Une histoire de jeune prince

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par Paladin le Mer 20 Nov 2013 - 11:27

C'est trash, oui, mais je ne trouve pas qu'il y ait surenchère: le style est glaçant et vif, sans concession, j'ai bien aimé, sauf que comme Similien je trouve que
Spoiler:
le rajeunissement à la fin ne colle pas avec le reste. Est-il réel, mais alors pourquoi? Ou est-il juste imaginaire?

En dehors de ça, un bon petit texte bien noir et percutant.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10817
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par davidoff le Mer 20 Nov 2013 - 17:36

Coucou ! Et merci pour tous vos commentaires.
Alors, sur le côté "gore" ou "trash", j'ai essayé de modérer mes envolées, mais je les trouvais justifiées par le thème. Que reste-t-il une fois que nous avons tout perdu ? Jeunesse, espoir, avenir... Rien... hormis la chair. La chair et le sang qui circule encore. Donc, tout ne devait plus être que chair et sang.

ATTENTION SPOILER

Spoiler:
Le rajeunissement ? Je le voyais comme le mythe de Sisyphe. Le vieil homme redevenu jeune reprend espoir, va sans doute vivre les mêmes choses, pour arriver au même résultat... C'était une pure métaphore... nihiliste.... C'est du nihilisme pur et dur, mais bon, chuis un peu comme ça  . Je voulais le faire redevenir symboliquement jeune puisqu'il venait de tuer ses propres enfants. Il ne restait donc que lui, et ses tous petits enfants. La jeunesse pure, ouverte sur l'avenir. Devant l'infini des possibles. Tout est ouvert. Et pourtant tout se refermera. Comme il le hurle à un moment donné à la petite Julie : Tu as perdu.
avatar
davidoff
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 218
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par mormir le Jeu 21 Nov 2013 - 10:52

J'ai lu moi aussi ! J'ai vraiment beaucoup aimé ce texte ! Le côté fantastique est plutôt léger car on ne voit pas bien le lien entre les meurtres et le rajeunissement. Cela pourrait être un simple fait divers.

Mais l'écriture est belle et la lecture addictive. Le côté Gore ne m'a pas du tout dérangé bien que je n'en sois pas trop un fan.

Je dois avouer que c'est l'un de mes textes préférés.

Mais il y en a tant que le classement final sera vraiment dur.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2571
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par Catherine Robert le Jeu 21 Nov 2013 - 20:36

C'est trash dis donc. Shocked Mais bon ça ne me dérange pas non plus outre mesure. Et puis, ça reste uni dans le ton, donc c'est assumé je dirais.
J'ai bien aimé le côté fou du vieux, sa folie meurtrière, puis son rajeunissement, les scènes explicites aussi qui participe à l'ambiance.
Par contre, je n'ai pas trop aimé la fin, trop abrupte.
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10161
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par A'Tuin le Jeu 21 Nov 2013 - 22:30

Comme Jack, je pense qu'il faut un petit moment de réflexion après lecture et, contrairement à lui, une relecture…

D'ailleurs, j'ai pas du tout aimé à la première lecture, j'ai trouvé ça trop vulgaire. J'ai laissé décanter, lu les commentaires et je viens de relire la nouvelle. Au final je trouve toujours ça vulgaire (pas vraiment gore, trois gorges et un pénis coupé, il y a pire...) mais ça sert l'histoire de ce pauvre vieux tellement désespéré par les effets de la vieillesse et par la vie en général, qu'il commet un acte tout aussi désespéré que lui. La fin n'est pas si mal non plus, bon, la nécrophilie c'est un peu limite mais ce retour à la jeunesse et l'espoir qu'elle lui apporte, bien qu'ils aient perdu d'avance, c'est très sombre mais ça montre qu'on peut tout de même essayer de faire changer les choses. Et moi je crois qu'on peut gagner, peut-être pas sur la sénilité mais au moins sur la connerie.

En tout cas ça m'a bien fait rire que tu parles de Questions pour un Champion et de Julien Lepers avec ses cheveux frisés.
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par Jack-the-rimeur le Ven 22 Nov 2013 - 0:40

Je ne voulais pas dire qu'il ne fallait pas relire ce texte ou qu'il ne supportait pas une relecture. J'ai parlé "d'envie de relire". C'était pour souligner son caractère terriblement dérangeant, tout en reconnaissant un peu plus loin sa réelle force d'impact sur le lecteur.
Ma formulation prêtait peut-être à méprise et je remercie A'Tuin d'avoir attiré mon attention sur ce point.
Tes qualités, Davidoff, et celles de ton texte sont à mes yeux incontestables. Voilà qui mérite d'être clairement dit.
Désolé si j'ai pu donner l'impression d'en douter, ce n'était pas mon intention.
Avec tout mon respect.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par A'Tuin le Ven 22 Nov 2013 - 1:27

Jack-the-rimeur a écrit:C'était pour souligner son caractère terriblement dérangeant, tout en reconnaissant un peu plus loin sa réelle force d'impact sur le lecteur.
C'est bien ce que j'avais compris, ton commentaire ne se limite pas à ça et il montre que tu as apprécié cette nouvelle.
Je t'ai cité pour appuyer le fait que j'avais eu besoin d'une 2ème lecture car je n'avais pas du tout aimé à la première.
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par Jack-the-rimeur le Ven 22 Nov 2013 - 2:38

Tu n'es nullement en cause, chère A'Tuin, et j'ai toute confiance en ton intelligence. C'était juste une question de confort personnel : pourquoi laisser planer même une ombre de doute purement virtuelle quand il ne coûte rien de la dissiper ? Et on dort tellement mieux après...
D'ailleurs, il faudrait peut-être que je pense à y aller, moi.
Bonne nuit à tous.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par Purple-fan le Lun 25 Nov 2013 - 17:18

Bon, j'ai un peu lu vos commentaires avant de télécharger cette histoire. Si c'est trop gore, j'ai les toilettes juste en face de ma chambre. Bon allez je m'y met. Very Happy

Edit : J'ai fini. Bon, c'est sur que c'est gore, mais le rythme et le style de ton écriture fait plus facilement passé la pilule que si c'était brut. Peut être par ce que j'y étais préparé mais ce là ne m'as pas du tout dérangé. .
Spoiler:
C'est vrai que le rajeunissement est surprenant mais il c'est regardé dans un miroir donc on peut bien pensé que c'est son imagination. Du moins je l'ai ressentit comme ça.
J'ai bien aimé ton texte



My Wonderland is shattered. It's dead to me.
It's not a dream. It's a...memory. And it makes me sick!
Alice (Madness Returns) 
avatar
Purple-fan
— — Impératrice pourpre — — Disciple de Square Enix
— — Impératrice pourpre — —  Disciple de Square Enix

Messages : 3045
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 21
Localisation : Gironde

http://kylie-darkworld.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par davidoff le Mar 26 Nov 2013 - 11:44

Merci à toutes et tous pour vos remarques !

Spoiler:
Effectivement purple-fan, le passage par le miroir et le rajeunissement subséquent sont une référence à Dorian Gray... et le dit rajeunissement peut être vu comme fantasmé, ou réel (dans un univers fantastique). Au lecteur de faire son choix...
avatar
davidoff
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 218
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par Blahom le Mar 26 Nov 2013 - 17:32

davidoff a écrit:
Spoiler:
Effectivement purple-fan, le passage par le miroir et le rajeunissement subséquent sont une référence à Dorian Gray... et le dit rajeunissement peut être vu comme fantasmé, ou réel (dans un univers fantastique). Au lecteur de faire son choix...
C'est un aspect de l'histoire auquel j'avais été sensible : cette ambiguïté rend la fin encore plus intéressante.


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par FRançoise GRDR le Mer 27 Nov 2013 - 20:34

J'aime beaucoup ton style. Les détails sordides sont en fait tout à fait plausibles. Mon père et mon beau-père sont en maison de retraite et ce que tu décris me renvoie à leur quotidien misérable. Ils sont à la merci d'employés pas toujours aussi professionnels que celle qui change  ton vieux, Mme Yagol (et c'est souvent des personnes différentes). Ça pourrait même être encore pire : il y a des vraies maltraitances dans certains lieux dédiés à nos vieux ! Et les vieux entre eux sont épouvantables de méchancetés gratuites (oui, je le jure)
La fin ne m'a pas apparue aussi utile que ça, qu'il rajeunisse ou du moins ce n'est pas clair. Tu changes de registre vers le fantastique sans que l'on y soit préparé. Il aurait fallu amener cela plus finement (facile à dire mais pas à faire, j'en conviens) Comme c'était parti pour du gore (gentil tout de même), ce final ne convient pas vraiment : pas dans le ton du début.  
Bravo d'avoir  apporté cet éclairage au concours. Very Happy


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8213
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par Perroccina le Mer 27 Nov 2013 - 21:25

Ce coup ci j'ai lu ton texte sans lire les commentaires avant, du coup je l'ai un peu pris en pleine gueule. C'est même un peu trop transh pour moi et mon charmant petit monde bisounours. L'écriture est tranchante comme une lame de rasoir, si bien que le couteau électrique fait tâche à la fin. Mais bon, je suppose qu'à 80 piges aiguiser des couteaux jusqu'à ce qu'ils soient affutés comme des scalpels ça fait mal au poignet aussi.
Ceci dit j'avoue n'avoir pas tout compris, ton spoiler a éclairé ma lanterne, peut être une allusion à Dorian Grey dans le texte aurait suffit. J'ai même eu l'impression quand il prend la photo de sa femme pour aller troncher Mme Yagol qu'il va ressusciter son épouse. Là, c'est moi qui barjotte. Drôle d'histoire quand même, elle ne laisse pas indifférent.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3078
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par davidoff le Ven 29 Nov 2013 - 15:30

merci à toutes les deux !
Et non, tu ne barjottes pas ! La photo posée sur Mme Yagol est bien la résurrection "symbolique" de la femme du vieil homme !
avatar
davidoff
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 218
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par Invité le Dim 22 Déc 2013 - 15:49

Je viens de lire ton histoire.

Spoiler:

J''ai trouvé ça un peu commun, un vieux décati qui s'ennuie à mourir de sa femme et qui constate avec cynisme sa dégradation physique et le monde extérieur (représenté par les programmes télé et sa famille) qui ne l'intéresse plus. J'ai trouvé aussi un peu facile de lui faire perdre les pédales et de le faire agir en désespéré qui ne ressent plus aucune émotion (il n'a que du mépris pour sa famille et aucune affection) sauf un peu avec le souvenir de sa femme qui l'obnubile tellemnt que pour retrouver les transports de ravissements qu'elle suscitait chez lui, il assassine sauvagement son aide soignante et viole son cadavre muni du portrait de sa femme. Ce n'est pas le côté gore qui me dérange mais la destiné de ton personnage.

Néanmoins je trouve que tu as une écriture super fluide, concise et efficace, tu ne perd pas de temps et du coup on ne s'ennui pas à la lecture.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de jeune prince

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum