Tout sauf le commun des mortels

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tout sauf le commun des mortels

Message par Perroccina le Lun 31 Mar 2014 - 15:54

Fin février j'avais envoyé ce petit truc au cafard hérétique et je viens d'avoir une réponse négative. Du coup si vous ne savez pas quoi lire ce soir...

Tout sauf le commun des mortels

Tout sauf le commun des mortels V2

J'attends la réponse pour un autre mais je ne pense pas avant fin avril à présent.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par The_wakwak_tree le Lun 31 Mar 2014 - 19:05

La seule chose que j’aurais ptt à redire, c’est concernant l’esprit qui vient prendre possession du maire. Trop en arrière-plan du récit (amha). Renforcer ce point précis.
Pour le reste : très belle écriture. Bravo.

Tu as ptt aussi un autre AT qui pourrait convenir : Je trouve que tu es parfaitement dans la ligne pour l’AT athématique - Moisson d'épouvante - Dreampress.com.

Si je peux me permettre , recyclage et envoi pour cet AT !

http://www.dreampress.com/projets.htm


the-wakwak-tree.overblog.com

The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1016
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 52

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par Jack-the-rimeur le Mar 1 Avr 2014 - 0:54

Joli numéro de cynisme.
La seule faiblesse selon moi réside dans le fantôme :

Spoiler:
- En six ans, pas d'autre occasion d'infiltrer l'esprit de son "suicideur" ?
- Pourquoi attendre que ce soit sa propre fille qui passe à la casserole ?

Ta nouvelle serait plus forte en supprimant l'intervention surnaturelle pour ne garder que la vengeance filiale. Aussi machiavélique mais moins hasardeux à mettre en place, il me semble.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK

Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2035
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 64
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par  le Mar 1 Avr 2014 - 8:58

Salut,

J'avoue que j'ai eu un peu de mal à accrocher avec ta nouvelle.
Pour moi, l'intro est un peu trop froide, tu y dépeins un personnage un peu trop cliché à mon goût.
Pourtant, je ne pense pas qu'il manque grand chose pour le rendre plus intéressant. Un ou deux détails ou anecdotes feraient très bien le travail.

Pour ce qui est de la narration, je ne suis pas fan du déroulement direct.
Spoiler:
Ta nouvelle est courte, on voit tout de suite que chaque détail que tu donnes servira plus tard. Sans savoir vraiment où tu nous emmènes, on n'est pas surpris non plus.
Par exemple, si l'épisode des tribunes est oublié par le personnage, pourquoi ne pas le faire réaliser à la fin le pourquoi du comment de sa possession par le fantôme? Lors de sa déchéance, le fantôme pourrait l'attirer invariablement au stade, l'obliger à contempler des photos du désastre etc...
De même, raconter sa soudaine déchéance sans révéler tout de suite sa raison aurait été très intriguant. En te servant du personnage de la secrétaire comme fausse piste. Elle est au courant de l'accident au stade, elle pourrait laisser des souvenirs de l'incident sur son bureau, innocemment, ou oeuvrer plus activement à son déclin.
La fin est surprenante, mais je me demande encore pourquoi la fille prend le prétexte de rendre ses sous-vêtements au type un an après... ça me paraît extrêmement long. à la place d'une fille spoliée comme ça, soit je les aurais posés sur son bureau lors d'une réunion en démissionnant, soit je les aurais brûlés. Si elle est la fille du fantôme, elle n'a pas besoin de ce prétexte pour aller contempler sa victime.

Ton intrigue est bien construite, elle est logique, je pense juste que pour ménager le suspense, tu pourrais ne pas tout raconter dans l'ordre.

L'histoire est intéressante, mais son développement aurait sans doute mérité quelques pages supplémentaires.

Bien entendu, ce n'est que mon avis.


Avoir encore raison est dangereux pour l'humilité. A consommer avec modération.

— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1141
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 33
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par Perroccina le Mar 1 Avr 2014 - 16:27

@K2 : Quand j'ai écrit cette nouvelle j'avais un maximum de 2000 mots mais ça n'excuse pas tout.
Je vais réfléchir à toutes ces questions pertinentes entre deux passages de la nouvelle du concours.
Merci de ta lecture.

@Jack et @TwwT je n'ai pas assez développé la possession, c'est effectivement une faiblesse du texte, je crois que je dois me concentrer sur cet aspect.
Je recycle et j'essaye l'AT.
Merci de vos conseils


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par The_wakwak_tree le Mar 1 Avr 2014 - 16:36

Perroccina a écrit:
@TwwT Je recycle et j'essaye l'AT.

go go go Perroccina ! C'est pour fin juin, tu as encore le temps de peaufiner tout ça tranquillement.
Je vais aussi tenter cet AT.

TwwT


the-wakwak-tree.overblog.com

The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1016
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 52

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par Perroccina le Mar 1 Avr 2014 - 16:41

The_wakwak_tree a écrit:

Je vais aussi tenter cet AT.

TwwT

Ah ben là, je perds toutes mes chances...

 Crying or Very sad 


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par The_wakwak_tree le Mar 1 Avr 2014 - 16:45

mais non ! un AT = plein de place pour beaucoup d'auteurs ! ...

en plus ce n'est absolument pas parce que je postule qu'on me prend... je voudrais bien.... mais la réalité c'est que je ramasse mon lot de bananes comme tout le monde !

TwwT


the-wakwak-tree.overblog.com

The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1016
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 52

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par Perroccina le Mer 2 Avr 2014 - 14:23

@TwwT : je viens d'aller faire un tour sur le site que tu m'as conseillé. Es-tu bien sûr que mon texte entre dans cette catégorie, il est plutôt soft même. Cela me donne une direction de travail, mais j'ignore encore si j'en ai les capacités.

Sans compter que j'ai un nouveau truc qui me titille l'esprit depuis ce week-end. On a en projet de faire la route 66 en harley dans 4 ans et les copains avec qui on parlait de ça nous ont raconté leur passage dans la vallée de la mort (notamment les températures et les effets de la déshydratation) bref, tout à coup cela m'a inspiré une idée de nouvelle "route 666" mais bon ce titre est déjà pris. Le problème est que j'ai beaucoup de mal à reprendre un texte quand j'ai une histoire en tête. Ça commence à faire beaucoup de choses pour une échéance en juin.

Si tu en as envie, tu peux aussi lire le livre de Monique Douillet "Après le 11 mars" elle intègre très bien des conversations par mail au sein de son récit (je repense à ça mais ce morceau aurait plus sa place dans le sujet "malycorne" (au fait j'aime bien ce titre)). Tu pourrais t'inspirer de sa technique.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par The_wakwak_tree le Mer 2 Avr 2014 - 14:59

Perroccina a écrit:@TwwT : je viens d'aller faire un tour sur le site que tu m'as conseillé. Es-tu bien sûr que mon texte entre dans cette catégorie, il est plutôt soft même. Cela me donne une direction de travail, mais j'ignore encore si j'en ai les capacités.

C’est athématique…. Les seules infos c’est çà :
• Genre : fantastique/épouvante/terreur (la SF horrifique est acceptée).
• Exclusions : fantasy, polar, jeunesse, érotique, bit-lit, pastiches lovecraftiens, gore.
• Thème : libre.
Perso, j’enverrai ton texte.


Perroccina a écrit: Sans compter que j'ai un nouveau truc qui me titille l'esprit depuis ce week-end. On a en projet de faire la route 66 en harley dans 4 ans et les copains avec qui on parlait de ça nous ont raconté leur passage dans la vallée de la mort (notamment les températures et les effets de la déshydratation) bref, tout à coup cela m'a inspiré une idée de nouvelle "route 666" mais bon ce titre est déjà pris. Le problème est que j'ai beaucoup de mal à reprendre un texte quand j'ai une histoire en tête. Ça commence à faire beaucoup de choses pour une échéance en juin.

Pour ça, on ne peut pas t’aider LOL !
Après, tu peux aussi « finir techniquement » un texte. Tu n’aborde plus l’aspect création, tu passes juste en mode correction (tu ne juges plus ce que tu lis). Tu gagnes énormément de temps & ton texte ne perd rien.


Perroccina a écrit: Si tu en as envie, tu peux aussi lire le livre de Monique Douillet "Après le 11 mars" elle intègre très bien des conversations par mail au sein de son récit (je repense à ça mais ce morceau aurait plus sa place dans le sujet "malycorne" (au fait j'aime bien ce titre)). Tu pourrais t'inspirer de sa technique.

Oui, Modou m’avait expliqué ce principe. C’était marrant car par rapport à son livre , je recoupaient 2 thématiques de travail (elle le finalisait quand elle à fait les correction sur « Tokyoto »): Le Japon (Tokyo – poésie) & Mallycorne que j’avais déjà dans mes cartons à retravailler. La seule différence c’est que je tenais à ce que le texte reflète l’aspect « email » (mise en page, auteur, date … ect ect). Mais oui, tu as raison, elle a su très bien utiliser cette idée.

A+
JM


the-wakwak-tree.overblog.com

The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1016
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 52

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par Perroccina le Jeu 3 Avr 2014 - 14:26

Rien ne vaut un fainéant qui se met au boulot. Revu et corrigé :
Tout sauf le commun des mortes V2


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par  le Ven 4 Avr 2014 - 9:00

Cette nouvelle version me plaît beaucoup plus ( mais bon,tu n'écris pas pour me plaire à moi).

Je trouve que ta narration fonctionne bien. Certains détails que tu as rajoutés sont un vrai plus. d'autres n'étaient pas forcément nécessaires.
Spoiler:
Je pense en particulier à l'étirement du maire en début de première scène. Tu sors tout juste d'une introduction très générale et tu tranches soudain avec plein de détails. Commenter sa satisfaction vis-à-vis de son travail aurait à mon avis suffit. Le reste de la scène est nickel.

Spoiler:
A mon goût, tu élimines trop vite la culpabilité de la secrétaire, alors que le coup du visionnage de montage financier lors du viol était magistral ! Ne gâche pas cet effet en révélant immédiatement qu'il est observé de l'intérieur. Le maire pourrait soupçonner la secrétaire, ou en être empêché par le fantôme et soupçonné le reste du monde, croire à un mouchard informatique et tenter de se débarrasser de parasite ( se faire suivre ou autre)

Je trouve que tu te restreins trop dans le délai de la déchéance de ton personnage. Un an c'est court. Un procès, un enquête, peuvent durer plusieurs mois et tant qu'ils n'ont pas abouti, rien ne se passe vraiment. ( même un redressement fiscal c'est long...)

Il reste quelques formulations maladroites et une ou deux répétitions mais rien de bien méchant.

Je parais peut-être très critique, mais c'est que j'ai l'impression que tu n'es vraiment pas loin d'obtenir un très excellent résultat.


Avoir encore raison est dangereux pour l'humilité. A consommer avec modération.

— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1141
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 33
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par Perroccina le Ven 4 Avr 2014 - 9:21

J'avoue que mon expérience du redressement fiscal est assez restreinte.
Mais je n'ai pas forcément envie de faire trainer l'histoire en longueur. En revanche il faudrait peut-être que je force le trait sur la sensation du maire d'être acculé.
Spoiler:
Un programme espion, je n'y avais pas du tout pensé. Bonne idée.
Que fait la secrétaire des infos qu'elle voit ? Je vais essayer de créer une fausse piste.

Côté forme, je vais relire pour tenter d'éliminer tout ça.

Merci pour ta seconde lecture


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par  le Ven 4 Avr 2014 - 12:15

Tu n'as pas besoin de faire traîner en longueur, juste de changer les repères temporels ( un an, dix huit mois...) , voire même de ne pas en mettre de précis (quelques mois plus tard, un jour, etc...).


Avoir encore raison est dangereux pour l'humilité. A consommer avec modération.

— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1141
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 33
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par Perroccina le Dim 6 Avr 2014 - 18:19

OK, je prends note et je reverrai ça dans quelques semaines, histoire de laisser poser le texte.

Merci K2


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sauf le commun des mortels

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum