Carnets de bord

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carnets de bord

Message par Ulysse le Lun 24 Fév 2014 - 21:41

Dire que je croyais vouloir écrire de la fantasy et c'est autre chose qui vient.. Bref il est temps de vous présenter un des mes premiers textes ( de plus d'une page j'entends) . je l'ai écrit, puis corrigé  puis mis de côté puis re- relu, recorrigé.
Je vois certains défauts que je n'arrive pas  à corriger,  votre expérience m' éclairera sûrement et  soulèvera à coup sûr des points qui m'ont échappé.

Edit du 02 avril 2016 : texte retenu pour l'AT Bienvenus sur Mars ( dans une version modifiée)
Je supprime le lien


Dernière édition par Ulysse le Sam 2 Avr 2016 - 21:50, édité 1 fois


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 873
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par Didier Fédou le Mar 25 Fév 2014 - 3:45

Je l'enregistre pour lire quand je pourrais. T'as des crottins sur la première page : A moins qu'il ne s'agisse d'un sommeil est éternel. C'est pour cette raison que j'ai refusé de me me laisser enfermé dans un caisson aux allures de cercueil.
Et un peu avant, une ligne qui commence avec un point d'interrogation.

J'suis content de lire un truc de toi !  Very Happy


Le châtiment de l'ange
Les Terres de Légendes
Le livre en noir
La couronne de Lucifer
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 39
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par Ulysse le Mar 25 Fév 2014 - 6:45

Ah flûte , je pensais avoir supprimé le "est" .
En revanche les autres m'ont échappé. Pff quand on a le nez en permanence sur le texte on perd tout recul...


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 873
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par mormir le Mar 25 Fév 2014 - 7:56

Pareil ! J'ai téléchargé et je lis asap


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par A'Tuin le Mar 25 Fév 2014 - 17:36

Spoiler:
On sait que les 2 histoires vont se rejoindre et on espère jusqu'à la fin que le vaisseau du poète sera retrouvé à temps par le vaisseau de la médecin-chef... C'est très bien mené, j'ai pris du plaisir à lire cette nouvelle  Wink 

J'ai fait quelques corrections si ça t'intéresse : ici ! (Il faut télécharger le fichier sur ton pc et ensuite, dans la barre de menu d'Adobe Reader, cliquer sur Affichage>Commentaire>Annotations pour faire apparaître mes remarques...)
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par Jack-the-rimeur le Mar 25 Fév 2014 - 19:38

Trois bricoles, page 1 :
- les cinq milles passagers (pour "cinq mille")
- j'aurais du m'arranger (pour "j'aurais dû")
- me laisser enfermé (pour "enfermer")
Rien vu après mais je lisais plus vite.
Un bon récit sobre et sombre qui m'a laissé déprimé pour le reste de la journée (je préfère les rencontres spatiales avec des E.T. teigneux ou farfelus) mais cela reste une belle histoire, soignée et bien menée, une mort lente dont la poésie triste (mais pas mélo) rappelle l'ambiance sourde des "avaleurs de vide" de Spinrad ou du "navire-étoile" de Tubb.
Un excellent travail. Je ne vois vraiment rien de significatif à reprendre, hormis (en cherchant bien) quelques broutilles :
- Avec 5 000 caissons cryogéniques à bord, pourquoi ne pas avoir congelé tous les passagers au départ ?
- Sauter de galaxie en galaxie me paraît excessif. Avec ses cent milliards d'étoiles, notre seule Voie Lactée offre un champ d'exploration plus que suffisant.
- Rester dans notre coin de galaxie améliorerait légèrement les chances pour que deux navires d'exploration se rencontrent par hasard.
- Aucun champ d'astéroïdes ne saurait être assez vaste pour ne pas être traversé comme un écran de papier par le plus lent des vaisseaux interstellaires. Il faudrait trouver autre chose pour épuiser les réserves d'énergie du vaisseau (une frange de trou noir, peut-être).
Mais ce ne sont là que chicaneries de vieux grincheux. Pas de quoi gâcher cette envoûtante balade aux confins du néant.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2212
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par Ulysse le Mer 26 Fév 2014 - 7:08

Merci pour votre lecture et vos retours. Je voulais relire mon texte à la lueur de vos commentaires mais je n'en ai pas eu le temps hier soir. A'tuin , merci , je pense vraiment que tes corrections me seront utiles pour tous les textes à venir.

Jack , j'espère qu'en attaquant une nouvelle journée tu as de nouveau le coeur plus léger. Franchement j'admire les auteurs qui font rire mais je n'ai pas l'impression que ce soit mon truc. Je te promets d'essayer un jour d'écrire quelque chose avec des E.T farfelus, rien que pour toi.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 873
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par Jack-the-rimeur le Mer 26 Fév 2014 - 12:28

Pas de souci, je récupère vite, merci. Mon faible pour les créatures exotiques et les aventures échevelées viennent de mon immaturité chronique mais je sais aussi (heureusement !) apprécier la mélancolie douce-amère d'une nouvelle comme la tienne.
Très bien aussi le petit contrepoint poétique.
Et si tes deux narrateurs n'avaient pas été de sexe opposé, je me serais presque attendu à une fin en forme de boucle temporelle : un vaisseau qui croiserait le fantôme de son propre avenir. (Avec ces engins supra-luminiques, il faut s'attendre à tout.)
Connaissant ton goût pour ce genre de paradoxe, je me demande même si ce n'était pas ton idée de départ... Sinon, garde-là sous le boisseau, ça peut te servir ailleurs.
Heureux de t'avoir lue.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2212
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par mormir le Mer 26 Fév 2014 - 12:59

C'est un très beau texte. On s'attend bien sûr à la rencontre des 2 vaisseaux à la fin, mais pas à la chute que je trouve bien amenée.

J'ai juste eu un doute de détail : sans air, ni inflence extérieure d'aucune sorte, des corps cryogénisés peuvent-ils se putréfier ? Et un corps non cryogénisé s'assécher ?

Le poème ajoute à mon sens à la mélancolie du vaisseau finissant.

Je trouve l'ensemble réussi. Je ne vois pas bien comment l'améliorer encore.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par A'Tuin le Mer 26 Fév 2014 - 18:43

Ulysse a écrit:Merci pour votre lecture et vos retours. Je voulais relire mon texte à la lueur de vos commentaires mais je n'en ai pas eu le temps hier soir. A'tuin , merci , je pense vraiment que tes corrections me seront utiles pour tous les textes à venir.

Jack , j'espère qu'en attaquant une nouvelle journée tu as de nouveau le  coeur plus léger. Franchement j'admire les auteurs qui font rire mais je n'ai pas l'impression que ce soit mon truc. Je te promets d'essayer un jour d'écrire  quelque chose avec des E.T farfelus, rien que pour toi.


Si mes modestes corrections peuvent t'aider, j'en suis ravie. Je suis un peu limitée pour ce qui est du fond (heureusement, Jack et Mormir sont là pour faire le job ^^) mais, niveau forme, je suis toujours prête à pointer des tournures qui me semblent bizarres ou les endroits où les virgules ont été oubliées  Rolling Eyes 
Et sinon, parmi les remarques que j'ai faites, je t'ai demandé ce qu'était un "méta microscope". Est-ce que ça existe vraiment ou l'as-tu inventé?
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par Ulysse le Jeu 27 Fév 2014 - 0:45

A'Tuin a écrit:

Et sinon, parmi les remarques que j'ai faites, je t'ai demandé ce qu'était un "méta microscope". Est-ce que ça existe vraiment ou l'as-tu inventé?

A'tuin : tu sais qu'il fallu que je réfléchisse pour savoir pourquoi j'avais écris cela. Je n'avais pas le sentiment d'avoir inventé un terme mais j'ai douté sur le coup :-) .
je me suis dis que j'avais donc dû le puiser dans ma mémoire soit de lectrice, soit d'ancienne étudiante en sciences. J'ai demandé à google : J'obtiens bien des résultats pour meta microscope mais en anglais, issus d'un site de médecine. La mémoire emprunte parfois de drôles de chemins !

Concernant l' abréviation NE : oui c'est voulu, on apprend seulement de quoi il s'agit au moment où le vaisseau se prépare à fêter le début de la Nouvelle Ere.
Avec des lecteurs pour le fond et la forme je suis comblée.

Mormir , tu pointes quelque chose qui m'a gêné à l'écriture:
J'ai fait le raisonnement suivant :
Corps cryogénisés : décongélation , cela nous donne : milieu humide + bactéries ( naturellement présentes dans les corps humain) = décomposition. ( le caisson reste fermé )
Corps privés d'atmosphère ou tout au moins sans oxygène: dessèchement comme une momie.
Je ne suis pas trop sûre de mon coup là-dessus., s'il y a un-e spécialiste des corps en décomposition dans la salle, je suis preneuse de conseils .
Je suis touchée que mon texte te plaise, j'avais peur que le poème soit de trop mais manifestement cela passe.

@Jack : j'ai effectivement pensé à une boucle temporelle mais je trouve que c'est assez casse-gueule comme sujet et je ne me sentais pas de partir dans cette direction pour cette fois.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 873
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par Didier Fédou le Jeu 27 Fév 2014 - 7:02

Voilà une belle histoire, bien menée et réfléchie. Je ne m'étendrais pas sur les louanges, c'est pas ça qui fait progresser.
Il te reste un petit paquet de coquilles, la relecture s'impose car c'est à peu près le seul défaut qui m'ait sorti de ton histoire.
Quelques pistes d'amélioration, si je peux me permettre : nous avons affaire, en gros, à un personnage scientifique et un personnage poète. Pour vraiment bien les distinguer dès le départ, tu pourrais les faire parler selon leur type. Par exemple, s'ils mangent des tomates lyophilisées, le poète dira "je me nourris plus que je ne mange ces tomates desséchées, me demandant sous quel soleil ont-elles pu rougir", tandis que l'autre dira "les apports nutritionnels des tomates lyo sont hypo-caloriques par rapport à nos besoins énergétiques, faute aux cultures hydroponiques privant ces végétaux d'une véritable photosynthèse naturelle"
Charger aussi la mule dans le coté tristesse/dépressif du poète, il vit quand même les derniers instants de l'humanité.
Enfin, je raccourcirais le poème, simple question de goût et de rythme.

Mais je cause, ton histoire est très bien ainsi, et j'ai passé un bon moment.


Le châtiment de l'ange
Les Terres de Légendes
Le livre en noir
La couronne de Lucifer
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 39
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par Didier Fédou le Jeu 27 Fév 2014 - 7:07

mormir a écrit:
J'ai juste eu un doute de détail : sans air, ni inflence extérieure d'aucune sorte, des corps cryogénisés peuvent-ils se putréfier ? Et un corps non cryogénisé s'assécher ?

Oui, il y a assez de flotte dans le corps humain (70 % à la louche) pour que n'importe quelle bactérie s'en donne à cœur joie. La flore interne est congelée avec le corps, et une fois les caissons cryo débranchés, en avant pour le gore. L'air ou son absence, on s'en fout, la plupart des bactéries du corps sont anaérobies, elles n'ont pas besoin d'oxygène (c'est parfois même toxique pour elles)
A l'air libre, je suppose qu'une grand vaisseau comme ça est un environnement sec, ne serait-ce que pour protéger le métal et l'électronique de la corrosion. Il est donc hautement probable qu'un corps laissé libre se déssèche et se momifie.


Le châtiment de l'ange
Les Terres de Légendes
Le livre en noir
La couronne de Lucifer
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 39
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par mormir le Jeu 27 Fév 2014 - 9:44

Merci Docteur Didier !  Very Happy 


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par Perroccina le Jeu 27 Fév 2014 - 13:55

Je ne sais pas que dire de plus après tous les commentaires. Moi aussi j'ai apprécié cette lecture et sa chute bien portée.

Pour reprendre les cent milliards d'étoiles de la galaxie, effectivement cela fait un beau terrain de jeu, malheureusement les deux-tiers pour ne pas dire les trois quarts de la galaxie en partant du centre seraient mortellement toxique pour tout espèce vivante (concentration importante de radiations dues aux nombreux soleils). Ça réduit le champ des possibles, par ailleurs toutes les étoiles ne comportent pas une planète habitable, il y a quand même pas mal de critères indispensables à respecter. Pourquoi alors ne pas imaginer que 1500 ans plus tard l'espèce humaine essaime hors de sa galaxie (et pas forcément par manque de place) mais simplement parce que c'est techniquement possible et que nous sommes des bêtes curieuses.

En revanche avec les aller-retours entre les deux personnages, j'ai eu un peu de mal à comprendre qu'il étaient deux au départ avant que je ne remarque la différence de genre. Peut-être il faudrait accentuer un peu leurs différences un peu comme le suggère Didier.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de bord

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum