Bethléem's blues

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bethléem's blues

Message par Perroccina le Mar 10 Fév 2015 - 13:33

Joli conte

Mais quel âge a Judas ? Je le trouve bien mûr et tenant un raisonnement bien contemporain pour un enfant (ce qu'il semble être à la lecture des premières lignes).
Quant à ton pilote d'étoile, il est dans le secret des Dieux, il semble connaître l'avenir et pourtant il espère encore. Es-tu sûr qu'il soit vraiment sage ?

Malgré mes questions pour chercher la petite bête, j'ai bien aimé ce conte inattendu et plaisant.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bethléem's blues

Message par Cancereugène le Mar 10 Fév 2015 - 19:00

C'est mignon comme tout, et la fin est plutôt surprenante. En tout cas, pour ma part, je n'avais pas deviné l'identité du gamin avant les dernières lignes.

Je n'ai pas retrouvé la virtuosité du texte soumis au concours "prison", certaines descriptions m'ont paru assez lourdes, avec parfois plusieurs "qui", mais c'est un bémol mineur, l'environnement et ses couleurs sont bien rendues.

Très joli conte.

avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1729
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bethléem's blues

Message par Jack-the-rimeur le Dim 15 Fév 2015 - 17:39

'ci, Cancer et Perro.
D'accord pour les passages un peu lourds. Un petit texte de circonstance pour les copains de l'écritoire, d'où la forme un peu "décontrastée". J'admets le défaut.
C'est la vie qui conditionne la maturité. Un gosse élevé à la dure puis livré à lui-même, soit il mûrit vite, soit il meurt tôt.
Quant au pilote, c'est un exécutant. Son opinion n'entre pas en jeu. Il ne lit pas dans l'avenir mais il connait le plan et la trahison de Judas en fait partie. Pas de trahison, pas de Passion et pas de Passion, pas de résurrection ni tout ce qui s'ensuit. La mort du Christ est programmée dès avant sa naissance. Le plan apparaît comme un pari sur une évolution future de la conscience humaine. Un pari de la dernière chance et déjà perdu ?...


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2212
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bethléem's blues

Message par Perroccina le Lun 16 Fév 2015 - 14:47

Je n'avais pas tout compris sur le rôle du pilote. Merci de ces éclaircissements. Quant à Judas je trouve quand même son attitude un peu anachronique.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bethléem's blues

Message par Max le Ven 20 Fév 2015 - 11:18

Je le savais, encore un coup des Reptiliens ! Qui intriguent dans l'ombre ; qui mettent leur grain de sel (ou d'argent) dans nos affaires ; qui introduisent le démon de la corruption dans le petit Judas. Et pendant ce temps on fait la fête, les 3 Mages distribuent la myrrhe et l'encens... Si les gens savaient :mrgreen: Ce conte m'a bien amusé, jolie réécriture, originale. Belle langue, quoique l'on se perde parfois dans des phrases surchargées - mais n'est-ce pas la générosité qui caractérise Noël, avec une profusion des mots qui fait écho à la celle des cadeaux et des mets sur la table ?
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bethléem's blues

Message par Tak le Ven 27 Mai 2016 - 16:45

Une fois encore, je prends pelle et pioche et je déterre.
Attendez, là, juste sous mon outil... un son creux. Un tombeau oublié ; je l'ouvre et tombe sur un coffre. Dans ce coffre paré de jolies ornementations, un petit fascicule de 3 pages à peine : cela s'appelle Bethléem Blues et c'est signé par un certain "Jack-the-Rimeur".

La plume me semble de bonne qualité (quoi qu'un peu lourde par moments) et les images qu'elles décrivent, bien que gravées dans l'inconscient collectif, semblent s'offrir à nous, enrichies de quelques détails nouveaux et plaisants.
Ainsi, son petit récit se laisse agréablement lire, enjolivé de petites phases dialoguées très réussies. Pour un peu, on se laisserait presque séduire, athée ou fervent pratiquant. Du reste, la morale peut s'adresser aussi bien à l'homme de foi qu'au quidam matérialiste de notre époque (une pièce de monnaie en gage des trahisons à venir ? pourquoi pas, après tout nous écrasons bien les collègues de bureau en échange de la promotion providentielle ;  Judas n'était-il pas le prototype de l'homme moderne, avec toutes ses contradictions ? ).
Une relecture intéressante et sans prétentions donc, auquel le format court donne ceci dit une force inattendue : un joli conte, en somme !

Le dos courbé et les mains calleuses, je ramasse mes outils d'exhumation, prêt à extirper de la terre de nouveaux témoignages d'une époque oubliée. Attendez-moi, sombres joyaux perdus de nos mémoires, je viens vous secourir !
................fschhh................

(bruit du vent dans les feuilles d'automne, tout ça)


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bethléem's blues

Message par ranulf le Mer 8 Juin 2016 - 16:27

Bonjour,
Je tome sur ce texte qui m'a fait penser à ( c'est un compliment!) à une ièce oublièe injustemment de Marcel Pagnol: " Judas";
Pour résumer rapidement l'argument: Judas  trahit Jésus car il pense qu'il va ainsi révéler sa vrai nature et mettre fin aux injustices.l
Ce fût un beau scandale à l'époque et les Boutins du moment vomirent le pauvre Marcel!
La pièce n'eût aucun succès. Et Raymond Pellegrin qui créait le rôle eût même un accident en montant sur scène et sa doublure aussi. Certains crurent voir une vengeance divine!
avatar
ranulf
Apprenti égorgeur

Messages : 78
Date d'inscription : 06/10/2015
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bethléem's blues

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum