Le puits

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Le puits

Message par Didier Fédou le Sam 19 Oct 2013 - 4:49

Message édité : c'est prêt !

Edit 2 : lien supprimé, car publication sur KDP sous le titre "L'ogre". Si vous voulez la lire, contactez-moi sans hésiter.

Donc, extrait:
Spoiler:
Il s'écarta pour me libérer un passage vers la sortie. Je ne craignais pas le maire, ni ses relations, mais Albrecht Louvier me surveillait de toute sa hauteur, un pouce passé à la ceinture, l'autre main nonchalamment posée sur sa collection de marteaux. En seraient-ils capables ? Mesuraient-ils les conséquences ? Je ne sais pas, toujours est-il que je ne préférai pas jouer avec Louvier. Vingt ans, peut-être même dix, plus tôt, j'aurais fait le héros. Je l'aurais bousculé pour l'éloigner des marteaux, tiré l'épée pour donner du poids à mes paroles, et mis tout le monde aux fers. Ouais, le maire aussi. Aujourd'hui, j'ai l'air d'un vieux salaud, j'ai le regard dur, les rides autoritaires. Je me tiens droit et je cause en serrant les dents. Je suis un vieux loup solitaire et je transpire  la menace. Je fais forte impression, toujours. J'arrive quelque part et les conversations se taisent, on me regarde et on sait que s'il y a un Homme avec une paire de couilles bien accrochées dans le coin, c'est moi, on comprend vite que j'en sais long sur la vie et qu'il ne faut pas me chercher.
Mais tout ça n'est plus que de la façade. Je suis vieux. Je fais beaucoup d'efforts pour le cacher au monde, et encore plus pour me le cacher. Ça change rien. Je suis vieux et ça va pas s'arranger. De fait, j'étais bien incapable de tenir tête à un monstre comme le forgeron. J'ai dû ravaler ma fierté, et c'était un sacré morceau, faire taire mon ego malmené, pour avancer dans le couloir crée par les deux hommes et quitter la forge. L'air palpitait de nervosité.
– Au fait, dis-je (mes muscles ne sont plus ce qu'ils étaient, mais ma langue ne m'a jamais trahi), dans tout ce bétail rassemblé pour votre foire, y'a t'il les bêtes de monsieur Aderbaal ?
– Les bêtes de Loriel ? répéta le maire. Il n'a plus de vaches depuis longtemps ! Je ne sais même pas à qui il a pu les vendre. Adieu capitaine.
Je sortis, écrasant un sourire mauvais.
– Au revoir...

Et un petit délire, toujours pour vous donner un avant-goût (j'deviens balaise en marketing, hein ?)



Dernière édition par Didier Fédou le Sam 8 Fév 2014 - 3:51, édité 3 fois
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Zaroff le Sam 19 Oct 2013 - 10:07

Fumier.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12886
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par mormir le Sam 19 Oct 2013 - 13:55

Effectivement, quel talent ... en marketing ! Reste à voir le reste, mais mon cher Didier, si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le Phénix des hôtes de ce site !

Peut-être en continuant sur ce registre gagnerai-je un fromage ...


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2541
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Didier Fédou le Sam 19 Oct 2013 - 14:02

Je dois faire une confession...
Pour le concours d'après image, j'avais proposé celle d'un puits. Et pour ce concours, j'avais proposé le thème polar médiéval-fantastique. En clair, ça fait un bon moment que je voulais l'écrire cette histoire. Chuis tenace. On va voir si ça rapporte.
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Blahom le Sam 19 Oct 2013 - 15:01

On attend la suite avec impatience. C'est prometteur, tout ça...


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1517
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Paladin le Jeu 7 Nov 2013 - 19:19

Je dois dire que j’ai eu du mal à lire cette histoire entièrement. Non pas parce qu’elle est mal écrite, elle est très bien écrite, comme d’habitude. C’est surtout qu’elle est longue et que je ne suis pas trop amateur d’enquêtes policières de ce genre avec l’interrogation des témoins, etc. Jusqu’au « Bon sang, mais c’est bien sûr ! » de l’enquêteur. Je peux suivre ça en film, genre « Nicolas Le Floch » à la télé, mais je n’en lis pas. Mais ça, c’est une question d’accroche personnelle.
L’enquête elle-même est bien menée, bien bouclée, on ne devine pas le fin mot de l’histoire avant la fin. J’ai trouvé cet aspect très positif.
Pour ce qui est de l’adhésion au thème, hum… L’enquêteur est vieux, ok, mais c’est un peu facile, un peu juste à mon avis ! Enfin je crois qu’on sera plusieurs, dont moi-même, à ne pas être trop dans le sujet.
Ce qui m’a posé plus de problème avec ce texte, c’est un décalage entre le ton du narrateur, la façon de parler des personnages, et l’univers médiéval-fantastique où l’histoire se déroule. Bon, c’est pas un polar historique, c’est de la fantasy, donc on peut se permettre d’imaginer un univers de style médiéval mais différent de notre moyen-âge : donc les rues éclairées, le portrait de la sorcière genre « Wanted », tout ça, ok. Mais ce qui me gène quand même ici c’est l’absence d’ambiance « fantasy », parce qu’il y ait des guerriers, des paysans, des monstres ne fait pas tout, il faut une ambiance. Hors l’ambiance ici est gâchée par des expressions qui sonnent trop « modernes » et « contemporaines ». Des expressions du style : « ceux qui se sentent plus pisser sitôt qu’ils ont quelques responsabilités, sont les premiers à se chier dessus quand on les bouscule un peu », on imagine ça dans la bouche d’un flic ou d’un détective de notre monde et de notre temps, pas d’un capitaine de la garde d’un univers de type médiéval. De même des termes « anachroniques » dans le domaine militaire, par exemple : « réservistes », manœuvres » ou dans celui de la propriété : « avoir des parts » de la politique : « une subvention pour la milice » et même de la médecine « une crise cardiaque », c’est une expression moderne, pas d’une société où la médecine est rudimentaire, et de plus sans médecine évoluée, on en meurt, ou si on en réchappe, du moins c’est pas comme ça, avec une mauvaise nuit !
Pareil quand le maire craint que les meurtres ne fassent fuir les clients de la foire, c’est vraiment une préoccupation très actuelle (Et j’en sais quelque chose, je vis à Marseille où les règlements de comptes n’aident pas trop le tourisme ni l’investissement local) mais dans un monde de type médiéval, l’insécurité est permanente et fait partie du quotidien !
Voila : bonne enquête, bien écrite sur la forme, traitement du thème plutôt borderline, mais ce qui m’ennuie le plus, c’est cette absence d’atmosphère appropriée : essaie d’imaginer comment l’auraient retranscrite Howard ou Tolkien !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10638
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Blahom le Jeu 7 Nov 2013 - 22:25

J'ai beaucoup aimé... Le genre d'histoire que j'affectionne. J'imagine le narrateur avec la gueule de Sean Connery dans Le Nom de la rose (plutôt qu'avec celle de Clint). La qualité de l'ensemble a presque réussi à me faire oublier l'aspect finalement secondaire de l'âge du personnage (je dis ça par rapport au thème du concours)... Quoi qu'il en soit, j'ai passé un moment très agréable.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1517
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Didier Fédou le Ven 8 Nov 2013 - 4:53

Merci les mecs.
Le thème du concours n'était pas facile à aborder, j'ai pris un risque.
Paladin : j'ai des réponses, mais pas le temps, là. Pour faire court, je pense quand même que les termes anachroniques que tu soulignes devaient bien exister sous une forme ou une autre dans notre moyen-âge à nous, après, c'est vrai que je fais causer mes personnages un peu comme nous, c'est mon choix, je conçois que ça puisse déstabiliser. Mais je me serais moins amusé en l'écrivant "comme" Tolkien ou Howard.
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Zaroff le Ven 8 Nov 2013 - 10:41

Il me tarde de lire ce récit.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12886
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Paladin le Ven 8 Nov 2013 - 13:02

Surement, ces termes avaient des équivalents! Mais la différence entre notre civilisation et une autre, par exemple médiévale, qu'elle soit historique ou de fantasy, ne consiste pas seulement dans une question de vocabulaire, mais une autre façon de percevoir le monde, la société et la vie! C'est en ça que je parlais d'ambiance: on ne peut pas se contenter de transposer des situations de notre époque dans un monde de fantasy. Ou alors, c'est en jouant sur le second degré, comme dans Kaamelott ou justement l'effet comique naît principalement du décalage entre des dialogues à la Audiard tenus par des gens en costume médiéval.

C'est ce qui me met mal à l'aise dans cette histoire: on est pas vraiment dans le second degré, mais pas non plus dans le premier parce qu'on à l'impression que c'est Maigret en Terre du Milieu. Mais Maigret avec ses enquêtes dans la France des années 50/60, sauf qu'on à simplement déguisé les personnages avec des habits médiévaux. Leurs conceptions du monde, leurs préoccupations, sont celle de l'époque moderne. tu comprends ce que je veux dire?


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10638
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Didier Fédou le Ven 8 Nov 2013 - 13:27

Absolument, et ça tombe bien parce que c'est exactement ce que j'ai fait.
Question de goût personnel, mes histoires, que ce soit en fantastique ou en fantasy, vont de plus en plus dans ce genre d'endroit, de petits villages paysans, un peu isolés, mais reliés quand même à une société plus grande.
Pour la fantasy, j'ai toujours eu un attrait pour un étrange mélange entre l'époque victorienne et le moyen-âge un peu évolué. Bon, c'est des références personelles passées au prisme de mon imagination, alors tu comprendras peut-être pas ce que je veux dire.
Bref (parce que moi-même je comprends pas ce que je raconte, j'suis un peu fatigué aujourd'hui), je te remercie de la lecture et de ton avis, tout en regrettant que ça ne t'ait pas vraiment plu, ça me rassure un peu que tu l'ais pris exactement dans le sens que je voulais donner.
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Jack-the-rimeur le Lun 11 Nov 2013 - 16:53

Ben, pour ma part, j'ai passé un chouette moment avec cette histoire. Sans aller jusqu'à rappeler "l'horreur de Dunwich" ou "la cité de l'indicible peur", Didier s'est visiblement souvenu d'Erya, de ses recherches sur la bête du Gévaudan et, probablement aussi, de "Sleepy Hollow".
Spoiler:
Sans compter qu'avec sa force, sa bosse et son visage asymétrique, son monstre ressemble furieusement à Quasimodo ! (Le vrai, celui qui était amoureux de la chèvre d'Esméralda.)
Quelques petits défauts, en vrac :
- Quelques expressions un peu trop modernes ? Sans doute, certaines tournures plus neutres auraient mieux convenu mais on ne peut pas non plus s'attendre à ce que les personnages d'un pays imaginaire s'expriment comme ceux d'un roman historique à une époque donnée. Et je trouve même que, pour un soudard, le capitaine utilise un langage remarquablement châtié. (Une seule fois les mots "couilles" et "chier" en 21 pages : bel effort, Didier !)
- Un faux défaut (pour Palad) : les foires aux bestiaux. Elles sont aussi vieilles que l'humanité. Pour les habitants des hameaux dispersés qui vivaient en quasi-autarcie, c'était souvent le seul moment de l'année où ils pouvaient échanger leur production contre du vrai argent en espèces et acheter ce qu'ils ne pouvaient se fabriquer : sel, sucre, soc de charrue, drap, etc. Le moment où ils pouvaient aussi renouer le contact avec des cousins éloignés.
- Une grosse invraisemblance quand même : tuer 25 boeufs à l'avance et les conserver dans de la glace venue de la capitale du coin, inimaginable ! On les abat en fonction des besoins estimés du lendemain ou du surlendemain, pas plus tôt, pas à une époque qui ne connait que le salage ou, à la limite, les conserves en bocaux.
- Un petit anachronisme amusant : la boîte aux lettres à l'entrée de la propriété de Loriel (manque juste la mention "pas de pub").
- Une légère exagération : 10 pièces d'or par mois, c'est une solde de général romain, pas d'un capitaine de la garde.
- Plus sérieux et ennuyeux pour l'énigme policière elle-même : ce titre "Le Puits", qui nous dit d'entrée de quel côté regarder.
- Enfin, défaut ou pas ? Ton capitaine montre de solides notions de criminalistique : indices et empreintes sur le terrain, examen poussé des corps : coups, blessures, résidus sous les ongles, température (estimée) du foie, jusqu'au contenu de l'estomac... un grand précurseur ! Pour moi, c'est un plus, de même que sa modération exemplaire dans la conduite des interrogatoires, mais d'autres y trouveront peut-être à redire.
J'ai l'air de t'asticoter mais j'ai vraiment aimé. Tes personnages ont de la couleur et du relief, des rapports qui sonnent juste. Des descriptions claires, un bon rythme et une trame cohérente dans un registre qui s'écarte de ton style habituel : je ne me suis pas ennuyé une seconde.
Bravo !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Paladin le Lun 11 Nov 2013 - 17:09

Jack, relis mon commentaire : je n'ai rien dit sur la foire aux bestiaux en elle-même. Ce que j'ai trouvé anachronique c'est que les meurtres dans le village fassent fuir la clientèle de la foire, ce qui est une préoccupation sécuritaire, donc très actuelle, mais qui ne colle pas avec un monde médiéval où le danger est toujours présent sous différentes formes (Il n'y avait guère que le château seigneurial où l'on pouvait se sentir protégé en cas d'attaque, et encore, tant qu'il résistait! )


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10638
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Jack-the-rimeur le Lun 11 Nov 2013 - 17:25

D'accord, Palad. Comme je suis en retard partout, j'ai lu un peu vite.
Désolé, mea culpa et amende honorable.
Dont acte.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Perroccina le Lun 11 Nov 2013 - 17:26

JjAi passe un agréable moment avec cette histoire. Intéressant cette enquête dans une société plutôt médiévale. L'écriture est fluide et entraînante. J'ai lu les remarques et commentaires des autres lecteurs, notamment à propos des anachronismes de langage, ça ne m'a pas dérangée plus que ça. En revanche quelques situations semblent effectivement en décalage : préoccupation sécuritaires des participants de la foire, amour d'un père pour un fils monstrueux mais la encore, ce n'est pas rédhibitoire. 


Dans l'ensemble cette nouvelle était bien menée, bien écrite et agréable.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3069
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum