"L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par mormir le Mer 25 Déc 2013 - 22:26

Il y a quelques jours, jack m'a suggéré que la Dark Fantasy pourrait être un genre à ma portée - et pourtant j'ai pas le bras si long. Or je m'emm... avant-hier en attendant un rendez-vous et j'ai jeté des mots sur mon clavier, qui a eu la gentillesse de trier. j'ai continué aujourd"hui et je sollicite votre avis, pour savoir si ça vaut le coup de continuer. Bien sur j'ai quelques idées directrices pour ce récit, au cas où vos avis seraient positifs...
Et pas vicieux pour 2 sous, je le dédie à Jack que j'apprécie beaucoup. Comme ça, lui au moins sera obligé de lire   
 
-----
 
Modification du 28 janvier 2014 :

Voici le début de ce texte (prologue + 4 premiers chapitres) qui devient plus grand qu'une simple nouvelle.

L'athamé d'obsidienne - Début

-----


Dernière édition par mormir le Mar 28 Jan 2014 - 11:04, édité 2 fois


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2261
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par Jack-the-rimeur le Jeu 26 Déc 2013 - 3:15

Obligé de lire ? Des trucs de cette qualité, mais tous les jours si tu veux !
C'est très bon : puissant, vivant, imagé... Il serait intéressant d'avoir aussi l'avis de Didier Fédou qui est un fin connaisseur en la matière, mais je n'ai pas relevé de défauts au sens propre.
Peut-être quelques formulations à affiner, peut-être comme suit :
- "Le casque bombé dont le nasal renforcé (ou prolongé) coupait son visage en deux,..."
- "L'épée de Geoffroy s'enfonça avec force dans l'épaule de son adversaire. Rugissante de rage et de douleur, la bête se rejeta en arrière, arrachant l'arme des mains du capitaine. Celui-ci..." ("mordit profondément" était mieux mais c'était déjà utilisé pour la blessure au mollet de Geoffroy.)
- "Au grand ébahissement de Geoffroy, les bêtes se mirent à reculer en gémissant comme des chiots apeurés à l'approche de l'apparition."
Ce genre de fignolage...
Mettre les chiffres en lettres aussi, c'est mieux. (Je me suis encore fait taper sur les doigts, il n'y a pas longtemps, à cause de ça.)
Un peu de flou par ci par là : présence tardive de la forêt, peu de repère temporel (milieu de matinée ? jour finissant ?).
Sinon l'action, la situation et les personnages sont bien enlevés.
Quelques belles expressions : "enchevêtrés dans la mort comme des amants" ou "pourtant c'était leur tête qui révoltait l'âme".
Les dialogues sont savoureux et bien tournés, pleins de cette morgue un peu archaïque qu'on dirait tout droit sortie du Montmirail des "Visiteurs".
Bref, si tu projettes d'aller plus avant, je me ferai une joie de t'accompagner.
(Et je ne dirai rien pour "les yeux d'un noir insondable" que tu as honteusement piqués à mon Baaph'Meth ! Bon, je les ai probablement piqués ailleurs mais ce n'est pas une raison.)
Je te souhaite le bonsoir - ou le bonjour, au choix.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2218
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par Didier Fédou le Jeu 26 Déc 2013 - 4:02

A suivre... que oui !
A condition de te relire et mettre tout ça en scène bien comme il faut. En l'état, il me reste une profonde impression de "va-vite", pas le temps de visualiser les décors, la saison, le champ de bataille, et, plus important, ce qui motive un fils et son père à s'entretuer. Leur dialogue est à la fois trop et pas assez, mais en commençant le récit directement dans le feu de l'action, je me doute que c'est pas facile de développer tout le background nécessaire.
Même problème quand les ennemis font front commun contre les bêtes. Leur changement d'attitude vient trop vite ! y'a pas cinq minutes ils voulaient se regarder les tripes et là, "Père ! Chuis fier de combattre à vos côtés ! Moi aussi mon fils ! Chuis fier !" Grimace virile de circonstance dissimulant l'émotion légitime, et à la baston, gloire et acier !
Si la dualité père/fils n'est pas un ressort important de ton histoire, tu auras tout interêt à dégager ça pour simplifier. Si c'est important pour la suite de l'histoire (genre que les bêtes envahissent le pays et que seule l'alliance entre le père et le fils offriront une résistance suffisante), il faut penser à tout ce qui se sera passé avant, et nous le faire comprendre par touches subtiles.
Ce genre d'histoires entre dans une catégorie de situations bien connues, que j'appelle "les meilleurs ennemis". Le premier exemple qui me vient en tête, c'est Peppone et Don Camillo. Les deux cherchent toujours à se démolir, mais ne peuvent pas se passer l'un de l'autre (ce qu'ils n'avoueront bien sûr jamais, faut garder sa fierté, mais les actes parlent aussi...) Et comme c'est un truc connu, il va falloir faire en sorte que ce soit bien tourné pour qu'on ne le reconnaisse pas au premier coup d'œil.

Bon, pas de panique, tout ça, c'est quand même très bien. Dans le genre fantasy, tes personnages le font, les bêtes le font, et la vieille qui se ramène en les chassant d'un regard, ça le fait aussi. Même frustrant : d'où qu'elle sort ? Qui qu'elle est ? On attend une bonne suite ! Si je t'en demande beaucoup en allant si loin dans la mécanique des histoires, c'est parce que je t'aime bien.
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 39
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par mormir le Jeu 26 Déc 2013 - 8:51

Merci les amis ! Je n'en attendais pas moins de vous ; ou plutôt je devrais dire que j'en espérais autant.

Je ne suis donc pas sur un registre aberrant pour moi ! D'autant que je prends toujours un plaisir ineffable à lire ou écrire de la fantasy bien enlevée, avec des bagarres, des monstres-pas-bô et des sorciers plus ou moins tordus.

Il y a effectivement bien des choses à affiner et améliorer dans ce texte ; et je m'y emploierai donc prochainement. Pour les circonstances et causes manquants, notamment le pourquoi de l'opposition père-fils, je les ai déja en tête et ils apparaîtront dans la suite. Je voulais commencer par une action bien sentie pour accrocher le lecteur au personnage de Geoffroy.

Merci encore pour votre lecture, qui me rajoute une couche de confiance.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2261
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par Jack-the-rimeur le Jeu 26 Déc 2013 - 16:39

Didier a un sens bien à lui du raccourci imagé et ce qu'il dit n'est pas faut.
Bien entendu, il s'agit avant tout d'une intro en forme de scène d'action pour capter l'attention du lecteur primaire qu'est tout amateur de fantasy (selon Léonox : "des ados attardés de 40 balais vivant encore chez leur mère", qu'il a dit !) Mais bref.
Toutefois, on a déjà quelques repères sur les rapports père-fils.
Il est clair que leur différend est d'ordre religieux (et on sait à quel point les religions excellent à pourrir les relations humaines) mais ils sont bâtis sur le même moule. Quand l'un tombe en prière, l'autre va pisser ostensiblement. L'attitude est méprisante mais il n'en profite pas pour le massacrer à la sauvette, parce qu'ils ont les mêmes valeurs, le même code d'honneur qui veut que la loyauté et le respect de la parole donnée passent avant les liens du sang, le devoir avant les sentiments, et comme ils sont tous deux aussi têtus que des bourriques... Il n'empêche qu'ils ne sont probablement pas mécontents au fond de voir surgir un ennemi commun providentiel qui, pour un temps du moins, leur épargne d'avoir à accomplir l'irréparable. Peut-être même que d'avoir à affronter de nouveaux périls côte à côte leur permettra de faire la part des choses et de se rapprocher...
Mais, avec Mormir, va savoir...


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2218
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par Didier Fédou le Ven 27 Déc 2013 - 4:12

Mais des repères pas assez clairs à mon sens. Pour qu'un fils et son père en viennent aux mains, il faut une haine réciproque palpable, et que l'un aille faire pipi tandis que l'autre prie ne me suffit pas. Leur dialogue du début, quand même assez chiadé, ne transpire pas non plus leur colère. Il y faudrait du vieux croulant, du résidu indigne de mes génitoires, du je renie ton sang et ton lignage et prèfère être un bâtard que porter ton nom, du j'aurais mieux fait de b*iser ta mère par le c*l, etc...
Une colère réelle. Parce qu'ils ont quand même buté bon nombre de soldats comme des mouches avant d'arriver face à face, soldats qui auraient pu les étriper ou leur couper un bras. Faut être motivé quoi.
Et plus cette colère est réelle, plus l'alliance (provisoire ?) serait percutante, et pourrait ensuite seulement, déboucher sur deux issues : le pardon ou la bataille.
Bon, je dis ça, c'est facile, autant de leçons que je n'applique pas moi-même. Cependant, j'estime qu'un certain réalisme est très important en fantasy, sinon, on écrit des romans à la chaine de guerrier +10 pillant un trésor dans un donjon niveau 25...
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 39
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par mormir le Ven 27 Déc 2013 - 9:23

D'accord avec toi, Didier. il faut un vrai moteur pour que ces deux là s'étripent. Et pour dévoiler un ch'tiot bout, ce moteur est l'honneur, que la famille Hautefage possède de manière exacerbée. Quant à la cause de cette dette d'honneur, vous la découvrirez dans la nouvelle lorsqu'elle sera terminée. Je ne la dévoile pas maintenant car d'une certaine manière, elle est au centre de tout le récit.
Mais Jack aussi a vu juste car ils en sont arrivés au stade où il n'y a plus justement que l'honneur pour les forcer à la bagarre. S'ils n'y avait qu'eux, ils se retrouveraient bien volontiers. Là aussi, le texte amènera des détails.
Il va me falloir un peu de temps car ce que j'ai écrit hier est à la fois peu volumineux et d'un niveau Donjon 5 maxi, pour reprendre l'image de Didier ! Remarque ça me rajeunit ! J'avais 24 ans je crois lorsque j'ai écrit mon dernier scénario pour JDR... C'était hier quoi Smile


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2261
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par Jack-the-rimeur le Ven 27 Déc 2013 - 16:30

Pas besoin de haine pour qu'un père et un fils (ou deux frères) s'entretuent. Il suffit qu'ils aient été amenés à servir deux maîtres différents qui ont décidé, eux, de se rentrer dans le lard.
Dans les anciens romans de chevalerie, les héros se retrouvaient souvent dans des dilemmes impossibles pour cause de serments prêtés à la va-vite, à tort et à travers.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2218
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par mormir le Dim 5 Jan 2014 - 21:32

Voici quelques "nouvelles du front" !
 
Ce texte avance, mais me pose tout plein de difficultés. Sans prétention aucune, je crains que ce ne soit le métier d'écrivain qui entre... et je ne suis pas sûr que les canaux choisis soient suffisamment larges   
 
Plus sérieusement, à chaque texte que j'écris, je suis un peu plus déçu par mon style, la vigueur de mes phrases, l'enchaînement des idées et événements, etc.
Cela m'amène à revoir encore plus chaque élément ; et ça ralentit ! A ce train-là, quand je serai à mes yeux un bon écrivain, je sortirai un livre tous les 260 ans environ !!!
 
Mais je vais quand même vous parler un peu de ce texte, pour vous garder au chaud ! C'est l'histoire d'un mec qui...
 
Foin de tout cela Seigneurs et gentes Dames ! Oyez donc l'histoire de Geoffroy de Hautefage, Comte de Saradosse et de Chênebois, ainsi qu'elle fut contée dans "L'Athamé d'obsidienne"...
 
... à suivre ...
 
Pfouuu ! Le suspense !!!  lol!


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2261
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par Jack-the-rimeur le Dim 5 Jan 2014 - 23:00

Tu sais, tu n'es pas obligé de commencer par une trilogie à 600 pages le volume (une mode un peu ridicule à mon avis). Beaucoup de sagas ont débuté par des nouvelles isolées, avec pour seuls liens des personnages récurrents, un cadre d'action ou un vague fil conducteur (quête ou autre). Vouloir d'entrée faire trop ou trop bien, à mon avis, c'est le meilleur moyen de se casser la figure. Le mieux serait peut-être de te concentrer sur une scène clef, quelque chose que tu aies vraiment envie de dépeindre (une bataille, une trahison, une exécution, un banquet entre ennemis potentiels, etc.). Puis comment la mettre en valeur : l'amener, la peupler et l'animer. Vise l'efficacité, l'émotion, mets-nous en plein la vue sans te laisser inhiber par des préoccupations de perfectionnisme ou de suite éventuelle.
T'es un écritorien qui déchire, oui ou non ?
Alors, fais-le : projette-toi, oublie-toi et fonce !
Banzaï ! Géronimo ! Houba ! Houba !
(Ce qu'il faut pas faire pour motiver ces grands timides !)


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2218
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par mormir le Dim 5 Jan 2014 - 23:40

Merci Jack pour ce magnifique don de motivation ! Je suis gonflé à bloc !!!

Ne t'inquiète pas en revanche de la longueur de ce que j'ai engagé : ce ne sera pas une trilogie, pas même un seul petit livrounet tout mignon. Juste une nouvelle d'une vingtaine de pages je pense.

Et tu sais : je suis un têtu... Quand je dis que ce texte me pose des difficultés, je ne me plains pas. ce sont en fait de bonnes difficultés. Les questions que je me pose, les doutes sur mon niveau d'écriture, je n'en avais pas tant ou plutôt je n'en avais pas autant conscience avant de m'inscrire sur ce forum.

Pourquoi est-ce que je lis autant des textes de la bibliothèque et d'ailleurs ? D'abord par plaisir bien sur et parce que je suis un boulimique de lecture ; mais aussi parce que je saisis petit à petit ce qui fait qu'un texte est bon ou pas et quels sont les moyens qui sont à ma portée... et les autres. Ces questions, avant, je ne me les étais pas posées ! Je consommais de l'écrit en grandes quantités, j'aimais ou pas, mais je n'incorporais pas les "outils" parce qu'ils ne m'étaient pas utiles. Aujourd'hui ils le sont...

Mais vu le niveau d'écriture ici et aussi - soit dit sans prétention - que je sais maintenant que je peux atteindre ce niveau avec du travail, je suis de plus en plus exigeant avec moi-même. Et ça, c'est tout bon !!! Smile

Ce texte terminé se nommera "l'Athamé d'obsidienne", mais je maintiendrai ma dédicace ! Non mais des fois !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2261
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par mormir le Dim 12 Jan 2014 - 18:32

ça avance toujours... si, si ! J'espère avoir terminé cette nouvelle fin janvier. Pour être plus précis, c'est bien de la Dark Fantasy : j'en suis à 392 morts, 25 blessés dont 24 amputés (Smile) sans compter celui qui s'est assis sur son casque à pointe... Vous me direz que le nombre de blessés est faible par rapport aux morts, mais c'est pour leur bien. Ainsi je leur évite la gangrène et de trop grandes souffrances. Je suis vraiment un auteur non violent !  


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2261
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par Eimelle le Mar 21 Jan 2014 - 19:10

Désolée Mormir, je vais être franche : je n'accroche absolument pas à ce récit. Je trouve que c'est bourré de clichés du genre (les "deux meilleurs ennemis", comme cela a déjà été dit, les armées décimées, la sorcière, les bêtes sauvages qui attaquent, bref, tout le tatouin). Personnellement, je trouve que ce début d'histoire présage une intrigue un peu banale, mais je peux me tromper bien-sûr... Si la tension entre les deux protagonistes est bien rendue, je trouve malgré tout l'histoire assez mal écrite : c'est une impression un peu générale, d'effets qui tombent à plat, de phrases mal tournées, je trouve. Bon désolée, je ne suis pas très élogieuse, et je sais que mes collègues m'engueuleront peut-être, mais pour moi, ce n'est pas là une super voie que tu prends... Enfin, termine ton histoire quand-même, avec le travail, il se peut qu'elle s'améliore, surtout que tu sembles savoir dans quelle direction tu vas.
J'essaie de lire ton récit "Rouge", apparemment génial d'après les critiques, pour ne pas rester sur une note pessimiste. Mais je ne te promets rien, je suis overbookée en ce moment !
Bises, malgré tout, et ne te décourage pas,
Bises
Eimelle
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1521
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par Eimelle le Mar 21 Jan 2014 - 21:17

Pour te dire la vérité, il y a un moment où j'ai eu un bon pressentiment : c'est quand tu as fait venir les bêtes. Tu as laissé entendre qu'ils venaient d'un autre monde, et je me suis dit :"tiens, super, il va superposer des mondes différents en mettant des interfaces entre ceux-ci !" Mais non, dommage, ça n'a l'air d'être que le monde des enfers... Déception ! Tu devrais plus creuser dans cette voie, je pense. En tout cas, pour moi, le Mormir des mondes virtuels du concours est plus intéressant que le Mormir de la Dark fantasy !

A propos, quelqu'un pourrait m'expliquer ce qu'est la "dark fantasy" au juste ? Dans toutes ces catégories enchevêtrées, j'avoue que je m'y perds un peu !
Bises
Eimelle
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1521
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par mormir le Mer 22 Jan 2014 - 15:29

Merci Eimelle pour ces longs commentaires. Pas de problèmes si celà ne te plaît pas, je préfère ta franchise à un avis de courtoisie qui n'aurait pas été toi.

Tu as raison sur plusieurs points selon moi. Les clichés bien sur. Il est difficile de toujours les éviter car ils sont au coeur de la Dark fantasy (il s'agit d'un style de fantasy très sombre, style Conan, Elric de Melniboné, le trone de fer, etc. : beaucoup de sang, de dûreté). Mais certains (les animaux qui attaquent par exemple) ne sont pas du tout un hasard dans mon récit. Le fait qu'il y ait plein de morts est un cliché un peu trop fort peut-être.

Je dois avouer que ce style me plaît énormément à écrire, car c'est l'un de mes préférés à lire. J'ai commencé il y a quelques semaines, une nouvelle. C'est aujourd'hui une novella et ça se dirige vers un roman. Le récit m'échappe presque, comme s'il s'écrivait tout seul. Pourtant, je trouve à présent qu'il est sans surprise : il y a trop d'ingrédients connus que j'agence certes à ma manière, mais rien de vraiment neuf !

Je suis justement en train de réfléchir à ce que je pourrais ajouter de vraiment original. Et j'en suis arrivé à la conclusion qu'il fallait jouer sur un second plan, ce qui rejoint d'une certaine manière ton idée sur les mondes virtuels.

Du coup, ce récit avance, mais plus j'écris, plus je trouve qu'il faut que j'aille plus loin ! C'est assez amusant comme dynamique. On verra où celà me mène.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2261
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Athamé d'Obsidienne" - Dédié à Jack-the-rimeur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum