Le Capitaine Garance

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par Ulysse le Ven 30 Mai 2014 - 6:53

Je suis contente de lire l'analyse de Jack qui m'a fait prendre conscience de quelque chose :

Jack-the-rimeur a écrit: Par exemple, en instaurant une véritable amitié entre Garance et le narrateur, tu les aurais rendus plus humains, plus réels et proches du lecteur .

C'est cela qui m'a manqué pour rentrer dans le récit, ce que j'appelé sous un autre texte un point d'ancrage émotionnel. Je me rends compte maintenant que je suis restée à l'extérieur du récit à cause de cela. j'ai pensé que c'était les scènes de combat mais je m'étais trompée ( au moins en partie) .


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 887
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par Murphy Myers le Ven 30 Mai 2014 - 11:25

Shocked Là c'est même plus un commentaire, c'est une chronique, et pas des moindres.

En tout cas, tout pareil, Jack a mis le doigt sur les problèmes que j'arrivais pas à identifier. Bon, pour les incohérences par rapports aux faits réels, étant une brêle là dedans, je n'ai rien remarqué. Mais c'est vrai qu'autant, par moments, le texte semble très inspiré, autant à d'autres, on se dit que l'auteur était un peu hésitant. Ça et, un peu, les personnages pas assez "humanisés" (bien que ce côté me gêne moins) à dû jouer dans le ressenti final.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3066
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par Jack-the-rimeur le Ven 30 Mai 2014 - 18:40

Il ne faut pas s'y tromper, Ochap est un débutant doué. C'est juste qu'il en est encore à la phase où, après avoir accroché une idée excitante, on a tendance à foncer un peu tête baissée en se focalisant sur les scènes clés et en survolant les passages justificatifs ou transitoires nécessaires mais nettement plus barbants à écrire. Un peu comme un coureur de rallye qui ne verrait que les lignes droites où il va pouvoir mettre la gomme en oubliant que c'est dans les virages et les bosses à négocier que se fait la différence.
Prendre le temps de reconnaître au préalable le parcours et ses pièges est toujours payant à l'arrivée. Ce n'est pas le plus agréable et beaucoup préfèrent se fier à leur sens de l'improvisation, mais si on ne veut pas avoir une histoire réussie pour dix qui finissent dans le fossé, je crois que c'est par là qu'il faut en passer.
Fredric Brown et Sébastien Loeb sont d'accord avec moi.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2224
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par Perroccina le Ven 30 Mai 2014 - 20:31

Pour ma part j'ai trouvé le style et l'écriture très agréables, le vocabulaire riche et précis. J'ai toutefois relevé un ou deux anachronismes ( je ne suis pas sûre qu'aseptiser existait à l'époque dans le langage courant, ce bon Marcel disait à propos des microbes que "Pasteur venait de les inventer"). J'ai aussi vu passer deux ou trois fautes ( de frappes ?)

L'histoire m'a bien accrochée, elle plonge ses racines dans l'horreur de la guerre jusqu'à atteindre les premières strates du fantastique comme si cela se passait de façon naturelle.

Pour un début c'est donc saçrement prometteur, mais je n'ai pas non plus la capacité d'analyse de Jack.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2860
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par Didier Fédou le Sam 7 Juin 2014 - 5:06

Bonjour Ochap.
Jeu de mots foireux : Ochap : chapeau !

Pour un premier texte, tu fais fort. 27 pages qu'on s'enquille sans sourciller, très fort.
Globalement d'accord avec les deux principales remarques, rapprocher Garance et le narrateur pour renforcer l'effet de son changement, et un style plus personnel. C'est très bien écrit, quelques sursauts aux endroits stratégiques, quelques flux d'émotions quand il faut, donneraient une narration peut-être moins lisse. En même temps, difficile de juger sur un seul texte.

Bref, sacré bon boulot, j'ai beaucoup aimé.
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 39
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par Paladin le Lun 9 Juin 2014 - 13:10

J'ai un ressenti un peu comme celui de Jack: ce texte est loin d'être mauvais, mais il est difficile à aborder. J'ai eu du mal à le lire, sans doute à cause d'un style un peu trop ampoulé, voire précieux (Tu cites Tolkien dans des lectures principales, et, tout en aiment et admirant Tolkien, je dois dire que sa lecture n'est pas aisée, précisément!) Un peu trop emphatique et mélodramatique à certains moments:


On entend d'abord un gong d'acier qui s'envole de tout l'horizon. Alors on
court, on se jette sous le premier surplomb venu... environ quinze secondes pour
survivre -peut-être!- en se tassant derrière son havresac. Un ressac - et la tranchée se soulève. La sape des obus dévaste à pleines poignées de hasard sauvage. Les corps se  déchirent, mêlés d'un ouragan de terre ferrugineuse qui s'arrache de loin en loin. Et on pleure dents serrées en se pissant dessus, on pense... à rien. A la tiédeur de l'urine
comme la dernière chaleur que le monde a pour nous. Des bêtes.
Quelques temps passent : on ne sait pas exactement, c'est aussi long qu'une vie
condensée en bombe triste. Et ça s'arrête



l'horreur de la guerre peut se décrire de façon tout autant efficace, sinon, plus, avec des formules simples. Même les passages parlés sont un peu trop "dramatisés", comme la harangue du début:


"Ils vous croient morts, mes frères! Survivants que nous sommes, ils nous
croient morts de peur! Mais le Français ne meurt pas de sa peur, seul l'inférieur le fait,
seul le boche! Alors que les boches d'entre vous restent, que les autres me suivent!
Chargez-maintenant, mes frères!!"

... Ce pourrait être un discours officiel, préparé, mais j’imagine mal ces mots prononcés spontanément en pleine bataille.

Pour résumer, ton écriture est bonne, mais le style est souvent pompeux. Par moment néanmoins c'est le contraire, on trouve quelques maladresses, des formules de langage parlé, comme "l'odeur du sale" (Il faudrait plutôt écrire: "de la crasse"), mais c'est relativement rare.

D'autre part, si tu écris depuis peu (Et en plus tu n'as que 23 ans), je disais ça aussi à Purple, c'est normal et on a souvent tendance, au début, à en rajouter, alors qu'il faudrait écrire plus simple en choisissant les bons mots.


Du point de vue de l'histoire, c'est bien trouvé, même si à certains moment j'ai eu l'impression de voir une scène de Matrix pendant la 1 GM (Lorsque Garance et Schöngraben bondissent dans le ciel pour s'y affronter en évitant la mitraille ).

J'ai aussi bien aimé l'idée des deux ennemis que leur haine transforment en gaz: et là, je crois que tu as laissé passer une idée. Plusieurs textes mentionnent Hitler (et je voulais aussi le faire si j'étais allé au bout du mien). il se trouve qu'Hitler à été gazé à Ypres, vers la fin de la guerre. Tu aurais situé la bataille finale vers 1918 plutôt qu'en 1915, cela t'aurais donné une bonne chute: un certain caporal allemand absorbe cette haine concentrée... Et on sait ce qu'il adviendra!

Pour résumer: de bonnes idées, tu écris bien mais la grosse faiblesse de ce texte, à mon avis, est le style pompeux qui en rend la lecture pénible. Je te conseille, pour tes futurs textes, de faire plus simple dans l'expression des émotions et sentiments.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10096
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par mormir le Lun 9 Juin 2014 - 14:12

Eh bien ! C'est un bon texte, basé sur une idée originale. Certes il n'est pas très fluide à la lecture. Certes certains passages sont trop grandiloquents. Mais globalement j'ai trouvé beaucoup de plaisir dans cette histoire. Je suis sur qu'une fois le concours terminé, un rafraîchissement en ferait un texte de toute beauté.

En tous cas, pour un premier essai, il est réussi !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2293
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par Catherine Robert le Mar 10 Juin 2014 - 20:10

Un long texte qui possède de bonnes choses et de moins bonnes.
Le style plein d'emphase sur la longueur a tendance a devenir un poil ennuyeux. Comme le disait Paladin, il serait bon d'alterner plus, de simplifier certains passages pour y mettre plus de rythme.
Ça manque d'émotionnel, on ne s'attache pas aux personnages, on ne les connaît pas Ce qui fait qu'on reste un peu trop en dehors de ce qu'ils ressentent, alors qu'ils ressentent vraisemblablement des choses très fortes.
Les quelques dialogues aussi ne sonnent pas très juste parce que ce même style les rend pompeux. On n'arrive pas à croire à ce qui se raconte entre les personnages.
Néanmoins, l'idée est très bonne et même passionnante.

Autre chose qui n'a rien à voir avec le texte. Mais as-tu l'intention de participer également aux lectures et votes. Ce serait un juste retour des choses.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik ! Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9260
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par A'Tuin le Mer 11 Juin 2014 - 8:12

Très bonne surprise. J'ai un peu eu de mal à rentrer dedans puis, une fois l'ambiance et les personnages posés, le rythme s'est accéléré et je me suis immergée dans l'histoire. Quelques petites incohérences comme le détaille si bien Jack et une tendance à répéter que le narrateur ne voit plus Garrance pendant le début du combat avant de le retrouver dans la tranchée adverse et qu'il ne comprend pas pourquoi. Moi aussi j'aime bien Tolkien, le style ampoulé ne me dérange pas ^^


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par lester l gore le Ven 13 Juin 2014 - 16:11

Désolé, mais je ne peux pas... L'écriture m'a semblé pompeuse et artificielle, depuis le discours du début :
""Ils vous croient morts, mes frères! Survivants que nous sommes, ils nous
croient morts de peur! Mais le Français ne meurt pas de sa peur, seul l'inférieur le fait,
seul le boche! Alors que les boches d'entre vous restent, que les autres me suivent!
Chargez-maintenant, mes frères!!"
jusqu'à la fin, c'est trop pour moi. On dirait un pastiche -souvent réussi- du style des harangues officielles de la IIIe République... Ça me fait sourire, mais ça ne m'implique pas dans un récit de guerre.
À côté de ça, il reste des coquilles (" tache" sans accent, nondidju !) , "il eu", "ils attinrent", des "!!", etc. Je suis curieux de voir comment tu écris quand tu ne te regardes pas écrire...
Quant à l'histoire... Le point de départ est sympa, mais je trouve que l'exploitation est maladroite. Les combats sont grandiloquents à souhait, avec le côté exagéré qu'on trouve dans les films de sabre chinois et les mangas de baston. Ces gens qui sautent à 10 mètres de haut, qui se châtaignent à coups de ferraille c'est sans doute réussi dans le genre parodique, mais, à titre personnel, ça ne me parle pas.
Enfin, je me suis dit que si j'avais été Joffre et que j'avais mis la main sur une arme "relativiste" telle que celle que tu décris, je ne me serais pas enquiquiné à en équiper un seul gus sur un bout du front dénué d'importance stratégique. J'aurais envoyé un espion muni d'une "capsule"à Berlin par la malle diplomatique d'un pays neutre, et ç'aurait été un jeu d'enfant pour lui de massacrer le Kaiser et tout son état-major vite fait bien fait... Ainsi, tout le monde aurait pu rentrer chez lui beaucoup plus tôt...
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2005
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par Ochap le Sam 14 Juin 2014 - 23:23

Bonsoir à tous!
Tout d'abord, merci pour vos nombreuses réponses et analyses souvent précieuses (mention très spéciale pour Jack-the-rimeur)!
Ca fait un certain nombre de jours que je ne réponds pas aux messages que vous laissez en commentaire, j'en suis désolé.
J'ai dû faire face à un certain nombre d'imprévus ces temps-ci (rien de grave, mais pas de temps !) et comme je voudrais répondre de façon soignée à vos commentaires détaillés, j'aimerais pouvoir prendre le temps pour un post un peu réfléchi, ce qui n'a pas été très facile ces jours-ci.
Voilà, comme je suis nouveau, l'absence de réponse peut passer pour un monumental snobisme, mais, promis, ca n'est pas du tout le cas!
Je devrais avoir le temps de m'impliquer davantage - par exemple de commenter les nouvelles des autres participants, j'ai lu la plupart, dans une bonne semaine!
En attendant, navré pour ce silence un peu prolongé et à très bientôt Smile
avatar
Ochap
Apprenti égorgeur

Messages : 12
Date d'inscription : 27/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par paulux le Jeu 26 Juin 2014 - 22:09

J'ai vraiment adoré ce texte, peut-être par passion pour les super-héros ou pour les passages qui font penser à "Matrix" ou au film "Avalon", je ne sais pas !

De mon point de vue, c'est une belle réussite (si l'on omet les corrections à effectuer, comme pour n'importe quel texte).
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 631
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par Amaranth le Ven 27 Juin 2014 - 19:14

J'ai aussi beaucoup aimé, surtout l'évolution du Capitaine, très intrigante. Certains passages de combats étaient peut-être un peu longs et l'alternance entre le passé et le présent m'a gênée mais les 27 pages se dévorent sans problème !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1887
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Garance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum