Autre lettre à France

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: Autre lettre à France

Message par Jack-the-rimeur le Jeu 1 Mai 2014 - 13:31

L'empathie fonctionne bien et tu la maîtrises à merveille. Je ne parlerai pas de "chute" dans la mesure où tu distilles des indices en cours de lettre (la soeur émigrée, notamment). Mais aussi touchante et subtile soit-elle, ta lettre laisse un goût "d'extrait choisi". Je veux dire qu'elle aurait mieux à sa place en contrepoint d'histoire qu'en tant qu'histoire elle-même.
Une idée en passant : Le narrateur délie sa fiancée de ses serments mais rien ne dit qu'elle ne l'attendra pas en dépit des obstacles et des incertitudes. Rien ne dit non plus qu'il ne survivra pas au conflit. Et si l'on peut difficilement envisager un mariage en France ou en Allemagne, les deux jeunes gens semblent d'un milieu aisé, sinon aristocratique. Dès lors, qu'est-ce qui pourrait les empêcher d'aller fonder une famille en Suisse ou en Amérique où, de longues années plus tard, leurs petits-enfants trouveraient cette vieille lettre au fond d'une malle oubliée...
Ton texte est excellent mais il me semble qu'avec un petit effort supplémentaire, il y avait matière à mieux. Ce qui n'enlève rien à tes qualités.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre lettre à France

Message par The_wakwak_tree le Lun 12 Mai 2014 - 22:49

Hello Jack;



Jack-the-rimeur a écrit: L'empathie fonctionne bien et tu la maîtrises à merveille. Je ne parlerai pas de "chute" dans la mesure où tu distilles des indices en cours de lettre (la soeur émigrée, notamment).


Et c'était en plus vraiment le coté fun de l'écriture. A toujours essayer de glisser des clins d’œils en espérant qu'ils ne sont pas trop « obvious ». Oui, sa sœur émigrée en Suède ;-)




Jack-the-rimeur a écrit: Mais aussi touchante et subtile soit-elle, ta lettre laisse un goût "d'extrait choisi". Je veux dire qu'elle aurait mieux à sa place en contrepoint d'histoire qu'en tant qu'histoire elle-même.


Oui, c'est bien l'idée de départ. Je ne pensais pas vraiment poser un texte pour concourir... c'était plutôt pour exprimer mon ressenti envers ce thème.



Jack-the-rimeur a écrit: Une idée en passant : Le narrateur délie sa fiancée de ses serments mais rien ne dit qu'elle ne l'attendra pas en dépit des obstacles et des incertitudes. Rien ne dit non plus qu'il ne survivra pas au conflit. Et si l'on peut difficilement envisager un mariage en France ou en Allemagne, les deux jeunes gens semblent d'un milieu aisé, sinon aristocratique. Dès lors, qu'est-ce qui pourrait les empêcher d'aller fonder une famille en Suisse ou en Amérique


Bien vu Jack. Oui, bien vu. Exactement. Quand j'ai écrit « vous parliez d'Amérique, souvent, je crois. » c'est ce que Franz garde en mémoire. Oui il reste une chance, mais il ne l'impose pas.
Oui, ils sont d'un milieu aisé, sinon aristocratique... c'est écrit dans ce sens.
Peut-être seront-ils les nouveaux amants des années folles....





Jack-the-rimeur a écrit: où, de longues années plus tard, leurs petits-enfants trouveraient cette vieille lettre au fond d'une malle oubliée...
Ton texte est excellent mais il me semble qu'avec un petit effort supplémentaire, il y avait matière à mieux. Ce qui n'enlève rien à tes qualités.


Il n'avait d'autre ambition que de créer une émotion ;-)

Je sais que je suis « lourd » avec ça LOL !

Je n'écris pas forcement des textes pour raconter une histoire mais parfois simplement pour partager une « tranche de vie », une émotion. Mais je comprend entièrement que ça n’intéresse que moi ;-)

A+
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre lettre à France

Message par Jack-the-rimeur le Mer 14 Mai 2014 - 18:40

Hello, voyageur,
Je voulais seulement dire qu'on aurait pris plaisir à faire plus ample connaissance avec tes personnages, à les accompagner un peu plus loin dans leur relation.
"Histoire" n'est pas synonyme de "péripéties" et il n'y a pas lieu de l'opposer à l'émotion. C'est toujours l'émotion qui fait la valeur d'une histoire, qui te donne l'envie de lire la page suivante, que l'intrigue soit riche (le Nom de la rose, les Misérables) ou réduite à sa plus simple expres​sion(le Vieil homme et la mer, le Petit Prince ou Solaris).
Après, tout dépend du genre d'émotion(s) que tu cherches à faire passer et du talent ou des inclinations propres à chacun, mais je ne crois pas qu'un récit puisse être plus riche en émotion s'il est pauvre en action (ou réciproquement).
Je ne pense pas que ce soit ce que tu voulais dire mais c'est ainsi qu'on pouvait l'interpréter, d'où cette petite remarque en passant. Bien sûr, tes "tranches de vie" ne sont pas en cause et seront toujours les bienvenues.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre lettre à France

Message par The_wakwak_tree le Mer 14 Mai 2014 - 21:59

Jack-the-rimeur a écrit:
mais je ne crois pas qu'un récit puisse être plus riche en émotion s'il est pauvre en action (ou réciproquement).


Hello Jack,

Tu m'excuseras mais oui, j'ai du mal à clairement exprimer ce que je cherche à faire dans ces textes ultracourts quand je dis que je cherche juste à « créer une émotion ». J'ai une paire de textes comme ça, tous refusés en AT... parce qu'il n'y a pas a proprement dit d' « histoire », trop courts, pas forcement de « fin »..

Comment exprimer ce que j'essaye de faire ?

C'est un peu comme regarder des diapositives qui défileraient à intervalle régulier... tu vois une image, elle t'inspire un sentiment et... on passe à la suivante. C'est déstructuré, il n'y a que ce que tu as pu en ressentir en voyant furtivement l'image (mais assez longtemps pour que l'image t’impressionne). : une impression instantanée qui ne perdure que dans ton souvenir.

Avec beaucoup de questionnements (qui sont-ils, que vont-ils devenir, pourquoi cette situation...). La comparaison est un peu naïve, mais un peu comme si tu étais une âme errante et que tu entrais dans ce personnage quelques instants et que tu partageais son quotidien avant d'aller errer ailleurs.

Peut-être plus simplement comme si tu lisais une lettre en ressentant juste l'émotion des mots sans en savoir plus.

A+
TwwT

PS: merci pour « le voyageur » ;-) … J'ai trop aimé retrouver le continent Américain ;-) même si cette fois il était plutôt francophone lol !
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre lettre à France

Message par Murphy Myers le Mer 14 Mai 2014 - 23:57

Je te trouve assez clair dans tes dires, pour ma part.

Les "histoires/émotions" dont tu parles peuvent être très puissantes je trouve, du moment que l'émotion en question est en phase avec le lecteur. Peut-être pour ça que j'avais pas trop accroché à "Autre lettre à France" ; ce sont simplement des émotions auxquelles j'accroche pas de façon générale.
Dans le même genre, si je dis pas de connerie, Catherine a fait un texte métaphorique où (en banalisant fortement la chose, ma mémoire a jamais été bonne) la dépression était comme une bête qui rôdait et j'avais adoré.

Bref, tout ça pour dire que je trouve tout aussi bon une "histoire/émotion" qu'une "histoire/action". Pour moi, les deux se valent. A la différence peut-être que je mettrais l'histoire/émotion un niveau au-dessus dans la difficulté. A écrire déjà (je pense que je serais juste incapable d'en faire une) et dans la réaction qu'elle donne aux lecteurs : ceux en phase totale adoreront, et les autres ne sauront pas trop quoi en penser. Alors que dans un contexte d'histoire/action, ceux qui ne savent que trop en penser peuvent se dire "bon, y avait quand même un bon suspens/un bon rythme/un bon que-sais-je-encore".

En tout cas, je t'envie un peu. Parce qu'émotion ou action, au final, un très bon roman réunit les deux. L'action, c'est facile de l'improviser, mais l'émotion, on l'a ou on l'a pas.  Very Happy 

(C'est tout pour mon message particulièrement inutile du soir...)


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3092
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre lettre à France

Message par davidoff le Jeu 15 Mai 2014 - 11:40

Coucou

La chute est en effet très bien amenée. On ne la voit pas venir, on se trouve face à une lettre lambda, et la fin donne une vision radicalement différente de la lettre. Dommage qu'il y ait autant de fautes de frappes ou d'ortho sur un format aussi court
Spoiler:
(à moins que ça soit volontaire vu l'origine de celui qui écrit... auquel cas, c'est du grand art, mais pas assez explicite (peut-être glisser subrepticement un mot en allemand qui ressemblerait à un mot en français à un et un seul endroit... ?)"
avatar
davidoff
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 218
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre lettre à France

Message par The_wakwak_tree le Jeu 15 Mai 2014 - 15:59

Hello Davidoff


davidoff a écrit: Coucou
Dommage qu'il y ait autant de fautes de frappes ou d'ortho sur un format aussi court, à moins que ça soit volontaire vu l'origine de celui qui écrit...

Malheureusement non, c’est juste mon cauchemar quotidien…   j’essaye toujours de les minimiser au maximum, mais si je n’ai pas une béta-lecture en règle, c’est hélas la triste réalité de mon niveau d’orthographe LOL !
Les correcteurs  professionnels doivent me haïr LOL


davidoff a écrit: peut-être glisser subrepticement un mot en allemand qui ressemblerait à un mot en français à un et un seul endroit... ?)

Oui, c’est effectivement ce qui manque au texte. J’aurais aujourd’hui  à le corriger pour publication, j’ajouterais une courte phrase en Allemand (genre pour dire au revoir, une formule de politesse) avant le nom.
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre lettre à France

Message par The_wakwak_tree le Jeu 15 Mai 2014 - 16:07

Hello Murphy Y


Murphy Y a écrit: L'action, c'est facile de l'improviser, mais l'émotion, on l'a ou on l'a pas.  Very Happy  


Ben, en fait, c’est l’action que je ressens comme difficile à mettre en place dans mes récits (actions & descriptions). Donc faire « minimaliste » pour les descriptions ça m’arrange, l’émotion ça vient un peu tout seul (j’ai juste à surveiller qu’elle reste consistante), par contre l’action… très dur : j’ai essayé une fois de faire une nouvelle type « Conan » avec une scène de combat  contre des hommes –lézards… j’en suis encore traumatisé LOL !
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre lettre à France

Message par Ulysse le Lun 19 Mai 2014 - 18:45

Hello,

Décidément j'aime beaucoup ton écriture, elle convient à merveille à ce genre de texte tout en retenue et en sensibilité. J'avais survolé les premiers commentaires quand tu as posté ton texte, du coup  j'étais préparée à une chute et son effet s'en est trouvé un peu atténué.
Je trouve que l'équilibre entre les indices et les doubles sens est plutôt bien dosé.  
Depuis que je vis en Allemagne j'ai rencontrée une Anna et au moins 3 Anne. Le prénom n'est pas mal choisi.  Je me demande juste s'il colle à l'époque et/ou au rang social.

Quant à glisser un mot allemand qui ressembler au français, bon courage !
Mieux vaut terminer par une véritable expression allemande. Ou alors utiliser  au cours du  texte une traduction littérale qui sonne un peu bizarre  sans être fausse ( si nécessaire  je peux te filer un coup d là-dessus quand j'ai un peu de temps )


C'est un très beau texte mais un peu comme celui d'Anouk,c'est plus un instantané  qu'une véritable histoire . On aurait envie des les suivre un peu plus longtemps.
J'avoue que dans le cadre de ce concours j'avais plus envie de lire  un "véritable" récit mais tout cela reste personnel.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 42
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre lettre à France

Message par Naëlle le Mar 10 Juin 2014 - 14:44

Très joli texte, avec une belle écriture, comme d'hab. C'est HS du point de vue du genre, par contre, mais t'es déjà au courant alors je vais pas m'appesantir là-dessus.
Pour le problème du "PAF!" qui ne vient pas nécessairement à la fin de la lecture (moi aussi j'ai dû lire les commentaires pour comprendre), je suis d'accord avec Davidoff:
The_wakwak_tree a écrit:
davidoff a écrit: peut-être glisser subrepticement un mot en allemand qui ressemblerait à un mot en français à un et un seul endroit... ?)
Oui, c’est effectivement ce qui manque au texte. J’aurais aujourd’hui  à le corriger pour publication, j’ajouterais une courte phrase en Allemand (genre pour dire au revoir, une formule de politesse) avant le nom.

Quant au prénom de la sœur, il sonne pas si francophone que ça. "Anne" sonne exclusivement francophone, mais "Anna" est utilisé dans plusieurs pays, il me semble. Aucun problème à ce propos, à mon sens.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre lettre à France

Message par A'Tuin le Mer 11 Juin 2014 - 8:06

C'est court mais efficace ! J'ai dû me concentrer un peu au début pour rentrer dans le récit mais ça devient vite intéressant, on se demande pourquoi il doit faire transiter son courrier par la Suède et à la fin, on comprend en voyant sa signature et on doit relire avec la bonne perspective cette fois. Dommage que, comme je l'écris plus haut, le début soit un peu monotone (mais c'est le problème de ce genre de lettre je pense), le twist final est brillant.


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre lettre à France

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum