Une histoire de jeune prince

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par Paladin le Dim 22 Déc 2013 - 16:05

Interfac, tu as une fonction "spoiler dans la barre en haut:



Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10388
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par Naëlle le Mar 24 Déc 2013 - 14:54

J'ai plutôt bien aimé ta nouvelle... excepté la fin, que je-ne-sais-plus-qui a qualifiée d'abrupte. Mais contrairement à d'autres, je l'ai pas trouvé si dérangeant, ce texte, parce qu'on n'en sait pas assez sur les personnages. Je veux dire par là que les membres de la famille ne sont que des coquilles vides, et que c'est difficile de ressentir de l'horreur pour ce qui leur arrive quand ils ne restent pour le lecteur que des mots sur le papier. (Je suis pas sûre de bien m'exprimer...)

Par contre, j'ai eu qu'une peur, à partir du moment où
Spoiler:
le vieux file les somnifères à sa famille: qu'il viole la gamine. Ce que tu n'as pas écrit, heureusement. Parce que ça, ça m'aurait vraiment dérangée.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par davidoff le Mar 24 Déc 2013 - 19:21

spoiler:

Coucou
Merci pour ces retours !
Il n'avait pas de raison de violer la gamine. Pour lui, ses enfants et petit-enfants ont déjà perdu à partir du moment où ils sont nés. Il laisse une chance à la gamine et au petit, en les laissant en vie car pour l'instant, ils ont encore leur vie à construite, même si d'après lui, ils sont foutus (ce qu'il dit d'ailleurs à la petite Julie). Mais il les laisse en vie, car les petits ne sont pas devenus comme ses enfants, les grands : des cadres quelconques, inutiles.
S'il y avait une utilité au viol de la gamine ou que sais-je d'autre, je l'aurais écrit, et décrit, car en creusant la psychologie des persos, ou décrivant un environnement social, il faut aller au bout de la logique de l'un ou de l'autre. Mais là, dans cette histoire, la logique était de laisser en vie les petits, et de tuer les grands. Même (surtout !) en écrivant du "trash", il ne faut pas faire n'importe quoi.   
avatar
davidoff
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 218
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par Invité le Jeu 9 Jan 2014 - 18:45

C'est spécial, trash, mais j'ai apprécié ma lecture. Un texte court, qui va droit au but et dont je trouve l'écriture vraiment fluide et efficace. D'ailleurs, ton personnage et ses réflexions m'auront fait sourire à certains moments.

Spoiler:
Le rajeunissement de ton personnage m'a tout d'abord surpris, puis j'ai vu ça comme une sorte de délire de sa part. Il tue toute sa famille et, emporté par cette sorte de folie qui le prend, il finit par perdre pied avec la réalité.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum