La forme dans le noir

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Eimelle le Jeu 7 Aoû 2014 - 10:54

J'ai repris ton texte, et voilà le passage qui n'est pas clair :

"Logan Ward ne savait pas réellement comment réagir à ce qu’il venait d’entendre. Ni ce qu’on attendait de lui. Peut-être aurait-il dû être plus concentré durant le récit qu’on venait de lui faire.
— Est-ce que vous la voyez ? lui demanda à nouveau l’homme aux yeux fous.
Il ne cessait de regarder autour de lui, comme si quelqu’un errait en silence dans l’appartement. Seulement, il n’y avait que Logan, qui tentait subtilement de se rapprocher de la sortie…
— Je ne suis pas sûr de comprendre, monsieur… répondit ce dernier."

On est dans une focalisation interne sur Logan. La phrase "il n'y avait que Logan" laisse penser qu'il y a un deuxième Logan. A ce moment-là, j'ai imaginé que le personnage se dédoublait, que c'était lui qui devenait fou, qui se voyait au milieu de la pièce en train de regarder une femme. Une sorte de dédoublement de personnalité, de folie.  Par ailleurs, les mots "ce dernier" continuent à laisser penser qu'il y a bien deux personnages "Logan", car je croyais, avec ces éléments, que le vieillard était un personnage inventé. Ce n'est qu'après que j'ai raccroché les wagons. Mais bon, ça m'a orienté au début sur une fausse piste...
Je sais, j'ai trop d'imagination...
J'espère que j'ai pu t'aider !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Murphy Myers le Jeu 7 Aoû 2014 - 11:31

Effectivement, j'aurais pas imaginé qu'un tel passage pourrait induire quelqu'un en erreur.  scratch 
C'est bien de la focalisation interne, mais ça n'empêche pas qu'on cite un personnage par son prénom. Là, j'ai dit "Logan" parce que la phrase d'avant parle du "vieux" et je ne voulais justement pas qu'on les confonde. "Ce dernier" était juste pour éviter une répétition.

Je vais voir comment je peux tourner ça autrement. Merci de tes précisions !  Very Happy 


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Eimelle le Jeu 7 Aoû 2014 - 11:57

Remarque : je suis peut-être la seule sur un million à avoir pensé à un truc aussi tordu !
Mais je pense quand-même que le passage est maladroit... Après, je n'ai pas la science infuse !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Murphy Myers le Jeu 7 Aoû 2014 - 12:05

J'ai pensé à un changement tout bête :
"— Est-ce que vous la voyez ? lui demanda à nouveau l’homme aux yeux fous.
Il ne cessait de regarder autour de lui, comme si quelqu’un errait en silence dans l’appartement. Seulement, il n’y avait que lui et Logan, qui tentait subtilement de se rapprocher de la sortie…
— Je ne suis pas sûr de comprendre, monsieur… répondit ce dernier."

Je pense que ça montre bien, du coup, qu'on passe du "vieux" à Logan, de cette façon. Avant le passage jaune, c'est le "vieux", après ce passage, c'est Logan.

J'avoue que ça peut paraître maladroit comme passage. Faudra que je relise tout une dernière fois avant de me décider à le mettre sur amazon (je sais, depuis le temps que j'en parle, mais je vais m'y mettre avant la fin du mois  :mrgreen: ), pour être sûr que tout va bien.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Eimelle le Jeu 7 Aoû 2014 - 12:18

Puisque tu es en focalisation interne, je penserai plutôt à quelque chose comme :

"— Est-ce que vous la voyez ? lui demanda à nouveau l’homme aux yeux fous.
Logan voyait le regard du vieil homme fureter à gauche à droite, comme si quelque chose errait autour d'eux. C'était impossible bien-sûr... Il s'avança imperceptible vers la sortie.
— Je ne suis pas sûr de comprendre, monsieur… lui répondit-il pour gagner du temps".

Ou quelque chose comme cela... Qu'en penses-tu ?

Par contre, tu es vraiment sûr de vouloir poster ça sur Amazon ? Je veux dire, je ne veux pas faire offense à ceux qui pratiquent cela- mais je crois que c'est un peu la solution de facilité, je trouve... Une manière de s'épargner l'avis de pairs, et donc la sélection. Or, l'édition est de toute façon un milieu ultra-compétitif, où il faut se démarquer, et donc, se soumettre aux règles d'épuration, en profitant des refus pour retravailler encore et encore. Se dire : "on ne m'a pas accepté, je ne suis pas encore au niveau, je bosse".
Tu ferais mieux à mon avis de postuler à des revues reconnues, pour savoir réellement quel est le niveau de ton texte, et si tu as véritablement écrit une nouvelle de belle facture, publiable... Nous, nous ne sommes pas des experts en la matière. Je peux te donner des adresses si tu veux...
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Murphy Myers le Jeu 7 Aoû 2014 - 12:48

J'ai justement épuré ce côté-là de la narration. Ça surcharge tout, je trouve, de toujours préciser qu'on est dans l’œil d'un des persos. De toujours devoir revenir sur Logan pour parler du "vieux", en l’occurrence. Le "vieux" regarde autour de lui, qu'on soit ou non dans la tête de Logan ne change pas ce fait. C'est comme si le texte était écrit à la première personne en fait : "Il ne cessait de regarder autour de lui, comme si quelqu’un errait en silence dans l’appartement. Seulement, il n’y avait que lui et moi...". Je crois que ça s'appelle de la "troisième personne limitée" d'ailleurs, cette tactique. Parce qu'on écrit tout comme si c'était à la première personne, mais à la 3e. Je sais pas si mon explication est bien claire par contre.  Rolling Eyes 

Je me sens pas offensé du tout. Sans doute parce que ma démarche n'a rien à voir avec l'idée que tu t'en fais à vrai dire.  Very Happy  Je ne cherche pas à devenir célèbre, à être publié, ça ne m'intéresse pas. Je veux seulement partager ce que j'écris, garder tous les droits sur mes textes, pouvoir créer moi-même mes couvertures. Bref, tout faire moi-même, je n'aime pas l'idée qu'un autre puisse interférer dans mes affaires. Amazon me permettra aussi d'acheter moi-même mes livres, et c'est l'essentiel. Du moment que j'en suis satisfait et que je les ai sur mes étagères, ça m'intéresse pas de savoir si d'autres dans le pays les ont aussi.

Pour ce qui est de s'améliorer, je trouve que ce forum me suffit parfaitement. Il n'y a qu'à voir le changement dans mon "style" (si on peut appeler ça ainsi) depuis que je suis ici.

Ce n'est donc pas une question de facilité ou autre, mais de priorité. Si ma priorité était de devenir un "auteur officiel" et d'être publié, j'aurais pas tenté Amazon. Mais ce n'est pas le cas.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Eimelle le Jeu 7 Aoû 2014 - 14:05

Coucou Murphy,
J'espère que tu ne l'as pas mal pris. C'était juste une suggestion. Fais comme tu veux, pour le texte comme pour Amazon.
Au final, il est vrai que chacun a ses priorités, et fait selon ses propres ambitions...
Je trouve juste cela dommage, avec les possibilités que tu as, de te limiter ainsi, et de ne pas chercher encore plus de qualité et plus de public...Mais c'est un avis purement personnel, bien-sûr ! l Et sans doute as-tu de bonnes raisons d'agir ainsi, même si ce ne sont pas les miennes...
D'ailleurs, il est très probable que je me casse aussi les dents dans ma volonté d'être éditée "de manière officielle"... Mais je veux au moins avoir essayé. Surtout pas de regret.
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Paladin le Jeu 7 Aoû 2014 - 14:19

Je pense aussi que tu pourrais publier à compte d'éditeur, maintenant, je ne sais pas, mais plus tard, surement, vu que logiquement, ton écriture va progresser encore.

Quand tu publies, le correcteur te demande de reprendre certaines phrases, mais il ne faut pas prendre ça comme une interférence dans tes textes, mais plutôt comme une aide pour t'améliorer (L'éditeur n'est pas un simple imprimeur)

Justement, si tu veux partager tes écrits, l'édition offre plus d'ouverture que de se limiter au forum, et nous espérons bien, sur ce forum, inciter les auteurs et les accompagner jusqu'à l'édition !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Murphy Myers le Jeu 7 Aoû 2014 - 15:18

Je ne l'ai pas mal pris, Eimelle, je te rassure. J'ai juste exposé ma vision d'une façon que je pensais neutre, mais c'est vrai qu'à l'écrit, on peut interpréter chaque phrase de mille façons.
Chacun son objectif, en effet, et j'espère que chacun y arrivera. Tu as d'ailleurs toutes tes chances, ne crains rien pour tes dents.  Razz 

Je sais bien, Paladin, qu'au final, c'est l'auteur qui modifie ce qu'il y a à modifier. Par "interférence", je pensais surtout au reste : le prix, la couverture, le format, censurer si c'est trop choquant, mettre un autre titre parce que c'est plus vendeur, etc.
Mais même sans ça, je ne veux simplement pas être édité, je ne vois pas l'intérêt d'aller jusque là quand je trouve dans l'auto-édition tout ce que je veux. Comme je disais à Eimelle, chacun à ses propres objectifs, vise des buts différents. J'espère que ceux qui cherchent à être édités le seront, mais pour l'instant, je doute que je veuille un jour les rejoindre dans ces objectifs-là.

D'ailleurs, je ne partage pas l'avis communément admis que édition = bon texte et autoédition = pure daube. Il y a du très bon et du très mauvais dans chacun. Il suffit de voir les trucs comme Twilight (désolé aux potentiels fans) pour comprendre qu'un livre édité n'est en rien un bon livre par définition et peut être très mal écrit. De la même façon, des textes d'amateurs ont très bien su se hisser par eux-mêmes au niveau des édités. Je ne dis pas que je serais de ceux-là, je ne cherche même pas à l'être. Mais il y en a, ce qui prouve bien que "édité" et "amateur" ne sont que des étiquettes sans grand intérêt au final. Mais ça, c'est un tout autre débat (très intéressant d'ailleurs).


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Paladin le Jeu 7 Aoû 2014 - 16:38


Murphy Y a écrit:D'ailleurs, je ne partage pas l'avis communément admis que édition = bon texte et autoédition = pure daube. Il y a du très bon et du très mauvais dans chacun.

Je suis bien d'accord, mais le problème, c'est qu'à priori, il n'y a aucune différence dans l'auto-édition: une chèvre peut auto-publier son livre autant qu'un petit génie qui serait le nouveau Lovecraft. Et pareil du point de vue promotion: les livre auto-publiés n'auront quasiment pas de relais dans les revues ou sites spécialisés et ne seront connus que des copains de l'auteur et de tata Suzanne qui achètera celui de son neveu pour lui faire plaisir (mais elle ne le lira pas, parce que les histoires de fantômes et de vampires, c'est pas son truc et que le petit, il écrit bien mais il faut bien dire qu'il a toujours été bizarre)


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Murphy Myers le Sam 9 Aoû 2014 - 11:59

J'ai retiré les liens après le passage sur Amazon.
Si quelqu'un veut lire cette histoire sans passer par les prix hallucinants dudit Amazon, un petit MP et j'enverrai le tout pour l'immense prix d'un simple commentaire.  Very Happy 


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum