La clé des Vents

Aller en bas

La clé des Vents

Message par paulux le Ven 9 Mai 2014 - 17:27

Aucun lecteur de la Tour Sombre n'a lu ce roman ????

Un danger mortel se rapprochant à grande vitesse, un de ces récits dont Roland a le secret, et surtout quel plaisir de retrouver nos héros, après/avant le FINAL de cette saga !

Bon, après je l'ai lu y a plus d'un an, et je m'attendais pas à en faire la critique, lol.

Ah si, je me souviens d'un truc: "lisez-le, il est excellent"
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 718
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 41
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Zaroff le Ven 9 Mai 2014 - 17:32

J'ai lu tout le cycle sauf celui-ci (que je possède bien évidemment). Je préfère, un jour prochain, relire la saga depuis le début et lire "La clé des vents" entre le volume 4 et 5.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre groupe Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12936
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Paladin le Ven 9 Mai 2014 - 18:13

Faudrait sérieusement que je lise le cycle... Je n'ai pas encore réussi à aller au bout du "Pistolero" !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10807
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Amaranth le Ven 9 Mai 2014 - 18:39

Le "pistolero", c'est le plus dur à passer. Personnellement, c'est le tome que j'aie le moins aimé et j'ai aussi eu un peu du mal... mais une fois passé à la suite, c'est que du bonheur ! Faut persévérer !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2038
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Paladin le Ven 9 Mai 2014 - 19:10

Je m'y remettrais bientôt, alors, si Dieu veut!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10807
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Zaroff le Ven 9 Mai 2014 - 21:57

Amaranth a écrit:Le "pistolero", c'est le plus dur à passer. Personnellement, c'est le tome que j'aie le moins aimé et j'ai aussi eu un peu du mal... mais une fois passé à la suite, c'est que du bonheur ! Faut persévérer !

+ 1
Magie et Cristal est une pure merveille.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre groupe Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12936
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Edgar Grolles le Dim 21 Oct 2018 - 20:11

C’est marrant...

Je suis un fan absolu du King (bien que je n’ai pas encore tout lu...). J’ai tous les tomes de la Tour Sombre dans chaque édition (ou presque...) ; en intégrale, en grand format (anciens et nouveaux), et en poche. J’ai lu trois fois les tomes 1, 2 et 3 et... chaque fois, je cale juste avant Magie et Cristal.

Pourquoi ?

Je n’en sais foutre rien. J’adore, pourtant. Comme toujours, j’ai l’impression que Steevy est assis à côté de moi, un whisky en main, me décrivant la Jupiter de son Imaginaire (deux potes, quoi !). Les personnages m’enchantent, je suis envouté par l’histoire, mais... BORDEL ! chaque fois je passe à autre chose et je trompe mon auteur préféré avec des écrivains de seconde zone ! Lorsqu’enfin je reviens à la raison, tant de temps s'est écoulé depuis ma précédente incursion que, pour en reprendre sérieusement le cours, il faut que je reparte à zéro... ce qui me décourage, bien sûr.

Mais il le FAUT. Il faut que je me fasse ce cycle. Surtout que, d’après ce que j’ai pu lire ici ou là, Magie et Cristal semble être un Chef d’Œuvre...

Promis, je vais me faire cette Tour. Promis.


Le temps n’est qu’une issue qu’on a inventée pour se sortir de la merde.
avatar
Edgar Grolles
Apprenti égorgeur

Messages : 42
Date d'inscription : 20/10/2018
Age : 49
Localisation : Chatou (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par paulux le Dim 21 Oct 2018 - 20:20

Oui l'histoire de Magie et Cristal est plutôt impressionnante ! Et d'ailleurs, ce n'est pas une mauvaise chose de le reprendre après un certain temps d'arrêt puisque, quelque part, SK a marqué une longue pause...

Reprendre dans le monorail permet de repartir dans une nouvelle aventure, que sont les quatre tomes suivants. Que du très bon ! Difficile de dire s'ils auraient été mieux si l'auteur les avait écrits à la suite les uns des autres. En tout cas, cette épopée reste l'une des plus grandes et des plus réussies Very Happy Very Happy
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 718
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 41
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Edgar Grolles le Dim 21 Oct 2018 - 20:53

BON SANG !

Paulux... tu fais c...

Je blague. Non, mais tu me donnes seulement envie de lacher mes lectures actuelles (La Maison des Damnés de Matheson — suite à ma vision de The Haunting of Hill House, j'avais envie de maison hantée — et Les Attracteurs de Rose Street de Shepard. Je me fais aussi Duma Key en audio, lors de mes déplacements) pour me remettre sur la Tour Sombre.

Non, Paulux, NON, c'est pas cool, Merde.

Wink

Bien sûr que si, c'est cool. Et, bien que je ne lacherai aucune lecture, je reprends illico le Pistolero. Ça fait trop longtemps que je suis infidèle à mon Auteur Préféré sur l’œuvre qui lui tient le plus à cœur.


Le temps n’est qu’une issue qu’on a inventée pour se sortir de la merde.
avatar
Edgar Grolles
Apprenti égorgeur

Messages : 42
Date d'inscription : 20/10/2018
Age : 49
Localisation : Chatou (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Tak le Dim 21 Oct 2018 - 23:32

Tiens, ça m'étonne de voir que j'avais encore rien posté sur ce fil, alors que j'avais pourtant posté une chro' quelque part sur cette fameuse Clé des Vents. Elle a probablement dû s'égarer quelque part le long d'un Rayon... (ou plus vraisemblablement dans les archives d'un autre forum, sur lequel je ne mets plus les pieds depuis quelques années déjà, hum).

Je ne donnerais pas un long avis argumenté sur le pourquoi ou le comment, mais je trouve que ce court roman s'intègre fabuleusement bien dans la chronologie et la trame du cycle, sans la dénaturer pour un sou, au contraire ! (ce que l'on serait presque tenté de croire de prime abord, en considérant l'écart de temps entre la sortie du dernier roman de la TS et cette espèce de "vraie-fausse" suite tardive). Elle prolonge pourtant sur plusieurs axes temporels diverses trames développées dans les romans originaux, mais elle s'inscrit à la fois dans sa continuité, en faisant régulièrement des clins d’œils à des éléments qui seront mis en place dans les tomes suivants. Ce qui lui donne une sorte de statut "à la croisée des chemins" et parfaitement inséré dans l'intrigue entre les 4e et 5e volumes, en suivant ceux-ci chronologiquement à la mesure près.
En soi, c'est déjà très fort.
Mais à travers d'autres chemins de traverses, on entrevoit des visions de temps plus reculés encore que ceux qui nous sont narrés dans les aventures de Roland et ses amis. Des bonds de géant et de fourmi à la fois, dans cet entre-deux mondes détraqué, où le temps s'allonge, se détend et se délite sur lui-même, telle une horloge devenue folle...
Bref, il y a tellement en dire qu'on pourrait y passer des heures  Shocked
Après toutes ces années, je reste toujours fasciné par cette épopée et cet univers, sa richesse et sa diversité de tons, de temps, de couleurs, d'impressions, de renvois, de ruptures, de fulgurances en tous genres. Telle action frénétique, telle horreur persistante, tel concept ravageur. Cette flemme forte qui continue à flamboyer dans notre cœur, perdurant longtemps après que la dernière page n'aie été tournée...

Rien que pour ça Edgar, il faut que tu t'y re-atèle, pour le plaisir enivrant de découvrir et de fouler de ton pied la terre poussiéreuse du Sentier ; et de t'y sentir comme chez toi Smile
La suite ne sera qu'un long (au très bon sens du terme) et trépidant ride sur les rails de l'un des plus grands roller-coasters de la Fantasy, du Western et du Fantastique moderne revisités par l'esprit tordu d'un SK alors au sommet de son art créatif. C'est vrai qu'il y a un "cap" franchir. Pour ma part, j'ai aussi dû m'y reprendre à deux ou trois fois pour lire Le Pistoléro en entier, sans qu'il ne me tombe des mains. Ce n'est qu'une fois ayant compris certaines des "clés" de ce tome inaugural que j'ai pu passer sur les Trois Cartes. Là aussi j'ai eu un peu de mal au début, car le style n'était pas du tout le même et abordait en outre dans le même récit, plusieurs points de vues et approches (ou temporalités) différentes/alternatives... ce qui fait que l'on a peut de mal à s'y retrouver au départ. Mais une fois qu'on fait une petite pause (presque nécessaire, ai-je envie de dire), le temps de réfléchir à ce qui a été lu auparavant, on se rend compte qu'en effet, cette histoire et cet univers sont bien mieux "installés" que ce que l'on aurait pu croire en entamant Le Pistolero.
Et la suite de l'aventure ne fait que nous conforter dans cette impression : Ce monde est vaste, il est énorme et d'une effrayante et envoûtante ancienneté. Nous rappelle nos pires cauchemars comme nos plus sombres prémonitions. Il se niche dans notre crâne pour ne plus vouloir en sortir, jusqu'à nous obséder, à venir nous harceler jusqu'à nos rêves (du moins... ça a été mon cas ! ^^). Mais quelle "saine" flippe et quel bonheur subjuguant à la fois ! Very Happy
Simplement lire la Tour Sombre est déjà une grande aventure en soi.

Alors je ne peux que te le (sur)recommander moi aussi, Edgar : suis donc Roland et les siens le long du sentier, sai, tu ne seras réellement pas déçu ! Wink


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3781
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Edgar Grolles le Lun 22 Oct 2018 - 1:00

Tak, je te hais.

J’allais me coucher, comme narrer dans mon post du concours n° 13, puis j’ai la faiblesse de vérifier s’il n’y avait pas des réponses dans mes fils suivis.

Merde...

Je te lis et...

Bon sang, je vais l’éteindre, cet ordi. Mais je vais aussi sortir le Pistolero (version poche) de la bibliothèque, fermer la porte de la chambre où dort déjà ma femme, et me poser pendant une bonne demi-heure de lecture avant de finalement me coucher.

Trêve de plaisanteries, à présent. Ton post, que tu as pris soin d’écrire est un magnifique éloge. Et je t’en remercie. C’est juste ce dont j’avais besoin. Une version bien plus sympathique du coup de pied au cul que celui qu’on donne en général. Je vais relire la TS jusqu’au tome 3, comme d’hab, et... continuer, bordel de merde.

Ceci dit, contrairement à beaucoup, le Pistolero est loin d’être une barrière pour moi. Au contraire, je l’adore. J’aime beaucoup son aspect feuilleton et la lenteur de sa trame. Je trouve qu’il pose bien les bases de la suite. J’ai lu plusieurs fois ces trois tomes et les adore tous. L’arrêt juste avant le tome 4, alors, n’a aucune explication autre que mon envie d’aller batifoler ailleurs, comme un vieux con adepte du démon de minuit (ou midi, j'sais plus à c't'heure).

Faudra certainement que je me flagelle avec entrain, lorsque le moment viendra (si quelqu’un est volontaire...).

Encore merci, Tak. Je vais lire un peu et... me coucher.


Le temps n’est qu’une issue qu’on a inventée pour se sortir de la merde.
avatar
Edgar Grolles
Apprenti égorgeur

Messages : 42
Date d'inscription : 20/10/2018
Age : 49
Localisation : Chatou (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Tak le Lun 22 Oct 2018 - 8:36

Laughing

Désolé mais quand je parle de la Tour Sombre, je parle avec mon coeur. Et je dois bien avoir la chro' de Magie & Cristal qui traîne quelque part, si jamais y'a besoin de sortir l'artillerie lourde pour te motiver à continuer Wink
Récit mythique et épisode-charnière du cycle, s'il en est...

A ta disposition, Edgar !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3781
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Edgar Grolles le Lun 22 Oct 2018 - 20:20

Je ne manquerai pas de faire appel à toi, pour des conseils, des éclaircissements et autres bla-bla sur le King, c'est promis.


Le temps n’est qu’une issue qu’on a inventée pour se sortir de la merde.
avatar
Edgar Grolles
Apprenti égorgeur

Messages : 42
Date d'inscription : 20/10/2018
Age : 49
Localisation : Chatou (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Catherine Robert le Lun 22 Oct 2018 - 20:25

Jamais lu La clé des vents. Et pourtant, j'ai adoré La tour sombre (pour ma part, c'est le premier qui m'a conquise et fait lire toute la suite).


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10146
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Edgar Grolles le Mar 23 Oct 2018 - 0:14

J’ai adoré le Pistolero. Je l’ai lu trois fois. Je trouve qu’il possède un charme bien à lui, un peu à l’ancienne (comme disent mes filles). Cette narration en nouvelles, mises bout à bout, qui forment un récit plus grand. Le Fix-Up, comme on dit maintenant, si je ne me trompe pas.

Et ce final... Qu’est-ce que j’adore cette rencontre, si pleine de mystères, entre Roland et l’Homme en Noir. Ce monologue qui nous gamberger sévère...

Bref, comme pour toi, Catherine, je le referme toujours avec l’envie d’aller plus loin.

Je me rends compte, en effet, que nous sommes sur un Fil parlant de la Clé des Vents. Je fais, depuis le départ du hors-sujet, en fait. Ce qui fait de moi un Troll, non ? Rires.

Bon, pour me faire pardonner, j’en cause un peu, alors. Et bien... Je l’ai. Mais, comme c’est un récit qui est censé se dérouler après Magie et Cristal, je ne l’ai pas encore lu. Ce sera fait en temps et en heure.


Le temps n’est qu’une issue qu’on a inventée pour se sortir de la merde.
avatar
Edgar Grolles
Apprenti égorgeur

Messages : 42
Date d'inscription : 20/10/2018
Age : 49
Localisation : Chatou (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clé des Vents

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum