Obusite

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Obusite

Message par Zaroff le Mar 29 Avr 2014 - 18:42

Merci Perro.  Very Happy 


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par The_wakwak_tree le Mar 29 Avr 2014 - 23:24

Bon, beaucoup de choses ont été dites, actées & confessées. Rien de plus à dire.

Par contre, Zaroff, un point essentiel pour moi est l’aspect cristallin de ton style. Immédiatement on oublie qu'on est en train de lire, on ressent.

Bravo pour ça.
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par mormir le Mer 30 Avr 2014 - 10:45

Effectivement on n'est pas là dans le meilleur Zaroff. L'histoire ne m'a pas accroché. Mais je rejoins TWWT et d'autres : cela reste bien agréable à lire.

Bravo pour cette participation au concours envers et contre tout !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2496
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par Zaroff le Jeu 1 Mai 2014 - 17:10

Merci les amis.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par TiCi le Ven 2 Mai 2014 - 11:44

J'ai lu et, sans doute préparé par les commentaires (avec lesquels je suis d'accord), malgré les maladresses et incohérences (le must, c'est le sous-officier qui plaide l'humanité après avoir balancé par jeu sa recrue sous les tirs ennemis), j'ai plus apprécié que ce à quoi je m'attendais. Il y a quand même de l'idée, une ou deux formules vraiment pas mal, et une action que je n'ai pas eu de peine à visualiser.


On peut rire de tout, seulement faut que ce soit drôle.
avatar
TiCi
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par Zaroff le Ven 2 Mai 2014 - 19:02

TiCi a écrit: et une action que je n'ai pas eu de peine à visualiser.

C'est un peu ma marque de fabrique ! Merci à toi.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par Jack-the-rimeur le Lun 5 Mai 2014 - 12:49

D'accord, on dirait que tu t'es débarrassé d'une corvée avec ce récit hautement erratique mais le patchwork ne manque pas de clinquant. J'ai relevé trois ruptures de ton et de cap :
- En entrée, cette photo terrible et une peinture réaliste de la guerre,
- puis (mon passage préféré) l'humour noir avec la course du bleu entre les balles sur fond de paris et de commentaires "sportifs",
- suivi d'une promenade onirique à la recherche d'un rebouteux,
- et la fin carrément surréaliste où tu ressors tes vieux démons comme on botte en touche.
Quatre bribes d'histoires où on retrouve ta palette mais trop dispersée pour faire une véritable histoire. Avec tes dons, je ne peux qu'imaginer ce que tu aurais fait d'une histoire d'appelé innocent se découvrant à la guerre un goût frénétique pour la tuerie, par exemple.
Tu avais tant d'autres cartes à jouer.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par Zaroff le Lun 5 Mai 2014 - 16:39

Merci mon bon Jack. Mais comme tu l'as si bien souligné, je me suis débarrassé d'une corvée. Mais j'ai participé.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par Jack-the-rimeur le Mar 6 Mai 2014 - 18:55

C'est toi qui vois. Mais entre le Night Stalker et l'ogre de Rostov, tu aurais pu faire un petit crochet par le boucher de Hanovre ou Vacher, le tueur de bergères, lesquels pouvaient entrer dans le thème...
Pas grave, il y aura un autre centenaire en 2018.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par anouk le Jeu 8 Mai 2014 - 23:20

Zaroff j'adore ton écriture sobre, précise, sans fioriture.
j'ai apprécié le récit jusqu'au début de la fin quand Hilter surgit par surprise et que Céline se substitue à un nazi (du moins c'est ce que j'ai compris).
Bref, la fin expédiée manu militari. Un peu décevant de ta part !


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk
avatar
anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 544
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 73
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par Zaroff le Ven 9 Mai 2014 - 17:17

Merci Anouk. Bardamu ne devient pas nazi mais Céline.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par Murphy Myers le Mer 21 Mai 2014 - 0:39

Je n'ai pas trouvé l'histoire aussi décousue que ça, pour ma part ; peut-être parce que le sujet de la guerre m'est si lointain que je n'ai pas repéré les détails incohérents que les autres ont relevé.

Rien à redire sur le style, c'est bien écrit et entrainant. On s'y imagine très bien (peut-être un peu moins sur la première page où les personnages sont anonymes, mais peut-être que c'était voulu).

La chute est classe, je trouve. Même si j'en ai lu une similaire, jadis, dans un texte dont j'ai oublié le nom, je l'ai pas vu venir pour le coup. Là encore, je ne connais que les grandes lignes concernant Hitler ; par exemple, aucune idée de comment il était à la première guerre (lâche/courageux etc). Du coup, ça joue peut-être, mais je trouve que l'idée de le poser en victime au début de l'histoire pour ne révéler son nom qu'à la fin est géniale.

C'est vrai, par contre, que j'aurais aimé qu'on s'attarde plus sur le "Trembleur". Enfin, que ce trouble soit vraiment le centre de l'histoire et pas le "prétexte" pour amener la fin. Qu'il soit une fin et pas un moyen. Je sais pas si je suis compréhensible là...


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3077
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par Zaroff le Mer 21 Mai 2014 - 6:39

J'ai bien saisi ce que tu voulais dire. Merci de m'avoir lu.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par Ulysse le Jeu 22 Mai 2014 - 20:51

Bon, beaucoup de choses ont déjà été dites et je rejoins les autres : ton style est d'une efficacité redoutable.

ma préférence va plutôt à la fin de la nouvelle, le début m'a parut incohérent et m'a fait grincé des dents.

Spoiler:
J'aurais préféré que la nouvelle se concentre sur l'obusite et je trouve très bonne l'idée du rebouteux soignant Hitler. Cette idée pouvait se suffire  à elle-même, je crois.  J'aurais bien vu un vieux magnétiseur anonyme réalisant des années plus tard qu'il a sauvé le führer d'une mort certaine.

Sinon à titre très personnel, je trouve qu'on flirte plus avec le paranormal qu'avec le fantastique. J'ai eu l'impression d'assister à une scène d'exorcisme, sauf que le démon reste et la raison s'envole. C'est une belle scène.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par Amaranth le Ven 23 Mai 2014 - 19:25

Mon avis rejoint ceux des autres. Je tenais quand même a te dire que j'ai adoré la première partie, avec les paris, je trouve cette partie cruelle, bourrée d'humour noire et originale. La maladie des tremblements était une idée intéressante mais pas suffisamment exploitée, on en sait pas assez pour que ce soit convainquant. L'idée d'Hitler est aussi assez surprenante, mais Céline était en trop, le récit perd de sa crédibilité. La réaction du chef qui devient tout à coup gentil est aussi un point faible. Du coup, je reste mitigée, mais ton style reste très efficace et c'est très agréable de te lire.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2009
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obusite

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum