La Sorcière de Dunwich

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Sorcière de Dunwich

Message par Similien le Sam 11 Jan 2014 - 13:07

Je poste donc ici ma nouvelle refusée par les éditions L'ivre-Book pour leur projet « Calling Cthulhu ». Je préviens qu'il vaut mieux avoir lu L'Abomination de Dunwich pour la comprendre car elle s'intègre dans son intrigue.
Il s'agit du fichier que j'ai envoyé lors de l'appel à textes ; je ne l'ai pas corrigé, en dépit de quelques maladresses que j'ai désormais repérées.

Comme je le disais ailleurs sur le forum, ce texte font se rencontrer les univers de Lovecraft et de Félicien Rops (artiste belge du XIXème siècle, dont je suis un immense fan). En particulier, il fait référence à cette œuvre : Le Sacrifice (issue de la série des Sataniques, 1882).

Voilà. Si vous avez l'occasion de le lire, dites-moi si c'est si mauvais que cela...


EDIT du 05/04/2014 : Suite à la sélection de cette nouvelle par un fanzine, le lien de téléchargement a été supprimé. Je vous tiendrai au courant de sa prochaine publication.


Dernière édition par Similien le Sam 5 Avr 2014 - 12:19, édité 1 fois

Similien
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 765
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 26
Localisation : Belgique

http://noeljulien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Zaroff le Sam 11 Jan 2014 - 13:43

J'ai hâte de le lire.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11831
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Paladin le Sam 11 Jan 2014 - 14:24

Imprimé!

tu peux même nous poster le images de Félicien Rops (artiste des plus sulfureux!) qui t'inspirent


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Paladin le Dim 12 Jan 2014 - 12:38

Hé bien Similien, si tu sais te situer dans l'école fantastique belge, tu sais aussi donner un ton lovecraftien à tes histoires, sauf sur un point: la scène un peu érotique. Lovecraft, très pudibond, ne faisait allusion à la sexualité que pour parler, comme justement dans L'Abomination de Dunwich d'horribles unions contre-nature entre des femmes et les Grands Anciens. Il en faisait ressortir un aspect "abominable" et n'aurait surement pas évoqué le plaisir de la sorcière pénétrée par l'organe "Langue, trompe et tentacule à la fois" de Yog-Sothoth! A ce petit détail prés, on est bien dans le ton du solitaire de Providence.

Préquelle à L'Abomination de Dunwich, il raconte une première tentative ratée de Yog-Sothoth d'avoir un enfant avec une  humaine. La faiblesse est peut-être justement dans la trop grande simplicité de l'histoire, qui reprends sans trop d'originalité le thème de la nouvelle en question. Mais l'écriture est bonne, l'ambiance est bien celle d'HPL, je trouve donc ça loin d'être mauvais, il aurait fallu simplement trouver des éléments nouveaux, plus personnels, qui feraient de ta nouvelle autre chose qu'un premier essai de fécondation raté, la génération d'avant Willbur Watheley.

C'est une nouvelle à reprendre plus tard et à améliorer, elle a un bon potentiel !

C'est cette image-là qui t'a inspiré?



Dernière édition par Paladin le Dim 12 Jan 2014 - 19:24, édité 1 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Similien le Dim 12 Jan 2014 - 13:06

Oui, c'est cette image-là (j'ai mis un lien vers une reproduction en couleur dans mon premier message).

Je partage en fait ton avis : la scène de sexe n'est pas très « lovecraftienne » mais, vu que toute la nouvelle repose sur cet épisode, je me voyais mal ne pas la décrire un peu.
De même, j'admets n'avoir pas inventé grand chose. En fait, je n'ai pas osé. C'est extrêmement difficile d'écrire une nouvelle sur l'univers d'un autre, je trouve, car on craint toujours de le trahir. Du coup, j'ai en effet opté pour réécriture assez peu originale de sa nouvelle, plutôt que pour une réinvention...

Grand merci de m'avoir lu, en tout cas. 

Similien
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 765
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 26
Localisation : Belgique

http://noeljulien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Paladin le Dim 12 Jan 2014 - 14:11

Excuse-moi, je n'avais pas fais attention au lien dans ta présentation! Tu aurais pu décrire la scène en la rendant plus glauque, la sorcière aurait pu vivre cette union sous la forme d'une expérience terrifiante et douloureuse... Mais c'est pas très important ! Masterton ou Clive Barker en auraient fait des tonnes question érotisme !

Pour faire un hommage à Lovecraft, tu peux inventer de nouveau éléments, du moment qu'ils peuvent s'harmoniser avec son univers, comme l'ont fait par exemple Robert Bloch ou August Derleth. C'est une chose de reprendre le monde de HPL, mais encore faut-il y amener quelque chose de personnel, c'est là l’intérêt d'y faire référence!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par mormir le Dim 12 Jan 2014 - 18:24

Je viens de lire ta nouvelle, Similien. Elle est parfaitement dans le style de HPL, bien écrite et fluide d'approche. Pourtant je dois avouer que je n'ai pas complètement accroché. Il me semble que la nouvelle aurait du être plus longue. On n'a pas le temps de sentir monter l'angoisse, qu'on est déjà à la fin.
La longueur était-elle limitée pour cet AT ?


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.

mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2119
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 52
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Zaroff le Dim 12 Jan 2014 - 18:43

J'ai le même avis que mormir. C'est bien écrit mais je n'ai pas réussi à me plonger dans le récit.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11831
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Similien le Sam 18 Jan 2014 - 12:58

Mille pardons de ne répondre que maintenant à vos messages. J'étais en session d'examens jusqu'à hier, et celle-ci s'est révélée épouvantable (en gros, j'ai très très peu dormi, cette semaine).

Pour répondre à ta question, mormir, la longueur des textes reçus par l'AT était limitée, mais à 80.000 signes. Autrement dit, j'aurais pu sans problème lui soumettre une novella. Mais rédiger de longs récits a toujours été difficile pour moi, quoique j'essaie en ce moment de surmonter cette difficulté (du coup, j'ai des projets qui traînent à s'achever durant six mois parce que, sans cesse, je les interromps pour écrire en trois jours de courtes bafouilles comme celle-ci).

Je comprends bien votre sentiment de « trop peu ». De fait, ce texte est conçu pour être complété par L'Abomination de Dunwich (ou plutôt c'est l'inverse, car mettre la plume de Lovecraft au service de la mienne comme je viens de le dire est horriblement prétentieux) et n'est pas vraiment, je pense, intéressante à lire séparément.
Je pense en fait que ma difficulté à reprendre de façon personnelle l'univers de Lovecraft vient du fait que je le connais au fond assez mal (j'avoue n'avoir pas lu énormément de textes de cet auteur). Du coup, j'ai collé au plus près de l'intrigue de cette nouvelle-là afin d'avoir comme un « garde-fou » (je ne sais pas si je suis clair ; vous me suivez ?).

Sinon, je viens de réaliser que ma « sorcière à queue » est en fait également inspirée de l'œuvre de Rops (plus précisément d'un croquis qu'il avait fait pour une devise). D'ailleurs, ce petit dessin m'avait déjà inspiré un poème en terza rima, il y a quelques mois. Ahhh, ce brave Féli ; que ferais-je sans lui ? Smile

Similien
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 765
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 26
Localisation : Belgique

http://noeljulien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Jack-the-rimeur le Sam 18 Jan 2014 - 23:30

Sans Rops ? Tu irais taper chez William Blake ou Odilon Redon, si ce n'est déjà fait...
Personnellement, ce qui m'a plu, c'est le traitement plus que l'histoire. Les tournures archaïques dont use le narrateur, et le puritanisme qui transparaît à travers les préjugés qui lui "échappent" ("dégénérés", "garce", "morveux"), en font un personnage à part entière. Un style qui fait plus "vieux" que du Lovecraft, plus proche de celui d'un huissier de Salem, par exemple.
En fait, bizarrement, une histoire où l'on s'attendrait presque à voir surgir l'ombre de Solomon Kane.
Mais je peux parfois être un lecteur bizarre...


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK

Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2032
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 64
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Similien le Dim 19 Jan 2014 - 12:57

Jack-the-rimeur a écrit:Sans Rops ? Tu irais taper chez William Blake ou Odilon Redon, si ce n'est déjà fait...
C'est pas dit. Redon est loin de m'inspirer tant, même si j'admire sa technique, et je connais trop mal Blake pour baser quoi que ce soit sur son œuvre. En fait, mon rapport à Rops tient autant de l'affect que de l'admiration : c'est un artiste originaire de ma ville natale, je lui suis même lointainement apparenté (c'est l'arrière petit-cousin « mouton noir » de la famille, dont la génération de mes grands-parents parlait à voix basse et avec gêne). Donc, forcément, je me sens plus proche de lui que de beaucoup d'autres, et il m'inspire d'autant plus.

Jack-the-rimeur a écrit:Personnellement, ce qui m'a plu, c'est le traitement plus que l'histoire. Les tournures archaïques dont use le narrateur, et le puritanisme qui transparaît à travers les préjugés qui lui "échappent" ("dégénérés", "garce", "morveux"), en font un personnage à part entière. Un style qui fait plus "vieux" que du Lovecraft, plus proche de celui d'un huissier de Salem, par exemple.
Merci, j'ai grand plaisir à lire cela. Sans cesse en admiration devant la prose d'autrefois, j'essaie tant bien que mal de l'intégrer un peu à mes textes. Cela ne passe pas si bien auprès de tous les lecteurs mais, personnellement, les tournures archaïques, je les adore. Smile

Jack-the-rimeur a écrit:En fait, bizarrement, une histoire où l'on s'attendrait presque à voir surgir l'ombre de Solomon Kane.
Je n'ai vu que le film avec James Purefoy. Du coup, je n'ose pas vraiment faire en esprit la comparaison car, les films ne valant jamais les romans, je crains d'ainsi faire offense à Howard. Mais je vais rajouter ces livres à ma « liste à lire » (en espérant que leur lecture ne sera pas renvoyée aux Calendes grecques)...

Jack-the-rimeur a écrit:Mais je peux parfois être un lecteur bizarre...
Ce sont ceux que je préfère. Merci de m'avoir lu ! Very Happy

Similien
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 765
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 26
Localisation : Belgique

http://noeljulien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Similien le Lun 31 Mar 2014 - 19:04

Cette nouvelle allant a priori être publiée en fanzine, je supprimerai le fichier vers la fin de cette semaine. Si vous ne l'avez pas encore téléchargée et souhaitez le faire, c'est donc le moment ou jamais...

Du coup, est-ce qu'un administrateur peut également la supprimer de la bibliothèque ? Merci.

Similien
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 765
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 26
Localisation : Belgique

http://noeljulien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Paladin le Lun 31 Mar 2014 - 19:15

Le bibliothèque ne renvoie qu'aux fichiers postés par les auteurs, donc, quand tu supprimera le fichier, il ne sera plus dans la bibliothèque!

Laisse quand même une trace à la place du lien, du genre "publié dans le fanzine X..." avec le lien du site du fanzine, si tu veux !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Similien le Ven 27 Fév 2015 - 8:31

Cette nouvelle vient de paraître dans le numéro 107 du fanzine Horrifique.

Le sommaire : http://www.noosfere.com/icarus/livres/niourf.asp?numlivre=2146590707

Similien
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 765
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 26
Localisation : Belgique

http://noeljulien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Similien le Sam 25 Avr 2015 - 23:38

Je remarque que Stein, qui publie aussi une nouvelle dans ce numéro d'Horrifique, en a écrit une critique. Voici ce qu'il dit de ma nouvelle :

Stein a écrit:« La sorcière de Dunwich » de Julien Noël. De facture plus classique, mais diablement efficace, à tel point qu’on se croirait en présence d’un des membres du cercle « officiel ». Bravo monsieur Noël.

Vous vous en doutez, je suis super super content ! Very Happy

Similien
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 765
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 26
Localisation : Belgique

http://noeljulien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcière de Dunwich

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum