La forme dans le noir

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Murphy Myers le Sam 15 Mar 2014 - 17:16

Je suis plutôt d'accord par rapport à la psychologie. Je pense que la personnalité comme on l'entend n'existe pas et qu'il y a simplement tout un panel de traits de personnalité, que tout le monde peut adopter suivant les contextes, avec évidemment certains plus prononcés chez les uns que chez les autres.
Du coup, en parlant de psychologie ou personnalité d'un personnage, je veux plutôt dire sa constance.

Il faut dire aussi que j'ai pas fait grand chose pour disculper James aux yeux des lecteurs, tant je me focalisais sur la créature et pas sur la victime. Mais au final, et ça vaut pour tous mes persos, ça me va qu'on le voit plus noir qu'il n'est (c'est plutôt l'inverse que mon esprit pessimiste tolérerait moins Very Happy ).
Dans la même idée, rien ne nous dit que James ne gagne pas du temps en refilant le truc à Charles. Il a au moins 2 mois de marge environ (comme James) avant le point de non retour, autant de temps où les 2 peuvent trouver une échappatoire à la créature. Mais j'ai préféré finir sur une note sombre, au parfum de trahison. C'est d'ailleurs sans doute ce que Charles ressent à ce moment-là, à l'image des lecteurs.
M'enfin, on peut aussi supposer que Charles fracasse James sous le coup de la rage et ne trouve aucune solution pour la créature. Je pense que c'est à chacun de choisir la suite qu'il voudrait (en supposant que quelqu'un s'amuse à imaginer la suite), tout comme c'est à chacun de supposer les motivations des personnages. C'est d'ailleurs ce qui fait la force des histoires écrites par rapport aux films : il y a autant de versions de la même histoire et du même personnage qu'il y a de personnes qui l'ont lue.

Je vais quand même tenter de remanier ce point pour effacer ce qu'on pourrait prendre pour une incohérence (comme le fait que Charles ne croit en rien). Pour James, bourreau ou victime, je vous laisse choisir  Very Happy .


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2623
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Naëlle le Sam 15 Mar 2014 - 19:07

Je trouve pas que la trahison de James en soit vraiment une. Parce que, oui, ok, la créature a l'air assez dangereuse pour la personne qu'elle pourchasse. Mais s'il suffit de raconter à quelqu'un d'autre ce qu'elle nous fait subir pour s'en débarrasser, c'est pas bien compliqué. Au final, on tue pas la créature mais, avec un brin de sang-froid, on réussit à la refiler à quelqu'un. C'est lâche, égoïste, ça lui règle pas son compte une fois pour toutes, mais l'essentiel est qu'on s'en déleste et survive.

Alors, en ce qui me concerne, je sens moins le parfum de la trahison que celui de l'égoïsme, qui motive tout un chacun à se soucier avant tout de sa poire et qui nous pousse à laisser crever les autres. C'est suffisamment pessimiste, non? :mrgreen:


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)

Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3649
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 25
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Ulysse le Sam 15 Mar 2014 - 19:34

Jack-the-rimeur a écrit:
Ce que je veux dire, c'est qu'avec un peu d'habileté, on peut justifier à peu près tout et n'importe quoi. Agatha Christie et Simenon excellent dans cet exercice.

Attention intervention inutile, je suis une fervente admiratrice d'Agathe Christie. Je l'ai découverte en 4ème avec Les dix petits nègres depuis et je 'n'ai cessé de lire et de relire ses livres. Plus l'âge passe, plus je trouve que ses livres sont des petits bijoux d'humour, emplis de second degré et qu'elle avait l'art de de dépeindre la nature humaine dans ce qu'elle a de plus grand ou de plus mesquin.
Je n'ai jamais lui Simenon, je crois qu'il faudrait que je comble cette lacune.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon

Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 860
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par anouk le Sam 15 Mar 2014 - 20:23

Simenon oui tous ses livres sans Maigret.. Non que le personnage de Maigret ne soit pas intéressant mais en toute franchise je préfère ses romans pour la psychologie fine des héros et l'ambiance particulière que Simenon savait installer au fil des pages;
On ne présente plus Agatha C. Hormis l'art qu'elle avait de créer une intrigue compliquée à rebondissements, je trouve le style assez démodé. Je suis consciente du fait que son humour littéraire a encouragé les auteures anglaises et américaines à se lancer dans le genre.
MURPHY, ton histoire est sensationnelle. J'ai relevé quelques fautes de grammaire, concordance des temps. Mais, en plus de la poésie, tu as le don de l'écriture, cela se sent. D'ailleurs tu as de très bonnes idées et tu as pu remarquer que j'en ai tenu compte dan s la version finale des barbelés ici déposée. OUI, on a peur, ta description et le fait que James est réticent au début incite le lecteur à continuer à lire avec un intérêt grandissant. Le dialogue est très naturel entre les deux amis. L'ambiance est à fond. On a peur c'est gagné et on se régale à te lire.
Encore une fois bravo
Dis moi ce que tu penses de la lettre ambigüe de Louis dans mon texte (même rubrique).
 Very Happy :tchin: 


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk

anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 550
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 71
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Murphy Myers le Sam 15 Mar 2014 - 22:10

Naëlle, ta vision de la chose se tient parfaitement. Mais pour le coup, je sais pas si on peut dire que c'est pessimiste. Je suis tenté de dire que c'est réaliste. Mais où s'arrête l'un et où commence l'autre, c'est une autre affaire Very Happy 

Agatha Christie est pour moi indétrônable, ne serait-ce que pour ses Dix petits nègres. Je trouve son style totalement simple, de l'humour discret qui empêche pas une certaine "tension", elle ne narre que l'essentiel, et c'est ça que j'aime. Par contre, j'avoue que dans certains livres, elle part un peu loin (en fait, Bidule n'est pas Bidule mais Machin, et Truc aussi a pris une fausse identité, et tout le monde s'est retrouvé dans une maison où il y a eu un meurtre, mais aucun des deux n'y est pour quoi que ce soit). Mais c'est vraiment chercher la petite bête de s'arrêter sur quelques retournements de situation gros comme un sumo qui parsèment un ou deux de ses livres.
J'ai jamais tenté Simenon non plus par contre.

Je m'attendais pas à un tel lancer de fleurs, Anouk  Smile . Content que la chose t'ai plu, même si j'irais pas jusqu'à dire que c'était sensationnel quand même (m'enfin, je vais pas t'interdire de le dire, hein  Razz ). Je pensais pas non plus que mon idée de la lettre t'inspirerais autant. Je vais aller voir cette nouvelle version.


Dernière édition par Murphy Y le Sam 15 Mar 2014 - 22:46, édité 2 fois


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2623
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Naëlle le Sam 15 Mar 2014 - 22:21

C'est cool que tu lises les textes des autres, Anouk, mais si tu pouvais éviter de systématiquement faire de la pub pour les tiens... Merci!


Murphy Y a écrit:Naëlle, ton vision de la chose se tient parfaitement. Mais pour le coup, je sais pas si on peut dire que c'est pessimiste. Je suis tenté de dire que c'est réaliste. Mais où s'arrête l'un et où commence l'autre, c'est une autre affaire Very Happy 

C'est une autre affaire, oui: si on continue comme ça, on va partir dans des débats philosophiques! :cyclops:


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)

Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3649
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 25
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Murphy Myers le Sam 15 Mar 2014 - 22:56

Naëlle a écrit:
Murphy Y a écrit:Naëlle, ta vision de la chose se tient parfaitement. Mais pour le coup, je sais pas si on peut dire que c'est pessimiste. Je suis tenté de dire que c'est réaliste. Mais où s'arrête l'un et où commence l'autre, c'est une autre affaire Very Happy 


C'est une autre affaire, oui: si on continue comme ça, on va partir dans des débats philosophiques! :cyclops:


Mais philosophons donc (m'enfin, pas trop non plus, je suis pas sûr qu'on accepte mieux le hors sujet sous prétexte que c'est mon topic  Laughing ). Que se passe-t-il si Pinnochio dit "en ce moment, mon nez pousse" ? (Comment ça, c'est pas de la philo ? Mais bien sûr que si, c'est même vitale comme question  :mrgreen: ).
Petit craquage mental, mille excuses   .


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2623
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par anouk le Dim 16 Mar 2014 - 1:27

Naelle rien a voir avec la pub, il
s agissait d un echange avec Murphy sur mon sujet et le sien.
Murphy oui Louis a ete inhume mais je vais passer ca sous silence cela est plus dans le ton ambigu
merci


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk

anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 550
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 71
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Doumé le Dim 16 Mar 2014 - 8:10

anouk a écrit:Simenon oui tous ses livres sans Maigret.. Non que le personnage de Maigret ne soit pas intéressant mais en toute franchise je préfère ses romans pour la psychologie fine des héros et l'ambiance particulière que Simenon savait installer au fil des pages;
 Very Happy :tchin: 

Je me demande si tu as lu beaucoup de Maigret, Anouk. Ils sont tout aussi fins que les romans dit en dur de Simenon. Remarquablement structurés, on en apprend énormément sur la nature humaine avec un humour frenchie que je préfère, de loin, aux anglo-saxons... Bon, tu as affaire à un fan.  Smile 


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...

Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1870
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 56
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Murphy Myers le Lun 17 Mar 2014 - 1:09

Si j'avais pas déjà autant de livres à lire, je serais presque tenter de tester un Maigret  Very Happy 

Bon, du coup, j'ai mis une nouvelle version.

Comme je disais, y a une scène en plus au début (qui fait un peu plus d'une page l'air de rien). J'ai tenté de réduire des phrases du début et surtout d'éviter de parler de "terreur" trop tôt. J'ai quand même laissé quelques morceaux, parce que même si Charles ignore au début ce qu'il se passe, il sent quand même très bien qu'un danger rôde (pour tout dire, j'avais dans l'idée qu'il songeait au suicide potentiel de James ; j'avais mis quelques phrases par-ci par-là mais c'était trop subtil je pense).
Pour vous épargner de lire deux fois la même chose, à partir du moment où James raconte son affaire, je crois n'avoir rien modifié, ou alors rien de bien capital.

Du coup, j'ai pas fait la fin suggérée par A'Tuin bien que ça me tentait vraiment beaucoup. Mais tel un bon remake et son original vieillot, j'ai préféré la version de base Laughing.


Dernière édition par Murphy Y le Sam 9 Aoû 2014 - 11:57, édité 3 fois


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2623
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par anouk le Lun 17 Mar 2014 - 11:11

Doumé, je n'ai pas dit que je n'aimais pas les Maigret. Mais depuis Raymond Souplex, interprête du Commissaire et bien d'autres, je me suis un peu lassée de ce type d'enquêtes. Ses romans sont beaucoup plus variés en ce qui concerne les sujets. Le 36 quai des Orfèvres mythique, la France du miroton et du tiercé, tout cela sent bon la nostalgie. Pour moi Simenon est un de mes romanciers préférés. Sinon j'ai dû lire pèle-mêle une cinquantaine de ses titres. Quand j'ai un moment, je relis un de ses romans. Il y a cette grisaille spécifique aux pays nordiques, un canal qui se perd dans la brume, une hôtelière un peu barge et une fille perdue qui traîne le long du chemin de halage. Cela finit mal le plus souvent. L'observation et les remarques fines avec, au moment crucial, une distance par rapport aux personnages. Quand j'ai visité le 36, bien sûr, je suivais les traces de pas de Maigret mais mal m'en a pris car je me suis perdue dans le dédale des couloirs éclairés au néon, identiques, aux ramifications surprenantes. Dommage, ce bâtiment ne sera plus le QJ policier parisien et j'espère qu'il est classé.
 Smile 


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk

anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 550
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 71
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par anouk le Lun 17 Mar 2014 - 11:14

Murphy, j'ai eu trop les chocottes à la lecture de ta nouvelles. Ce soir-là j'étais seule et j'avais oublié de fermer mes volets. J'habite une maison et je dois sortir dans le jardin pour cela. Il m'a semblé entendre des grattements ... Alors c'est pour te dire que cela fonctionne très bien. Pour moi ta version est la bonne.


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk

anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 550
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 71
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Murphy Myers le Lun 17 Mar 2014 - 13:46

Merci Anouk, mais de quelle version parles-tu ? Pas qu'elles soient si différentes, remarque, mais c'est pour savoir.

J'ai remarqué d'ailleurs que j'ai oublié de changer les "bar" en "pub". Et il a fallu que je poste la nouvelle version pour y repérer 2-3 fautes aussi, évidemment.
Dès que j'ai fini de traduire ma partie du jour de mon passionnant article, je reviens et je corrige tout ça.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2623
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par anouk le Lun 17 Mar 2014 - 14:48

Murphy
c'est rigolo mais j'ai les mêmes sensations. Lorsque je relis je vois encore et encore des trucs à corriger. l y a un moment où l'on doit se dire : stop (je parle pour moi lol).
Je pense pour l'autre point qu'il s'agit de ta première version. Je l'ai aimée. Tu peux corriger ici ou là mais garde l'esprit de ce texte. Brrrrr.... Morte de peur !


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk

anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 550
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 71
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Murphy Myers le Lun 17 Mar 2014 - 15:03

Surtout qu'ici, on passe par des pdf. Du coup, à chaque modification, je dois rouvrir le fichier word (ce qui est déjà un projet au long terme avec mon pc qui va à deux à l'heure), changer, en faire un pdf, le poster sur un hébergeur, et ensuite inclure le lien ici. J'avoue que j'ai connu plus simple pour faire des corrections.  Razz  (Mais le pire, c'est d'auto-éditer un livre juste pour soi, de l'acheter a presque 10e, et ne découvrir qu'à la réception une grosse faute bien moche sur la première page qu'on a ouvert au hasard  Evil or Very Mad ).

Sois rassurée, comme je disais, j'ai juste rajouté une scène au début et fais des corrections, mais l'histoire est restée la même. Et à moins de commentaires vraiment intransigeants, je ne pense pas faire de nouvelle version.

Quant aux corrections que j'ai repéré, ce ne sont que des fautes sur la forme ; logiquement aucune incohérence dans le fond en vue par chance.

Edit : Maintenant que j'y pense, y aurait-il des gens motivés pour jouer les correcteurs dans le coin ? Une fois que j'aurais virer les fautes que j'ai repéré bien entendu, mais je sais d'expérience qu'il y en a sûrement bien d'autres que je ne vois pas.
Par contre, j'aimerais un "vrai" correcteur, dans le sens "qui corrige les fautes et c'est tout". J'ai déjà fait l'expérience d'un correcteur qui s'amusait aussi à modifier les phrases qui lui plaisait pas (en toute subjectivité ; telle métaphore lui allait pas, il en mettait une autre en somme), c'était un enfer.

Double Edit : Le lien de la 2e version a été mis à jour. J'ai corrigé les erreurs que j'avais repéré. En espérant que j'en ai pas louper une fois de plus.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2623
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La forme dans le noir

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum