Le pendu du Clos Lupin

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pendu du Clos Lupin

Message par Zaroff le Mer 30 Oct 2013 - 18:50

S’assurant que la femme de ménage respirait normalement, il porta son regard vers l’ombre portée qu’une lumière frontale faisait paraître gigantesque et allongée. Il leva la tête et découvrit le macabre spectacle au plafond. Ce n’était pas le premier mort qu’il voyait mais c’était incontestablement son premier pendu. Il ne tenta même pas de décrocher cet homme dont le cou avait un angle horrible.
Dans la tranquille cité balnéaire d’Étretat, le gardien du Clos Lupin, célèbre demeure de l’auteur d’Arsène Lupin, découvre un pendu lors de sa ronde. Puis les meurtres se succèdent à l’ombre des falaises de calcaire si chères à Claude Monet et Maupassant.
Qui est cette mystérieuse enquêtrice psychique qui vient apporter son aide à une veuve ? Ce polar régional teinté de fantastique bascule vite dans l’horreur et dans une atmosphère à la Georges Franju et Jacques Champreux.
Mon tout premier roman de 180 000 signes écrit en un mois ! C'est un petit polar régional sans ambitions particulières. Je me suis fait plaisir en décrivant l'atmosphère de cette ville d'Étretat que je connais comme ma poche. L'ambiance se teinte vite d'une aura fantastique sur le final... surtout avec l'arrivée d'une vieille femme, adepte de la psychométrie !

Ce polar de "jeunesse" est disponible gratuitement. J'attends vos avis avec impatience car je ne sais pas si ce roman, écrit en à peine un mois, est valable ou non !

Lien de téléchargement.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Pensée zaroffienne : "Ne pas laisser au lendemain ce que les domestiques peuvent faire le jour même."
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12479
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par Didier Fédou le Mer 30 Oct 2013 - 19:42

Chargé et enregistré. Je garantis pas une lecture rapide, mais je vais lire avec intérêt !


Le châtiment de l'ange
Les Terres de Légendes
Le livre en noir
La couronne de Lucifer
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 39
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par Zaroff le Mer 30 Oct 2013 - 21:40

Merci gars. Mais faut pas s'attendre à un truc exceptionnel.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Pensée zaroffienne : "Ne pas laisser au lendemain ce que les domestiques peuvent faire le jour même."
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12479
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par Paladin le Mer 30 Oct 2013 - 22:50

... Tu as gardé la scène de la levrette, quand même ?


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9747
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par Zaroff le Jeu 31 Oct 2013 - 7:45

Tu n'as pas oublié ! Laughing Laughing Laughing 
Pour la petite anecdote, ce polar régional a été adressé à deux éditeurs. Le premier m'a défoncé le derche pour une scène de levrette (je pense que le membre du comité de lecture était une vieille bique vierge) et le second ne m'a jamais répondu.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Pensée zaroffienne : "Ne pas laisser au lendemain ce que les domestiques peuvent faire le jour même."
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12479
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par Perroccina le Jeu 31 Oct 2013 - 16:52

C'est comme ça que vous vous êtes connus, ou quoi ?
J'ai téléchargé moi aussi, je ne garantis pas non plus une lecture rapide. Ce soir je suis devant ma télé et comme j'ai finalement entamé une nouvelle pour le concours, il faut bien que je la termine.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par kalcidian le Jeu 31 Oct 2013 - 20:25

téléchargé également. Mais entre mon livre en cour de lecture, un livre a lire pour "House Made Of Dawn et le dernier king que je vais acheter bientôt, je te promet pas une lecture rapide mais lecture il y aura quand meme.
avatar
kalcidian
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 222
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 38
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par mormir le Jeu 31 Oct 2013 - 20:52

Eh bien moi, je l'ai lu avec attention aujourd'hui. Globalement, j'y ai vraiment pris plaisir : le style est dynamique et il y a de très bonnes idées, particulièrement le pourquoi des meurtres. J'ai aussi aimé cette "tranche de vie" d'Etretat, un peu style Pagnol dans Marius/Fanny/César.
Toutefois, ce roman mériterait à mes yeux d'être retravaillé, notamment d'être allongé car j'ai trouvé la fin trop rapide. Je m'explique : pendant 90% du texte, on se demande vraiment qui est l'assassin et pourquoi. On est en haleine ! Et paf ! Tout d'un coup on apprend qui c'est (je ne le dis pas car d'autres vont lire...) et en 5 pages tout se dénoue.

Voici en outre mes remarques sur des aspects qui m'ont gênés :
- à la découverte du pendu, tout le monde conclut immédiatement à un meurtre. Alors que le suicide aurait été possible et même probable : il est plutôt rare pour un meurtrier de recourir à la pendaison, non ? On comprend d'ailleurs à la fin le pourquoi. Mais avant , pourquoi cette possibilité est-elle écartée d'emblée ?
- le chapitre 4 passe au vendredi alors que le pendu a été trouvé le jeudi et que les événements depuis seraient plus logiques le même jour, les heures coïncidant.
- Tout au long du texte, l’intérêt de la population locale dans son ensemble pour cette histoire de pendu me semble "trop". Que les habitants soient « moroses et amers » est exagéré. Une partie de la population va sentir impliquée ou intéressée, mais comme partout et toujours, la majorité s'en fout. Un décès et même un meurtre, n’intéresse en général que peu de monde sauf lorsque la personne est très connue, ce qui n’était pas le cas ici.
- Par ailleurs, une distribution de journaux supplémentaire n’est pas très logique à l’heure de l’internet proposant une information facile/rapide/gratuite. Or tu insistes sur ce point à plusieurs reprises.
- Chapitre 8 : le « il » est trop employé avant que l’on apprenne, après toute 1 page, qu’il s’agit d’Antoine MOGER.
- Chapitre 22 : les événements et dialogues sont peu crédibles, moins "affutés" que dans le reste.
- Chapitre 23 et épilogue : trop téléphonés.
- Quel est l’intérêt du Post Scriptum ? Je n'ai pas bien compris.
En synthèse sur les 3 derniers points, la fin à partir du chapitre 22 ne me semble pas au niveau du reste, alors que tu as la substance pour faire un finish de délire avec une escalade de découverte de l'horreur.

Et enfin, j'ai relevé un certain nombre de corrections à apporter que je t'envoie par un message car cela n'apporte rien à la discussion elle-même.

J'espère que ce post te servira. Et aussi que tu retravailleras ce roman qui offre un excellent potentiel !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par Zaroff le Ven 1 Nov 2013 - 7:48

Merci beaucoup. Les derniers chapitres sont vite "torchés" car je commençais à faiblir. Le post-scriptum fut ajouté pour une éventuelle suite pour un éventuel éditeur breton. Voilà la raison de l'affaire.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Pensée zaroffienne : "Ne pas laisser au lendemain ce que les domestiques peuvent faire le jour même."
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12479
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par kalcidian le Ven 1 Nov 2013 - 9:02

finalement, les critique de Mormir me donne encore plus envie de le lire. C'est très paradoxal. Je vais essayer de le lire plus vite que prévu.
avatar
kalcidian
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 222
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 38
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par mormir le Ven 1 Nov 2013 - 9:45

Ce n'est pas paradoxal car c'est un roman dont notre ami Zaroff peut tirer quelque chose d'à la fois facile d'accès et original. Moi j'ai bien aimé !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par kalcidian le Ven 1 Nov 2013 - 9:55

Ca m'en a tout l'air.
avatar
kalcidian
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 222
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 38
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par Draal le Dim 3 Nov 2013 - 18:48

Bonjour, moi aussi je vais lire et essayer de faire des remarques qui t'aideront . Il faut que je le lise le plus tôt possible car j'ai commandé la suite d'un livre en anglais (pas du king, j'avais commandé avant de m'inscire ici, sinon j'en aurai bien pris un)


=========================================================================
Faut pas parler aux cons ça les instruits  
=========================================================================
avatar
Draal
Apprenti égorgeur

Messages : 30
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par Perroccina le Ven 6 Déc 2013 - 22:20

Je viens juste de finir. Mes impressions à chaud sont plutôt positives mais clairement le début est beaucoup accrocheur et prenant que la fin que j'ai trouvée décevante. Elle n'est pas a la hauteur du reste. Comme dit Mormir elle est trop abrupte. On passe par exemple du peintre et du facteur qui se fracassent sur les rochers en contrebas de la falaise directement à la voyante qui visite la maison du peintre et convoque les flics chez la comtesse.
Spoiler:
juste pour dire que la femme du facteur n'a vraiment pas de bol : son amant et son mari qui passent l'arme à gauche ensemble !
Jusqu'au dernier meurtre tu prends soin de bien poser l'ambiance et ensuite on dirait que tu as bâclé le truc. Je suis sûre que tu peux reprendre tout ça avec bonheur et il faut vraiment que tu le fasses, ça serait dommage sinon.
Quant au Post scriptum il faut lui trouver un lien avec le reste de l'histoire même s'il a pour fonction d'introduire une suite à ce roman. " les enquêtes d'Anne Lesneval" par exemple.

Merci pour ce bon moment de lecture.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par Zaroff le Ven 6 Déc 2013 - 22:40

La fin est bâclée car j'en avais ras le derche de ce roman au bout d'un mois. Concernant le post-scriptum, il s'agissait d'un truc écrit vite fait au cas où l'éditeur régional breton aurait accepté mon roman et d'envisager une suite. Bref, un raté total ! Laughing 


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Pensée zaroffienne : "Ne pas laisser au lendemain ce que les domestiques peuvent faire le jour même."
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12479
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pendu du Clos Lupin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum