Nettoyeur de Tranchées

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Nettoyeur de Tranchées

Message par lester l gore le Sam 24 Mai 2014 - 15:47

Alors voilà, je déroge à toutes mes habitudes pour participer au truc. Je crois que j'ai tout bien suivi les instructions pour convertir le fichier, et le faire héberger là où ça va bien. J'espère que ça marche, je vous mets le lien.

http://www.fichier-pdf.fr/2014/05/24/nettoyeur-de-tranchees/
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2094
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par Murphy Myers le Sam 24 Mai 2014 - 20:59

Tout marche de mon côté en tout cas. Je lis ça dans la soirée.

Edit : Et voilà, encore une histoire qui va foutre en l'air tout mon classement. Evil or Very Mad 

Spoiler:
Déjà, avec une telle créature, je ne peux qu'adorer. Tu reprends un mythe mille fois utilisés, mais sans faire l'erreur de tomber dans la nouvelle mode que je hais où on fait face à des légumes brillants et végétariens. D'autant plus que là, elle n'est pas seulement présente pour la beauté du geste mais amène aussi tout un questionnement philosophique. "Où se cache le vrai monstre, au final ?" C'est là que s'est joué la différence pour moi. Au départ, même si très bien faite, l'histoire n'avais pas à mes yeux, ce petit quelque chose indéfinissable ; surtout qu'on devine bien vite de quoi il en retourne. Mais justement, là n'était pas le but et j'ai trouvé ledit quelque chose indéfinissable dans les dernières pages, un peu comme une chute.

J'aime aussi l'idée du jeu chronologique, ça donne un rythme et évite de faire durer l'histoire trop longtemps.

Pour la forme, le style est super. Simple et efficace. Si vraiment je devais faire mon chieur, je dirais juste que certains paragraphes auraient gagnés à être coupés en plusieurs, de tailles moins importantes, mais, comme je disais, ça serait vraiment chipoter pour peu de choses.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par Perroccina le Sam 24 Mai 2014 - 21:28

J'ai téléchargé mais si Lester s'en mêle ça va devenir super costaud ce concours


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3025
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par FRançoise GRDR le Sam 24 Mai 2014 - 23:48

Very Happy Chouette, un texte de Lester !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8063
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par Ulysse le Dim 25 Mai 2014 - 7:29

je donne raison à Murphy, ça se corse vraiment pour faire un classement.
Les premières pages m'ont littéralement happée, je me suis dit waouh, c'est du lourd !

Spoiler:
Ensuite, dès que j'ai lu  "peau blafarde" je me suis dit "vampire" et j'ai éprouvé une petite déception car je m'attendais à une idée hyper originale et puis la fin m'a beaucoup plu et apporte une dimension très intéressante.  Du coup je trouve le milieu du texte un moins intense et , c'est d'ailleurs  sur ces pages là que j'ai repéré quelques tournures de phrases pas très fluides et je pense les avoir remarquées uniquement parce que j'étais moins prise dans l'histoire, je me disais "ok c'est un vampire, il va le découvrir et là cela va redevenir hyper intéressant". c'est exactement ce qui s'est passé

Côté forme pas grand-chose à dire, peut-être juste un emploi du verbe être un peu intensif sur un ou deux passages (formes cumulées : passé simple et imparfait), sinon rien à dire avec une mention spéciale pour les descriptions que je trouve superbes.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 889
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par Perroccina le Dim 25 Mai 2014 - 15:22

Je suis totalement en accord avec ce qui a été dit par Ulysse et Murphy. Des descriptions qui donnent une vie propre au texte, qui me sort le derche du canapé pour me coller dans la boue de ces champs de batailles que la nature reconquiert à peine. Mais je m'y attendais un peu après la lecture des douze heures de la nuit et des nouvelles postée sur le blog de Monique.
Effectivement des les premières descriptions du capitaine on comprend qui il est et si on accompagne Maurice dans ses investigations c'est bien pour voir quand il va trébucher, car il ne peut que trébucher n'est-ce pas ?
Et là non, il ne trébuche pas et nous rappelle juste que le monde n'a rien de manichéen.
Comme je le disais et je maintiens, le classement va être compliqué.

Juste un détail que je n'ai pas compris, tu situes l'action lors de la deuxième bataille de la marne et à un moment tu parles de la deuxième bataille de Verdun. Référence historique ou quoi ?

Edit : J'allais oublier : très bonne histoire


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3025
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par lester l gore le Dim 25 Mai 2014 - 16:00

Merci à tous d'avoir lu. Évidemment, il s'agit de la seconde bataille de la Marne, l'opération Michael pour les Allemands, qui a marqué le début de la reprise de la guerre de mouvement, en mai-juin 18.
La deuxième bataille de Verdun a eu lieu en 17, et si j'ai écrit "Verdun" quelque part, c'est une coquille due à (rayer les mentions inutiles):
-un taux d'alcoolémie élevé
-une grande fatigue
-un manque de relecture
-mon manque total d'organisation et de méthode quand j'écris
-le tout ensemble.
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2094
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par FRançoise GRDR le Dim 25 Mai 2014 - 20:42

J'ai beaucoup apprécié ton histoire Lester mais j'ai été un peu déçue par ce vampire qui pour moi aurait dû être plus agressif et aussi (mais cela fait partie des clichés que tu as sûrement voulu éviter) il ne transforme pas ses victimes en autres vampires  Shocked, d'où ma grosse déception  Wink Ce n'est pas dit en tous cas et si cela est arrivé, il aurait fallu le liquider, que Maurice aille au bout... Un détail mais il m'a manqué de l'action...


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8063
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par Jack-the-rimeur le Lun 26 Mai 2014 - 3:23

Un récit rondement mené, à l'écriture soignée, à la fois sobre et méticuleuse. L'alternance entre les deux époques est bien gérée et le rendu d'ambiances des plus suggestifs. Hormis une petite étourderie où les chars Renault deviennent des "tanks Renaud", je n'ai pas relevé d'erreurs notables.
Spoiler:
En cherchant bien, on pourrait discuter la vision un peu trop "wikipédienne" du nettoyage des tranchées. Après une attaque, c'était aussi la corvée qu'on imposait aux bleus pour les endurcir.
Sur le fond, tu as choisi de jouer avec les clichés, ce qui donne à ton histoire, malgré le retournement final, un petit côté "déjà vu", tant pour le mythe auquel tu te réfères que pour l'interrogation sur la monstruosité, elle aussi abondamment traitée par le passé. Bref, un exercice de style bien construit et maîtrisé mais où le souci d'originalité me fait l'effet d'avoir été relégué au second plan. Peut-être un choix délibéré, chacun se fera son opinion...
Reste que l'emballage est impeccable.
J'ai bien rigolé du traitement que tu fais subir à ce pauvre Dominique Billot. (Il n'est pas près de refaire de l'auto-stop après ça.)
En fait, mon seul véritable reproche serait la référence au capitaine Danrit. Ce n'est gênant que pour ceux qui savent qu'il s'agit du nom de plume du chef de bataillon Emile Driant, militaire remuant et romancier visionnaire. Pour ceux-là, il est déroutant de retrouver en vie en 1918 un personnage tombé à Verdun en 1916. Un fantôme ? mais l'âge apparent ne correspond pas. De plus, s'il est bien oublié aujourd'hui, il jouissait en son temps d'une renommée considérable. Improbable donc qu'aucun officier de cette époque n'établisse un rapprochement quelconque. Puis, on découvre qu'il s'agit d'un jeu gratuit, que ton personnage n'a rien à voir avec le Driant historique et que ton capitaine "Danrit" aurait aussi bien pu s'appeler "Vengeur" ou "Mystère". Une coquetterie d'auteur ?


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par Didier Fédou le Lun 26 Mai 2014 - 5:17

Ben, un niveau énorme, un début qui tue, cependant, une fois n'est pas coutume, et ce n'est que mon avis subjectif au possible, je suis un peu déçu par la fin. Un peu. Parce que le dilemme est bien amené.
Texte que je classe d'ores et déjà dans le haut du podium. Tes descriptions sur les épisodes de bombardements sont grandioses. Lorsque tu compare la terre à l'épiderme de quelque gigantesque animal, je l'ai vue se soulever en vague rugissante, je l'ai vue se percer de cratère, sous ces ciels noirs de fin du monde.
Avis perso et général : je regretterais presque que se soit imposée une dimension fantastique dans ce concours. Les textes de tous les participants, jusque là, sont d'une haute qualité qui s'en passerait aisément.
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par lester l gore le Lun 26 Mai 2014 - 16:57

En principe, je n'aime pas trop répondre sur un texte, surtout un récent écrit dans l'urgence, car je n'ai pas trop de recul. De plus, je pense qu'une histoire doit se suffire à elle-même : si on doit donner des explications sur le déroulement, sur le contexte, c'est un échec, car en ce cas le récit n'a pas fonctionné correctement. Maintenant, je lis que pour l'instant votre accueil du style est plutôt favorable pour l'instant, et c'est tout ce que je recherchais à obtenir.


Françoise, il n'est écrit nulle part que les vampires doivent obligatoirement transformer leurs victimes en créatures homologues, dans une sorte de contamination semblable à celle provoquée par une fille perdue qui distribuerait sa vérole à toute une population. Anne Rice, par exemple, a tourné cette difficulté avec habileté, en décidant que les vampires choisiraient leurs "convertis".
De plus, je trouve cette idée de "morsure=vampirisation" absurde et très bête, pour la raison exprimée ici :
http://io9.com/5241252/physicists-prove-that-vampires-could-not-exist

Jack, je bats ma coulpe pour "Renaud"/"Renault", faute d'inattention et de frappe ! En revanche, je revendique "tank". Pour les nettoyeurs, ma référence a été plutôt Gabriel Chevallier ("La peur") l'immense Maurice Genevoix côté français, et E M Remarque côté boche, à qui j'ai emprunté sans vergogne l'épisode des prisonniers torturés (dans "À l'Ouest, rien de nouveau").
Quant aux noms... Ils sont tous en forme de clin d’œil, j'espère que tous les intéressés se seront reconnus, donc j'étais bien conscient que quelque érudit du coin allait tilter sur "Driant/Danrit" ! En même temps, dans la vie courante, combien sont capables aujourd'hui d'identifier le nom de l'auteur bien oublié de l'"invasion jaune" ? Mais" Danrit"," d'Henri " m'avait bien plu, au départ...
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2094
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par Ulysse le Lun 26 Mai 2014 - 18:26

lester l gore a écrit:De plus, je pense qu'une histoire doit se suffire à elle-même : si on doit donner des explications sur le déroulement, sur le contexte, c'est un échec, car en ce cas le récit n'a pas fonctionné correctement.

je trouve cette phrase extrêmement juste et ce sera pour ma part un de mes critères d'évaluation  pour le concours.

Quant au vampire je rejoins l'avis de Lester. Il n'est pas obligé de craindre l'ail, l'eau bénite ,l'argent, la lumière.. il est ce que l'écrivain en fait. Chacun peut se l'approprier comme il le sent en fonction de sa sensibilité personnelle.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 889
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par Jack-the-rimeur le Mar 27 Mai 2014 - 0:41

Pas de souci pour "tank" (réservoir), le terme ayant été employé dès les premiers modèles pour abuser d'éventuels espions allemands.
Pour les mythes, je suis d'accord aussi. Ce n'est pas leur moindre qualité que d'être déformables à l'infini, et plus ils sont revisités, mieux ils se portent. (Je crois d'ailleurs me souvenir qu'à l'origine, les balles en argent n'avaient d'effet que sur les loups-garous.)
Quant à Danrit, tu as finalement bien fait d'y faire allusion. Lui et Robida sont deux auteurs injustement occultés par la vénération entretenue autour de Jules Verne. Qui sait ? La vogue actuelle pour les uchronies pourrait ramener ces précurseurs au goût du jour...
Enfin, sur le fait qu'une histoire doit se suffire à elle-même, c'est vrai dans l'absolu, mais sur un forum consacré à l'écriture, je trouve assez passionnant et instructif de pouvoir discuter à chaud et en parallèle du processus créatif propre à chacun. Tu ne "dois" pas d'explications, et curiosité n'est pas synonyme d'échec. Peut-être une forme ténue de vampirisme, je ne dis pas...
Merci d'avoir joué le jeu.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par TiCi le Mar 27 Mai 2014 - 10:13

Désolé, je vais être moins enthousiaste que mes camarades.
Je ne suis pas fanatique des vampires, même si je peux apprécier quand le mythe est renouvelé de façon originale. Ici je n'ai pas eu de surprise. Je me demande aussi, à la fin (en 1919), dans quel "état" est le vampire. Il est toujours réveillé, alors de quoi se nourrit-il ? Un autre truc qui m'a étonné, c'est que l'on ne sent pas du tout que le héros a été amputé d'un bras (edit:en relisant le passage, je comprends qu'il est sans doute juste blessé, mais bon ce n'est pas clair en fait : "son bras gauche fut projeté en l’air" quoi).
Certaines phrases longues et compliquées, un trop plein de qualificatifs et de descriptions, m'ont laissé une impression de lourdeur. Enfin il y a des problèmes de temps dans la narration.
Sinon niveau immersion c'est impeccable. Avec toutes ces références, ce vocabulaire très riche et ces tournures imagées (même si celle de l'épiderme m'a laissé perplexe), la barre est placée très haut.
Avec un meilleur dosage des ingrédients, le texte m'aurait certainement plus embarqué, parce qu'indéniablement il y a du niveau derrière.


On peut rire de tout, seulement faut que ce soit drôle.
avatar
TiCi
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par Paladin le Mar 27 Mai 2014 - 15:28

Sur le plan de l'écriture, c'est comme pour les textes de Zaroff en général: nickel, rien à redire, tu as l'écriture d'un pro. En plus j'ai bien aimé, au début, l'image de la nature qui reprend ses droits sur l’ancien champ de bataille.

L’histoire, qui est par ailleurs bien trouvée, me laisse un peu mitigé:

Tu as choisis le thème classique du vampire, ça ne me gène pas, mais on a vite deviné que la capitaine Dandrit est un vampire. Il ne sort que la nuit, on ne sait pas d’où il sort, etc… Et la fin me laisse sur ma … faim !

Déjà je ne comprends pas, puisqu’il s’agit d’une créature maléfique, pourquoi Maurice ne le détruit pas (Et il parle de « jugement », mais qui peut juger les actes d’un vampire, qui ne possède pas de morale mais suit son instinct, comme on ne peut juger une bête sauvage : si elle est vraiment nuisible, on la détruit, on ne la juge pas !)

Ensuite, je trouve que c’est un peu court : il trouve le vampire, il le neutralise, il s’en va : le récit aurait été plus intéressant s’il avait rencontré une difficulté, qui fasse un dernier rebondissement de l’histoire, plutôt qu’une action assez linéaire.

Enfin, je pense qu’il aurait été plus intéressant de capter l’attention du lecteur par une révélation progressive, par plus d’aller-retour dans le temps, où les informations auraient été livrés au compte-goutte. Petit à petit, on aurait appris l’existence de ce mystérieux capitaine, de l’effet qu’il provoque sur ses hommes, de ce que Maurice comprend sur lui, etc, jusqu’au final.

Par conttre, comme plusieurs autres l'ont dit, j'aime bien le coté "non manichéen" qui renvoit dos à dos la monstruosité du vampire et celle de la guerre.

Voila mon impression, ceci étant, cette histoire est l’une des mieux écrites, sinon la mieux écrite du concours. Peut-être ma réticence tient-elle principalement dans le coté trop linéaire de la narration.


Dernière édition par Paladin le Mer 28 Mai 2014 - 16:10, édité 1 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10482
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyeur de Tranchées

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum