Sur la route.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Sur la route.

Message par kalcidian le Mar 5 Nov 2013 - 22:04

l'humanité peut-etre pas par contre toute une génération j'en suis sur.
avatar
kalcidian
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 240
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 39
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route.

Message par Eimelle le Mar 5 Nov 2013 - 22:32

Coucou !
Comme promis, je me permets de critiquer ton texte, et je commence par faire ma rabat-joie de service. L'orthographe est détestable (bon j'ai aussi quelques problèmes avec cela), et gène la progression dans la lecture, mais ce n'est pas ce qui m'a le plus choquée. Ce qui plombe vraiment ton texte, c'est que tu mélanges tous les temps : le passé simple, l'imparfait, les subjonctifs... Pour rappel, dans un texte au passé, on emploie le passé simple pour tout ce qui est au premier plan (les actions donc principalement) et ce qui est terminé, et on emploie l'imparfait pour tout ce qui est à l'arrière plan (ambiance, descriptions) et ce qui se répète dans le temps, ou continue dans le présent. Le subjonctif s'emploie dans le cadre d'hypothèse, de choses non avérés, de ce qui aurait pu être et qui pourrait être, mais qui n'est pas encore, et aussi dans certaines tournures syntaxiques (je fais court). La grammaire, ce n'est pas très marrant, mais ça a le don de plomber un texte quand elle est absente !
Enfin, pour ce qui est du texte en lui-même, je rejoins les commentaires précédents : l'idée est très bonne et efficace. Mais ça demande un gros travail de dissimulation de preuves, et aussi un travail conséquent pour traiter toutes les incohérences que ça pourrait amener... Je ne pensais absolument pas que ton personnage était un zombie durant tout le texte, et ça, c'est plutôt bien. En revanche, après la chute, le lecteur doit pouvoir reprendre toute la nouvelle, et se dire "ah oui, ça, ça marche! Il fait cela, donc c' est effectivement un zombie", tout en ne ayant absolument pas imaginé cette option au départ ! Cela demande donc un travail sur le double sens des phrases : dans un premier temps, la phrase enverra le lecteur sur la piste du personnage humain, et dans un second temps, à la relecture après avoir lu la chute, , le lecteur verrait allait dans un sens contraire. C'est donc un travail extrêmement technique qui demande beaucoup de subtilité ! Et le problème, c'est qu'après avoir repris ton texte en deuxième lecture, je n'ai pas trouvé confirmation que le zombie était bien un zombie. Il y a trop d'incohérences : il se rend compte que l'humanité est un garde-manger, il fréquente des groupes, il a une conscience claire... Bref, trop de choses qui ne vont pas dans ce sens.
Mais je te rassure, réussir à écrire un texte aussi ambitieux en 1 heure et avec si peu de signes, c'est juste mission impossible ! Je crois qu'aucun de nous ici n'en est capable, peut-être Stefen King ... lol ! Un tel projet, ça se travaille sur 10 à 20 heures, peut-être plus... Ne te décourage donc pas, reprends ton texte, établis un synopsis qui recensera déjà à l'avance tous les indices qui iront dans le sens de l'interprétation "le personnage est un humain", ceux qui montrent que c'est un zombie, la manière de les articuler, de tromper le lecteur... Beaucoup de boulot en perspective pour un projet ambitieux ! Bonne chance !
Bises
Eimelle
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route.

Message par kalcidian le Mer 6 Nov 2013 - 7:51

Merci Eimelle pour ta critique sans concession et d'ailleurs très juste. En écrivant ce texte en 1h, je voulais voir mes grosses lacunes. Et il y en a beaucoup. Je me suis dit apres t'avoir lu qu'en passant le temps necessaire sur chaque texte, une bonne partie de ses lacunes pourront etre reglées.

J'attendrais, avec impatience, tes critique sur les prochains textes que je posterais.
avatar
kalcidian
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 240
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 39
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route.

Message par Eimelle le Mer 6 Nov 2013 - 8:32

Avec plaisir, Kalcidian !
Bises
Eimelle
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route.

Message par mormir le Mer 27 Nov 2013 - 12:10

Bonjour Kalcidian,

J'ai lu aussi ton texte. Comme les autres je trouve l'idée intéressante, mais mal utilisée. Il faut travailler la progression de l'histoire et de l'angoisse, l'orthographe et le style.

L'idée que tu exprimes : "En écrivant ce texte en 1h, je voulais voir mes grosses lacunes." ne me semble pas adaptée. Ce n'est pas du tout le même exercice l'écriture rapide et l'écriture soignée. Tes défauts de l'un ne sont pas directement transposables dans l'autre exercice.

La seule conclusion que tu peux tirer à ce stade de cet atelier est que tu as la capacité à imaginer une histoire intéressante. Reste à le faire avec la manière. Et je suis sur que tu y arriveras bientôt !

Alors à quand le prochain texte à lire ?

Amicalement


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2496
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route.

Message par Paracelse le Mer 27 Nov 2013 - 14:04

L'idée est tout simplement invraisemblable.
Un zombie est un cadavre animé par un virus qui est l'entité vivante de cette créature. Les virus n'ont pas de conscience, à ce que je sache.
Je sais qu'il existe un film où un zombie retrouve des sentiments humains. Ce film, c'est du grand n'importe quoi et j'ai l'impression que ton texte s'en est inspiré.


Ce que Canal +/TF1 et La Gauche/La Droite devraient méditer :
« On ne se rencontre qu’en se heurtant et chacun portant dans ses mains ses entrailles déchirées accuse l’autre qui ramasse les siennes. »
Gustave Flaubert
avatar
Paracelse
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 468
Date d'inscription : 19/10/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum