La Malycorne

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Malycorne

Message par The_wakwak_tree le Dim 30 Mar 2014 - 11:06

Hello,

J'ai finalisé le brouillon d'un texte « fantastic-thriller » (un texte ancien que j'ai retravaillé pour l'épurer) et j'étais intéressé par avoir vos avis.

C'est – à mon humble avis – le plus écritoiriens des textes que j'ai pu faire, donc je préfère avoir vos avis & critiques en priorité. Je n'ai vraiment pas l’habitude des textes dans ce registre là, donc je n'ai aucune idée si c'est correct ou juste bon à retourner à l’oubli LOL !

C'est un brouillon, le texte passera ensuite en Béta-lecture & correction (orthographe, grammaire, répétition ect ect...). Le plus important pour moi à ce stade c'est de savoir si l'ambiance fonctionne, s'il y a un intérêt à ce texte, si le partie-prit de garder dans l'ombre beaucoup d'explications n'est pas juste frustrant.

Merci à celles-ceux d'entre-vous qui voudront bien  me donner leur avis.

Bon weekend
TwwT

La Malycorne

Mot de passe :
MdP:
MARS


the-wakwak-tree.overblog.com

The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1016
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 52

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par Murphy Myers le Dim 30 Mar 2014 - 15:54

J'ai simplement adoré. Pour moi, c'est un peu comme un Blair Witch mais en bien. Ca a un air de Lovecraft ramené au monde moderne aussi (si seulement ce genre de textes était plus nombreux).
J'ai repéré plusieurs fautes mais comme tu as dit que c'était que le premier jet, j'ai pas relevé.

Pour répondre à tes doutes, l'ambiance est parfaite.
Je dirais qu'il y a seulement le début qui pourrait être difficile. Je saurais pas dire pourquoi, ça fait accumulation de faits étranges (je sais bien que c'est le but) mais il manquait un petit truc pour rendre cette énumération plus fluide peut-être. Peut-être le manque de personnage précis à ce stade, je sais pas. Ce n'est que l'affaire d'une petite page de toute façon (qui en est pas moins intrigante d'ailleurs) avant le moment des mails. Moment qui est parfait, question ambiance. Ca a l'air authentique et on se plait à oublier qu'on ne fait que lire une histoire.

Côté mystères, j'avoue que c'est un peu frustrant d'entendre parler de cycles toutes les deux lignes sans jamais avoir plus d'info dessus. Mais personnellement, je pense que ce serait une erreur de lever les mystères (sans qui l'épouvante et l'angoisse s'estomperaient).

J'ai relevé 3 points qui m'ont un peu stoppé dans la lecture quand même :
- Quand il parle d'âmes à la fin, j'ai trouvé la chose bizarre. C'est peut-être un subtil indice ou autre, je pense bien. Mais je sais pas, peut-être que ça cassait un peu l'idée que je me faisais de "on sait pas ce que c'est ou ce que ça veut mais c'est bien là".
- Les cycles. Je veux bien qu'ils soient tous déjà passé par là, qu'ils savent comment ça se passe (quoi qu'il se passe). Et, comme je disais, je trouve que c'est une bonne chose de ne pas en dire plus de ce côté. Mais il faudrait peut-être éviter de parler si souvent de "cycles" justement. Je me doute, bien sûr, que c'est pas non plus évident de trouver des dizaines de façons différentes de dire la même chose, surtout quand le mot "cycle" résume le tout. Mais j'ai trouvé ce mot vraiment trop mis en avant.
- La Malycorne, tu as choisi ce nom parce qu'il pourrait donner des indices sur l'histoire à ceux qui savent bien cherché ? Si oui, alors je n'ai rien à redire. Mais sinon, je trouve qu'il ne va pas trop avec l'ambiance générale. Ca ne m'a pas non plus vraiment intrigué comme titre d'histoire.
Ces 3 points sont évidemment purement suggestifs et même sans les changer, je reste fan de cette petite histoire.  Very Happy


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2647
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par The_wakwak_tree le Dim 30 Mar 2014 - 18:28

Hello Murphy Y,

Merci beaucoup pour avoir lu ce texte & pour tes commentaires. Ça va vraiment m'aider.
Et bien sûr content que le texte t'ai plus !

Murphy Y a écrit: Pour moi, c'est un peu comme un Blair Witch.
Super que tu ais cité cette référence, c'était effectivement cette ambiance-là que j'avais en tête pour donner le ton à l'histoire.

Murphy Y a écrit: Pour répondre à tes doutes, l'ambiance est parfaite.
Je dirais qu'il y a seulement le début qui pourrait être difficile. Je saurais pas dire pourquoi, ça fait accumulation de faits étranges (je sais bien que c'est le but) mais il manquait un petit truc pour rendre cette énumération plus fluide peut-être. Peut-être le manque de personnage précis à ce stade, je sais pas.
En fait c'est cette partie que j'ai déjà beaucoup travaillé, en l'épurant beaucoup. Je note qu'il y à là une zone à amélioration pour plus capter l'attention.

Murphy Y a écrit: Ce n'est que l'affaire d'une petite page de toute façon (qui en est pas moins intrigante d'ailleurs) avant le moment des mails. Moment qui est parfait, question ambiance. Ca a l'air authentique et on se plait à oublier qu'on ne fait que lire une histoire.
Cool. Ça veux dire que le cœur du récit tient la route. Comme je n'ai vraiment pas l’habitude d'écrire ce genre d'histoire j'étais assez « angoissé », j'avais peur que ça fasse trop « plat », sans émotions.

Murphy Y a écrit: Côté mystères, j'avoue que c'est un peu frustrant d'entendre parler de cycles toutes les deux lignes sans jamais avoir plus d'info dessus. Mais personnellement, je pense que ce serait une erreur de lever les mystères (sans qui l'épouvante et l'angoisse s'estomperaient).
Bon, je crois que tu as raison, trop présent. Merci d'avoir pointé ce défaut. Je dois absolument corrigé ça.

Murphy Y a écrit: J'ai relevé 3 points qui m'ont un peu stoppé dans la lecture quand même :
- Quand il parle d'âmes à la fin, j'ai trouvé la chose bizarre. C'est peut-être un subtil indice ou autre, je pense bien. Mais je sais pas, peut-être que ça cassait un peu l'idée que je me faisais de "on sait pas ce que c'est ou ce que ça veut mais c'est bien là".
C'est un point que je n'ai pas encore arrivé à corriger, mais je suis 100% d'accord avec toi. Cette remarque sur les « âmes » ne colle pas au récit. Je l'avais en ligne de mire ! LOL

Murphy Y a écrit: - Les cycles. Je veux bien qu'ils soient tous déjà passé par là, qu'ils savent comment ça se passe (quoi qu'il se passe). Et, comme je disais, je trouve que c'est une bonne chose de ne pas en dire plus de ce côté. Mais il faudrait peut-être éviter de parler si souvent de "cycles" justement. Je me doute, bien sûr, que c'est pas non plus évident de trouver des dizaines de façons différentes de dire la même chose, surtout quand le mot "cycle" résume le tout. Mais j'ai trouvé ce mot vraiment trop mis en avant.
Oui, je dois corriger ça. C'est important que ça reste présent mais le curseur n'est pas au bon niveau. Merci pour cette remarque. Elle va grandement améliorer le récit.

Murphy Y a écrit: - La Malycorne, tu as choisi ce nom parce qu'il pourrait donner des indices sur l'histoire à ceux qui savent bien cherché ? Si oui, alors je n'ai rien à redire. Mais sinon, je trouve qu'il ne va pas trop avec l'ambiance générale. Ca ne m'a pas non plus vraiment intrigué comme titre d'histoire.
Je cherchais un nom qui fasse à la fois médiéval (pour ancrer le lieu et ce qui s'y passe sur une durée temporelle importante, genre « dans cet endroit il y à une « chose » qui existe depuis la nuit des temps) & qui inspire une notion du « mal ».
Moins évident à faire comme modification... je vais y réfléchir !

Murphy Y a écrit: Ces 3 points sont évidemment purement suggestifs et même sans les changer, je reste fan de cette petite histoire.  Very Happy
Merci Murphy Y, tous ces points étaient de vraies remarques importantes. En +, le fait que tu trouves cette histoire plutôt bien, m'encourage.

Encore merci !
A+
TwwT


the-wakwak-tree.overblog.com

The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1016
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 52

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par Murphy Myers le Dim 30 Mar 2014 - 19:31

Content d'avoir pu être d'une aide quelconque.  Very Happy 
Pour le nom, j'ai finis par penser à "Maly" pour "mallus" et aux cornes du diable. Je suis peut-être parti trop loin.
En tout cas, en y repensant, maintenant que quelques heures sont passées, j'ai associé ce mot à ton histoire. Adios la licorne que j'avais en tête avant de découvrir le texte. J'imagine un truc dans un puits maintenant. Un peu comme avec le livre Malpertuis auquel j'associe immédiatement sa maison pas nette.

Bref, tout ça pour dire que t'as pas besoin d'aller jusqu'à changer le titre non plus. C'était juste une petite remarque ; pour moi ça ne nuit en rien au texte. En plus, le titre actuel prouve la force de l'histoire puisqu'elle a changé l'image que j'en avais.

Enfin, attendons l'avis d'autres gens. Une telle histoire devrait pas passer inaperçue dans un forum qui vénère en grande partie le légendaire Lovecraft.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2647
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par Ulysse le Lun 31 Mar 2014 - 16:46

The_wakwak_tree a écrit:Hello,

Le plus important pour moi à ce stade c'est de savoir si l'ambiance fonctionne, s'il y a un intérêt à ce texte, si le partie-prit de garder dans l'ombre beaucoup d'explications n'est pas juste frustrant.

Merci à celles-ceux d'entre-vous qui voudront bien  me donner leur avis


Hello,

je crois bien que c'est la première fois que je lis un de tes textes, j'aime beaucoup ton écriture, je la trouve élégante sans s'être apprêtée (je ne suis pas sûre d'être très claire mais ce sont les premiers  mots qui me sont venus à l'esprit).

J'ai beaucoup apprécié la première partie qui pose les décors, mon esprit s'est mis à imaginer plein de possibilités : sorcière, monstres, point d’atterrissage  d'extraterrestres. Je ne connais pas Blair witch mais ce lopin de terre a un petit air d'X-files.

En revanche j'ai eu un peu plus de mal  avec la deuxième partie qui laisse beaucoup de zones d'ombres, du coup mon attention a un peu décroché et je ne suis pas parvenue à   m'intéresser vraiment au sort des personnages.  Je ne sais pas si cela tient au fait de laisser beaucoup d'inconnues dans le récit, ou si simplement il me manque un personnage auquel je m'attacherais. je sais  que je fonctionne beaucoup par identification ou empathie avec les personnages et je crois que leur  anonymat introduit trop de distanciation pour moi.

Je te conseillerais d'attendre d'autres avis avant de mettre en lumière les zones d'ombres. ce serait dommage de changer ce point si il n' y a qu'une lectrice que cela gêne.

En fait en écrivant je me rends compte qu'une question me trotte dans la tête, est-ce que toi tu sais et tu prends le parti de rien nous dire ou en sais-tu  à peine plus que nous ?

En tout cas , je crois que ce texte a beaucoup de potentiel, ce serait dommage qu'il dorme au fond d'un disque dur.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon

Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 860
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par The_wakwak_tree le Lun 31 Mar 2014 - 18:15

Hello Ulysse !

Ulysse a écrit:
Je crois bien que c'est la première fois que je lis un de tes textes, j'aime beaucoup ton écriture, je la trouve élégante sans s'être apprêtée (je ne suis pas sûre d'être très claire mais ce sont les premiers  mots qui me sont venus à l'esprit).
Merci beaucoup Ulysse. Depuis que je suis sur l’Ecritoire, j’essaye de renforcer le côte « littéraire » de mes textes. J’y passe beaucoup de temps & j’y laisse beaucoup d’énergie : content de voir ce n’est pas inutile ;-) – Merci !

Ulysse a écrit: J'ai beaucoup apprécié la première partie qui pose les décors, mon esprit s'est mis à imaginer plein de possibilités : sorcière, monstres, point d’atterrissage  d'extraterrestres. Je ne connais pas Blair witch mais ce lopin de terre a un petit air d'X-files.
C’est un point important. Je suis content que l’aspect « étrange » du lieu fonctionne. Dans mon idée, c’est lui qui devait poser l’atmosphère pesante et glauque. Le récit venait s’appuyer sur cette atmosphère.

Ulysse a écrit: En revanche j'ai eu un peu plus de mal  avec la deuxième partie qui laisse beaucoup de zones d'ombres, du coup mon attention a un peu décroché et je ne suis pas parvenue à   m'intéresser vraiment au sort des personnages.  Je ne sais pas si cela tient au fait de laisser beaucoup d'inconnues dans le récit, ou si simplement il me manque un personnage auquel je m'attacherais. je sais  que je fonctionne beaucoup par identification ou empathie avec les personnages et je crois que leur  anonymat introduit trop de distanciation pour moi.
Je comprends & j’accepte totalement ta remarque.  Normalement, mes histoires sont plutôt des galeries de personnages & l’histoire est presque en « arrière-plan », elle se devine des dialogues (je ne sais pas si je suis très clair LOL ). Là, j’ai voulu faire l’inverse. C’est presque le décor qui est omniprésent, les personnages sont presque en filagrammes.  Le point de vue dans l’histoire est celui du « narrateur » qui est un personnage caché & qui parle à la 1er personne. Je comprends que ça peut-être déstabilisant.

Ulysse a écrit: En fait en écrivant je me rends compte qu'une question me trotte dans la tête, est-ce que toi tu sais et tu prends le parti de rien nous dire ou en sais-tu  à peine plus que nous ?
Super question LOL !  D’autant plus que la réponse est oui & non.

La ligne de fond : Cet endroit concentre le « malheur » : les chiens qu’on tue, le soldat, les fœtus, vrai ou imaginé, cet endroit capte la misère, la rancœur, le mal de vivre…. et de cette densité de malheur est née « quelque chose ».  « Quelque chose » qui s’éveille quand cet endroit stérile trouve un peu d’eau et quand certains évènements favorisent « sa » venue.  « Quelque chose » qui s’éveille et qui essaye « de se nourrir ». Des « veilleurs » essayent à chaque « réveil » de conjurer « cette chose »  et de sauver ce qui peut l’être pour ceux qui sont tombé.  Il y a une vraie notion du « mal » , de la présence "du malin" dans cet endroit.

Est-ce que je sais concrètement ce qu’il y a dans le puits : non
Est-ce que depuis le début la notion de « cycle » dans l’évènement était connue : oui.

Ulysse a écrit: En tout cas , je crois que ce texte a beaucoup de potentiel, ce serait dommage qu'il dorme au fond d'un disque dur.

Super ! Merci encore.

A+
TwwT


the-wakwak-tree.overblog.com

The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1016
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 52

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par  le Mar 1 Avr 2014 - 13:40

Salut TwwT,

C'est une nouvelle très intéressante que tu nous livre-là.

Cependant, j'ai pas mal de remarques:

- Tout d'abord, méfie-toi de ton orthographe, tu ne fais pas trop de fautes, mais elles sont assez visibles. (J'en fais aussi, et je relis maintenant mes textes rien que pour ça) Pour être tatillon, le mot remblai se suffit à lui-même. Si tu as un doute sur un mot et que tu ne le trouve pas là : http://www.cnrtl.fr/definition/ , évite de prendre le risque. (à moins que ça ne soit de l'ordre de l'invention totale...)

- en fin de page 1, ya clairement un problème de temps de narration, faut remettre de l'ordre. ( dans le doute l'imparfait)

- le début de la page 2 manque de clarté. jusque là tu étais bien structuré dans les rumeurs et leurs enchaînements, mais là, j'ai été vraiment perdu.

- Pourquoi ne pas utiliser systématiquement les prénoms de tes personnages? Les initiales ça donne un aspect très informatique et neutre.

- Ta gestion des dates et des jours est aussi trop précise, ça donne le même effet. On se met à chercher la chronologie des événements au lieu de les suivre tranquillement. Je pense que tu peux t'en sortir avec quelque chose de plus fluide et moins précis ( genre : début d'été, lendemain, trois dans la semaine etc...) On comprendra toujours l’enchaînement des actions et on se plongera plus dans l'ambiance.

- Comme Murphy, je trouve que le terme cycle est sur-employé, tu pourrais le changer par processus, recommencement ou autre.

Spoiler:
La fin du dernier mail est très très énigmatique. peut-être vaudrait-il mieux ne pas évoquer cette histoire d'âmes?

Spoiler:
Pour la fin, tu reste très neutre. Peut-être aurais-tu pu donner une impression vertigineuse du renouveau d'un prochain cycle, ou de la libération de ce qui se trouve dans le puits? ou traduire plus nettement le fatalisme de ton narrateur?

Sinon, je suis un type qui aime le détail (trop sans-doute), et je ne peux m'empêcher de trouver qu'un peu plus de description de certains détails auraient profité à l'ambiance, déjà bonne !

Spoiler:
Porte de la cabane, grains du bois, traces sur la dalle de béton, visage déformé, hagards...

J'espère ne pas me montrer trop critique ta nouvelle telle qu'elle est est déjà bien sympa!


Avoir encore raison est dangereux pour l'humilité. A consommer avec modération.

— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1141
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 33
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par The_wakwak_tree le Mar 1 Avr 2014 - 15:45

Hello K²,

Et merci beaucoup de tes retours sur le texte.

K² a écrit: - Tout d'abord, méfie-toi de ton orthographe, tu ne fais pas trop de fautes, mais elles sont assez visibles. (J'en fais aussi, et je relis maintenant mes textes rien que pour ça) Pour être tatillon, le mot remblai se suffit à lui-même.
Pour tout ce qui est ortho… il manque la couche de béta-lecture habituelle que j’impose à chaque histoire. Là, j’étais arrivé à un point où je ne voyais plus rien du texte LOL !  Donc ça, ça ne m’inquiète pas plus que ça…

K² a écrit:- en fin de page 1, ya clairement un problème de temps de narration, faut remettre de l'ordre. ( dans le doute l'imparfait)
. Merci ! Important çà ! – impérativement à corriger. Je note.

K² a écrit:- - le début de la page 2 manque de clarté. jusque là tu étais bien structuré dans les rumeurs et leurs enchaînements, mais là, j'ai été vraiment perdu.
Je vais regarder à nouveau ce passage. La cohésion du texte tient à la logique (cycle) des évenments.

K² a écrit:- - Pourquoi ne pas utiliser systématiquement les prénoms de tes personnages? Les initiales ça donne un aspect très informatique et neutre.
je ne l’avais pas imaginé comme ça, tout simplement. Genre tu mets juste les initiales dans ton mail. Dans la correction je vais essayer de mettre les prénoms pour voir.

K² a écrit: -- Ta gestion des dates et des jours est aussi trop précise, ça donne le même effet. On se met à chercher la chronologie des événements au lieu de les suivre tranquillement. Je pense que tu peux t'en sortir avec quelque chose de plus fluide et moins précis ( genre : début d'été, lendemain, trois dans la semaine etc...) On comprendra toujours l’enchaînement des actions et on se plongera plus dans l'ambiance.
. Je prends le point même si c’était intentionnel d’être précis dans les dates (l’heure). Ça rapportait à la notion que le « cycle » est une mécanique implacable qui s’applique méthodiquement lorsqu’elle a démarrée. Le narrateur (et les autres « veilleurs » sont attentifs aux jours…). J’ai besoin de réfléchir sur ce point.

K² a écrit: La fin du dernier mail est très très énigmatique. peut-être vaudrait-il mieux ne pas évoquer cette histoire d'âmes?
: Oui. Je ne suis pas satisfait de ce passage-là.

K² a écrit: Pour la fin, tu restes très neutre. Peut-être aurais-tu pu donner une impression vertigineuse du renouveau d'un prochain cycle, ou de la libération de ce qui se trouve dans le puits? ou traduire plus nettement le fatalisme de ton narrateur?
: ça correspond moins à ce que je voulais faire… oui il y a une certaine neutralité du narrateur, une distance entre les évènements et « eux qui observent ». J’ai essayé de l’évoquer dans le texte même, en précisant la nécessité d’avoir un regard distant sur les évènements. Ce n’est pas une « excuse », je comprends que ça peut-être « frustrant ». Je ne sais pas si j’ai envie de corriger cet aspect ou pas, mais merci de l’avoir souligné !

K² a écrit: Sinon, je suis un type qui aime le détail (trop sans-doute), et je ne peux m'empêcher de trouver qu'un peu plus de description de certains détails auraient profité à l'ambiance, déjà bonne ! (Porte de la cabane, grains du bois, traces sur la dalle de béton, visage déformé, hagards...)
… moins d’accord avec toi là LOL ! j’ai évité « l’ultra-détail » pour le « suggéré ».

K² a écrit:J'espère ne pas me montrer trop critique ta nouvelle telle qu'elle est déjà bien sympa!
: du tout K² ! Tu le dis très sincèrement : « la nouvelle est bien sympa, mais il y a des trucs qui clochent ». C’est hyper important de donner son avis réel et d’être « critique ». Je pense finaliser ce texte pour un AT :  les éditorialistes seront moins compatissants LOL !

Encore merci !
A+
TwwT


the-wakwak-tree.overblog.com

The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1016
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 52

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par  le Mar 1 Avr 2014 - 16:15

The_wakwak_tree a écrit:Je prends le point même si c’était intentionnel d’être précis dans les dates (l’heure). Ça rapportait à la notion que le « cycle » est une mécanique implacable qui s’applique méthodiquement lorsqu’elle a démarrée. Le narrateur (et les autres « veilleurs » sont attentifs aux jours…). J’ai besoin de réfléchir sur ce point.

Evidemment, ce n'est que mon avis, et tout n'est pas à changer.

Pour un de mes projets de roman, j'ai fait une chronologie ultra précise: L'action se déroule sur quatre jours et le contexte s'étale sur une trentaine d'années. J'ai détaillé les actions de presque tous mes personnages (y compris les secondaires) demi-heure par demi-heure. Au final, ya pas une horloge dans mon histoire et des deux tiers de ma chronologie ne sont pas relatés.

Il est très important que tu te situes bien, mais vu que le lecteur en sait moins que toi, il n'a pas besoin d'autant de précision.
Si les "veilleurs" sont attentifs à cet enchaînement, peut-être devrait-ils plus y faire référence ? ( "Comme vous le savez à cette période l'activité est quotidienne " "Selon mes observations, la phase 2 devrait arriver mardi (ou dans deux jours)" etc...)

Je n'ai pas réussi à voir si le cycle durait plusieurs années, ou un an, ou quelques jours par ans, ni sa fréquence de répétition.
(Mais après j'ai ptet mal lu... faut voir si je suis le seul à avoir tiqué là-dessus... et puis, de toute façon, c'est toi le patron! )


Avoir encore raison est dangereux pour l'humilité. A consommer avec modération.

— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1141
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 33
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par Murphy Myers le Mar 1 Avr 2014 - 18:09

Effectivement, K2 a pas tort pour la durée des cycles. Pour ma part, j'ai l'impression que c'est une affaire de semaine tout au plus, mais éclaircir ce point pourrait être une bonne chose.
Je reste sur mon avis pour le reste, par contre. Trop expliquer ou détailler les choses pourrait tuer l'épouvante de cette histoire ; de mon point de vue en tout cas.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2647
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par The_wakwak_tree le Mar 1 Avr 2014 - 21:28

Murphy Y a écrit:Pour ma part, j'ai l'impression que c'est une affaire de semaine tout au plus.
exactement ça.

Merci beaucoup pour toutes vos remarques. Le texte va y gagner en intensité & en force.

Le point ultra-positif, c'est qu'aucune voix ne c'est levé pour dire « ça le fait pas ». A l'origine, ce type de texte ce n'est pas ma « cam », donc j'ai toujours un peu peur de m'y aventurer.
Là, l'aspect « fantastique/Épouvante » semble acquis... ou du moins personne n'a soulevé de PB par rapport à ça.

Je vais laisser reposer un peu, et j'attaquerai les corrections. L'AT que je vise est pour fin juin donc j'ai du temps.

Par contre, plus je pense à ce texte, plus je me dis que je dois aussi pousser le curseur « fantastique », laisser le texte dans cette sphère là. Certes, c'est un peu « épouvante », mais ça doit flirter avec le genre... plus Lovecraft  que BlairWitch.

Super. Mine de rien, ça ouvre une nouvelle « porte » !
Merci
TwwT


the-wakwak-tree.overblog.com

The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1016
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 52

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par Murphy Myers le Mar 1 Avr 2014 - 21:53

Blair Witch n'est qu'une sorte de Lovecraft des temps modernes je trouve. Une tentative pas du tout réussie d'après moi d'ailleurs, mais l'idée est bien là.

Je trouve que c'est déjà 100% fantastique en tout cas. Le truc du puits à lui seul suffit pour tomber dans cette catégorie, je doute que ça soit une bonne idée de vouloir en rajouter de ce côté. Enfin, c'est toi le boss évidemment.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2647
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par The_wakwak_tree le Mar 1 Avr 2014 - 23:42

Murphy Y a écrit:Je trouve que c'est déjà 100% fantastique en tout cas. Le truc du puits à lui seul suffit pour tomber dans cette catégorie, je doute que ça soit une bonne idée de vouloir en rajouter de ce côté.

Merci Murphy Y.

J'ai du mal à calibrer le niveau du texte sur ce nouvel univers. Je prend en compte ta remarque.

TwwT


the-wakwak-tree.overblog.com

The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1016
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 52

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par Ulysse le Mer 2 Avr 2014 - 6:47

Si je peux me permettre, si tu devais insister sur quelque chose , je choisirais les veilleurs : en lisant j'imagine que leur groupe est presque aussi ancien que la chose mais si cela trouve je suis à côte de la plaque ! Ces gardiens empêchent-ils que la chose s'échappe du puits quand elle se réveille ( à nouveau je pense que oui) , est-ce pour cela qu'il consente à sacrifier l'un des leurs ? Alors il faut renforcer leurs effectifs et à l'ère moderne , est-ce si facile qu'il y a mille ans ?

je ne crois pas que l'aspect fantastique ait besoin d'être retravaillé, il est difficile de faire plus sans tomber dans la surenchère.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon

Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 860
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par The_wakwak_tree le Mer 2 Avr 2014 - 8:56

Bonjour Ulysse,

Ulysse a écrit: Si je peux me permettre, si tu devais insister sur quelque chose, je choisirais les veilleurs : en lisant j'imagine que leur groupe est presque aussi ancien  que la chose  mais si cela trouve je suis à côte de la plaque ! Ces gardiens empêchent-ils que la chose s'échappe du puits quand elle se réveille ( à nouveau je pense que oui)

Oui, c’est tout à fait dans cet esprit-là que j’ai pensé les « veilleurs ».  Comme ça, je n’ai pas trop d’idées sur comment réussir à les rendre plus présent… je garde ce point dans un coin de ma tête. Il y ptt effectivement là aussi une voie pour rendre le texte plus pertinent.


Ulysse a écrit: je ne crois pas que l'aspect fantastique ait besoin d'être retravaillé, il est difficile de faire plus sans tomber dans la surenchère.

Ca rejoint ce que disait Murphy Y.  Encore une fois, j’ai beaucoup de mal à m’en rendre compte. Je vais arrêter de me prendre la tête là-dessus. Je vais suivre vos conseils.

Encore merci
A+
JM


the-wakwak-tree.overblog.com

The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1016
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 52

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Malycorne

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum