SOUS LA PEAU de Nelly Chadour

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: SOUS LA PEAU de Nelly Chadour

Message par Paladin le Jeu 1 Juin 2017 - 22:26

Mieux vaut tard que jamais : trois ans après, je viens de lire "Sous la peau", et j'ai pris une sacrée claque (oui, celle de Nelly qui pensait que je l'avais déjà lu depuis belle lurette) Justement, avec le recul, je trouve que ce roman sonne comme une prémonition sinistre : paru en 2014, il décrit des fanatiques religieux faisant un massacre à un concert de métal... Et ce passage là m'a encore plus dérangé que les scènes de torture et de meurtre, après ce que Paris a vécu l'année suivante.

Je le dis souvent, je ne suis pas un grand fan de gore ni  de trash, mais j'aime ce qu'écrivent par exemple Zaroff et Catherine Robert. Et bien là, j'ai trouvé un nouvel auteur trash qui me donne envie d'en lire, même si ce roman est une des rares excursions de Nelly dans ce genre. J'ai adoré la construction de l'histoire, comment sont amenées des surprises tout le long du récit (L’identité de Nihilo, de Mel, sa double identité, même, je dirais). Comment on joue avec les sexes (aux différents sens du mot) et les genres (Idem pour les sens divers). Le corps y est mis largement en scène dans ses multiples avatars et transformations : tatouage, piercing, mutilation, transsexualisme, et l'utilisation qu'en fait Lord Vermin... Je n'en parlerais pas ici ! Les personnages sont bien typés, même, si comme Naëlle, j'ai eu un peu de mal à identifier toutes les Hole's angels par leur nom. Mais je témoigne moi aussi qu'on s'attache très vite aux personnages !

Les scènes de cul sont bien réussies aussi, je regrette juste l'utilisation répétée du mot "cyprine", terme trop connoté à mon avis "littérature érotique 70'". Petit truc aussi, qui, à mon avis, ma parait irréaliste, même avec "la suspension de la crédulité" du lecteur (Et on en fait, des suspensions, dans ce roman !)  :
Spoiler:
Il ne me semble pas réaliste que la foule qui se fait canarder, et donc en pleine panique se mette comme un seul homme à attaquer la tour d'où viennent les tirs, sans se soucier de sa propre vie. A la limite, on aurait pu penser que, puisqu'on est aux USA, il y a bien de gens armés aussi parmi les spectateurs, qui peuvent répliquer...
Et puis, bien sûr, l'ex pro tique dans le dernier chapitre : en dehors du rôle peu reluisant de cet enfoiré d’infirmier, dans un HP, on entend assez rarement de cris (même si ça arrive de temps en temps), et c'est plutôt des engueulades des patients avec les voix qui les persécutent. En entrant dans une unité de soin, on voit  généralement plutôt des gens qui dorment sur les fauteuil que des agités en pleine crise !
Mais bien sûr, c'est l'HP comme on le voit dans les films d'exploitation, on ne va pas s’arrêter à ça... En tout cas, tu laisse le lecteur sur un suspens, et il aimerait bien une suite, le lecteur, MERDE, QUOI !


Donc, mon premier TRASH (si on excepter Necro Porno que je n'ai pas fini et Dimension Trash lu l'automne dernier). Je ne sais pas si j'écrirais d'autres histoires comme Les filles de Madame Zélie, mais en tout cas ce genre de roman m'en donne envie, et en tout cas me donne l’envie de lire plus de TRASH, et, encore plus, de Nelly Chadour  (Il se trouve, bizarrement que je possède plusieurs livres et fascicules de cette dame, avec des dédicaces illustrées ! )


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10004
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum