Lettres du front

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par Blahom le Mer 26 Mar 2014 - 11:56

Très juste. C'est sans doute moins convenu, d'autant plus que la vision du monde de cet enfant est tout ce qu'il y a de crédible. Tout me semble "naturel", qu'il s'agisse des registres de langue ou de la construction des phrases.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1480
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par Didier Fédou le Mer 26 Mar 2014 - 13:18

Paladin a écrit:Tu fais chier Didier, parce que je vais être emmerdé encore avec ton texte qui est très bon mais qui ne relève pas des genres de l'imaginaire, donc, comment je vais le noter?

Tu as en plus une façon originale d'aborder le thème, en le traitant du point de vue des civils et plus spécialement d'un enfant.

Peut-être pourrais-je trouver l'enfanty, non pas trop instruit, mais peut-être un peu trop mûr pour son âge, dans ses reflexions


Alors, pour l'imaginaire, je cite Zaroff dans les directives :
Directives
Message  Zaroff le Dim 23 Fév 2014 - 10:17

Le concours "Première guerre mondiale" est officiellement lancé. Mettez en scène une histoire se déroulant durant la Grande Guerre. Cet évènement mondial devra être la trame principale du récit et non un simple élément de fond ou d'ambiance. Nous devrons sentir l'odeur âcre de la peur, entendre les obus dévaster les plaines et sentir la boue coller à vos godillots.
Tous les genres sont acceptés : polar, horreur, SF, steampunk...

C'est pas pour faire mon chieur, et je l'ai dit et répété : j'assume le genre de mon histoire et me soumets aux votes de toutes façons. Perso, si d'autres textes sont "réalistes", je les noterai de la même manière que des textes plus imaginaires.

Merci de ta lecture, je suis content que ça t'ait plu. C'est vrai que le gosse fait bien mûr, on dira qu'à cette période, il fallait grandir vite...
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par Zaroff le Mer 26 Mar 2014 - 18:32

Didier a raison. Tous les genres sont acceptés. L'important est d'envoûter le lecteur et de gagner le concours grâce à un récit qui marque.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par Ulysse le Mer 26 Mar 2014 - 19:18

Catherine Robert a écrit: Je me demande comment vous faites pour lire les textes au fur et à mesure et vous les rappeler suffisamment au moment d'établir votre classement. Moi j'y arrive pas. Si je lis maintenant, par exemple, les trois textes actuellement postés autres que le mien, je ne m'en rappellerai pas suffisamment que pour les comparer valablement à ceux qui seront postés, et donc lus, sur la fin. Et c'est chiant aussi, parce que faut parfois que je me tape des dizaines de textes (et pas toujours courts^^) en quelques jours.

En fait pour évaluer un texte , j'ai besoin de 2 critères :
- impression immédiate: compréhension, émotion, etc.
- impression long terme: un texte qui laisse une empreinte quand la dernière page est refermée depuis un moment , pour moi cela compte.
Si je ne me souviens plus de grand-chose 3 semaines après l'avoir lu c'est pas bon signe. Donc j'imprime, je griffonne des notes à chaud puis je laisse décanter. Du coup c'est plus facile pour moi de lire les textes petit à petit.
Sauf que là le mien n'est pas assez avancé donc je fais une pause dans la lecture.



Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 887
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par The_wakwak_tree le Mer 26 Mar 2014 - 22:36

Oui, bravo Didier.

C'est ça que j'aime, du réel, la brutalité de l'âme humaine (qui dépasse à elle seule dans sa noirceur la noirceur de la guerre), la fatalité, mais aussi, en contre-pied, au centre du récit, la quintessence de l'humanité & de la compassion, ... ok c'est pas SFFF... mais est-ce important ?

Un voyage au cœur de ce qui fait de nous des êtres humains.

Les points « ++ »

* Le rapport entre les enfants au début du texte : coup de génie Didier ! Sur le fond, la forme & le style.

* Mon passage préféré est celui où tu parles des masques. J'ai trouvé là une résonance avec l’Écritoire (dans l'esthétique).

* J'ai beaucoup apprécié également de remettre les fautes « au centre » (les soldats qui sauvent Célestine). J'avais perso cette idée là en tête (avant de décliner le concours) de mélanger les perceptions bien/mal. Oui, je crois que c'est comme ça qu'il fallait aujourd'hui aborder ce conflit. Rive sud ou nord du Rhin, nous sommes des hommes pareils. Je plussois cette approche du conflit.
Ça me parle énormément, car je l'aurais aussi abordé dans ce sens.

* J'ai réellement apprécié l'enchainement des émotions/réactions envers Célestine : le dédain des  villageois, le 1er regard des soldats, leur « faiblesse » inacceptable, la compassion des soldats Allemands, cette humanité partagée quand ils rencontrent une patrouille Française... mais qui n’empêche pas la fin.


Les points « - »

* Bon, c'est un point plus technique d'écriture, mais amha,  le style parlé de Joseph, sans le « ne », m'a perturbé : exemple : « mais maman (ne) veut pas que..). C'est du détail je sais LOL … mais ça ne me semblait pas coller au style global du texte. Reste « littéraire » Didier (si je peux me permettre), ce texte le supporte facilement.

* un peu « facile » le coup de l'avocat ;-)


Bravo !
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par Didier Fédou le Jeu 27 Mar 2014 - 4:38

Merci Wak.
Juste :
* Mon passage préféré est celui où tu parles des masques. J'ai trouvé là une résonance avec l’Écritoire (dans l'esthétique).
Je sais pas trop à quel passage tu fais référence.
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par The_wakwak_tree le Jeu 27 Mar 2014 - 8:26

celui_là !


Spoiler:


... Il nous faut porter les masques pendant des journées entières parfois. Déjà semblables par l'uniforme et la crasse qui nous recouvre tous, les masques, s'il le fallait encore, achèvent de nous ôter notre humanité, nos identités, et font de nous des soldats, pas des hommes, des soldats interchangeables, des outils qu'on jette à la fosse une fois brisés, ou en tas pour former le parapet des tranchées.

avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par Didier Fédou le Jeu 27 Mar 2014 - 9:53

Ah, ok. Mais je pige pas le rapport avec l'écritoire, faut pas m'en vouloir, chuis que du muscle !
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par The_wakwak_tree le Jeu 27 Mar 2014 - 10:45

No problem.

Après, tu sais, c’est juste une impression de lecteur. Quand j’ai lu ce passage, je visualisais la scène, et j’ai immédiatement pensé « Ecritoire ». Nos connexions neuronales sont parfois étranges LOL !

A+
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par Doumé le Jeu 27 Mar 2014 - 13:18

The_wakwak_tree a écrit:No problem.

Après, tu sais, c’est juste une impression de lecteur. Quand j’ai lu ce passage, je visualisais la scène, et j’ai immédiatement pensé « Ecritoire ». Nos connexions neuronales sont parfois étranges LOL !

A+
TwwT

Tiens ! A cause des masques-pseudos ?


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 57
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par The_wakwak_tree le Jeu 27 Mar 2014 - 15:31

oui ! Certainement !
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par Catherine Robert le Jeu 27 Mar 2014 - 19:09

Et voilà, Didier nous sort encore une fois un sacrément bon récit de derrière son petit cerveau survolté.
Que dire de plus qui n'a pas déjà été dit. On entre dedans sans aucun problème, c'est entraînant et on n'a pas envie de lâcher l'histoire. L'alternance avec les lettres ne me dérange pas, je dirais même que ça provoque des cassures qui ajoutent au rendu du récit. Prendre le point de vue d'un enfant était une bonne idée, mais et c'est là la toute petite faiblesse de l'histoire, l'enfant paraît souvent trop mûr pour son âge, parfois on n'a plus l'impression que c'est un gamin de 10 puis 12 ans qui parle, mais un adulte. Je veux bien qu'on mûrit assez vite dans des conditions de guerre, mais là c'est trop, même si l'enfant a l'exemple des mots de son père par ses lettres. Il entre aussi dans des réflexions beaucoup trop philosophiques pour son âge parfois.
Sur le fait qu'il n'y a aucune touche fantastique, personnellement, ça ne me gêne pas. L'horreur de la guerre est déjà suffisamment surréaliste que pour être suffisante.
Niveau orthographe, je n'ai rien relevé à part pas mal d'oublis de virgules.
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9576
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par Didier Fédou le Ven 28 Mar 2014 - 3:48

Merci Cathy.
J'ai pas bien l'habitude des enfants de 10-12 ans, et pas eu le temps d'en acheter un pour voir comment ça marche.
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par Catherine Robert le Ven 28 Mar 2014 - 7:18

pffff !!!! T'en es encore à chercher à les acheter ! Nan, faut juste prendre celui du voisin et l'enfermer à la cave. Après tu sauras vite qu'ils ont plein de réflexions philosophiques, mais qui sont bien différentes des adultes.
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9576
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par anouk le Jeu 3 Avr 2014 - 8:52

Je te félicite Didier, ton texte est plein d'émotion, de moments vrais, avec en ligne de front la guerre, les obus, l'horreur, les mauvaises rencontres à l'arrière, et les bonnes, cette fraicheur enfantine dans la réflexion, vraiment rien à redire. Bravo. :fleur: 


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk
avatar
anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 544
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 73
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres du front

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum