1984 !

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 1984 !

Message par Amaranth le Mer 26 Aoû 2015 - 22:21

Je te le conseille ! Il a traîné longtemps dans ma pile à lire mais je ne regrette pas de l'en avoir sorti Razz


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1852
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 !

Message par Catherine Robert le Lun 7 Sep 2015 - 14:36

Et voilà, je l'ai lu. Effectivement, c'est un roman effrayant. Oh bien sûr, ce n'est pas la même société que la nôtre. Bien sûr... Mais quand même, il y a des parallèles. Dans le roman, tout provient d'une révolution, tout va très vite puisqu'on se trouve 34 ans après la-dite révolution. Etat totalitaire, l'Angsoc règne sur toutes les facettes de la vie quotidienne, même sur celle des pensées, et alors qu'il n'y a plus de lois, tout est pourtant implicitement interdit. La population se divise en trois classes sociales, le ministère intérieur, le ministère extérieur, et le prolétariat. L'immense pays est en perpétuelle guerre contre un des deux autres états du monde.
Winston qui travaille au ministère intérieur à la réécriture permanente du passé récent ou lointain, n'est en fait pas totalement intégré dans le "bienpensant" établi. Petit à petit, il se pose de plus en plus de questions. Sa rencontre avec Julia le pousse à s'engager plus profondément dans sa rébellion. Il ne manque plus qu'0'Brien pour achever sa transformation. Mais qui est réellement O'Brien ?
C'est un roman très noir sans nul espoir auquel se raccrocher. La troisième partie reçoit une mention spéciale pour son horreur. C'est vrai que cette histoire vous reste quand vous refermez le bouquin. Peut-être parce qu'on ne peut pas s'empêcher de penser à notre société actuelle, aux parallèles entre les deux.
Bien sûr, on ne nous interdit pas de penser, bien sûr, on ne nous force pas à adopter un nouveau langage réduit, bien sûr on n'a pas les "deux minutes de la haine". Bien sûr, n'est-ce pas. Mais quand on gratte plus loin, on se dit qu'au lieu d'utiliser la force, la menace, la peur et la torture brutales, les états utilisent une manière plus insidieuse pour parvenir au même résultat. On ne nous interdit pas de penser, mais on modèle notre pensée, on ne nous oblige pas à parler une langue vide, mais on en perd la connaissance au fil des années. On n'a pas ces effrayantes "deux minutes de la haine", mais, hélas l'éducation à la haine est là, partout.
Ensuite, rien n'est plus impossible.

Bref, un roman que j'ai peut-être trouvé un peu long à démarrer, mais une vraie claque au final.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9048
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum