Les appâts

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Jack-the-rimeur le Mar 12 Nov 2013 - 20:01

Ah, chevaucher une vieille : le bassin qui craque ! les côtes qui cliquètent ! les articulations qui grincent ! les genoux qui vous filent des bleus et le dentier qui se barre !
Au secours !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2224
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Similien le Ven 15 Nov 2013 - 0:25

J'ai bien aimé cette courte nouvelle, et ne la trouve en rien hors-sujet : c'est Anna Borzynski le protagoniste central, même si la focalisation n'est pas principalement sur elle.

En ce qui concerne le style, c'est un aspect de ton texte qui m'a beaucoup plu. C'est très personnel, bien sûr, mais je ne comprends pas qu'on t'ait dit que tes mots recherchés posent problème ; je pense au contraire que c'est une richesse. Même chose pour les noms propres et l'insertion d'un vocabulaire issu du roumain ; cela apporte une "couleur locale" assez efficace.
Tu as une écriture classique, certes, mais elle est maîtrisée. Certaines tournures de phrases sonnent parfois comme des clichés, mais cela ne m'a pas tellement posé problème, au sens où j'ai naturellement considéré ce texte comme un hommage au "genre vampirique".
Je signalerais cependant un petit bémol, relatif au personnage de Lord Bentley que j'ai tout de même trouvé trop "vissé" sur l'archétype du dandy homosexuel. J'aurais voulu le voir davantage creusé dans un aspect de sa personnalité un peu imprévu, et qu'il me surprenne...
Également, la référence à La Fontaine m'a semblé détoner dans l'univers et le style mis en avant. Cette reprise est un procédé un peu "grossier", je trouve, et qui porte préjudice au reste de la nouvelle.

Par rapport au titre, il est vrai qu'il dévoile un nœud important de l'intrigue. Il m'a permis de deviner la première chute sitôt que tu mentionnes les "premières lueurs de l'aube". Peut-être serait-il donc avisé de le changer...
Enfin, j'ai une question : à quoi sert le "(...)" de la page quatre ? Il m'a intrigué car c'est un procédé qu'on trouve parfois dans des textes fantastique utilisant la vieille ficelle du "manuscrit trouvé" ; or, ce ne me semble pas être le cas ici car ta nouvelle est écrite à la troisième personne. Tu peux éclairer ma lanterne ?
avatar
Similien
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 773
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 27
Localisation : Belgique

http://noeljulien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Blahom le Ven 15 Nov 2013 - 12:10

Je crois que tu as parfaitement compris la démarche qui était la mienne au moment de l'écriture de ce texte.
Pour le reste, je vais tâcher d'éclairer ta lanterne.
Le personnage de Bentley était clairement voulu ainsi et il s'agissait d'un clin d'œil au Portrait de Dorian Gray de Wilde.

La référence à La Fontaine se voulait pleine d'esprit : je regrette qu'elle t'ait semblé "grossière". Comme quoi, il arrive parfois que l'on se plante complètement, même en voulant bien faire. De plus, il me semble qu'un jeune Lord cultivé se doit de connaître la littérature classique, notamment les fables de La Fontaine.

Quant au titre, il se pourrait que ce soit le point à changer prioritairement. Je me suis déjà exprimé à ce sujet plus haut...

"à quoi sert le "(...)" de la page quatre ? Il m'a intrigué car c'est un procédé qu'on trouve parfois dans des textes fantastique utilisant la vieille ficelle du "manuscrit trouvé" ; or, ce ne me semble pas être le cas ici car ta nouvelle est écrite à la troisième personne. Tu peux éclairer ma lanterne ?"
À vrai dire, ce "(...)" ne vise qu'à marquer une ellipse narrative. J'aurais aussi bien pu taper une ligne entière de pointillés ou recourir à un astérisme (trois astérisques en triangle : ⁂ ) mais ce procédé a tout simplement le mérite de m'avoir fait gagner du temps...



Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Similien le Ven 15 Nov 2013 - 12:28

Je précise : cette référence m'a paru grossière au sens de "maladroite", pas de "vulgaire". La citation est un procédé qui semble souvent facile ; au vu du style développé ailleurs dans ta nouvelle, j'ai l'impression que tu n'avais pas besoin d'y recourir.
D'autre part, les fables de La Fontaine sont effectivement de la littérature classique, mais j'ai le sentiment que c'est surtout une littérature bourgeoise, qu'un noble n'apprécierait pas forcément. Mais peut-être je me trompe...

Par rapport à l'ellipse, je pense que tu aurais gagné à employer l'astérisme (dont je suis moi-même un grand utilisateur, quoique ces derniers temps je tends à lui préférer deux points entourés de tirets : "-:-") ; cela aurait été plus clair et plus élégant, selon moi.
avatar
Similien
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 773
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 27
Localisation : Belgique

http://noeljulien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Blahom le Ven 15 Nov 2013 - 12:49

Tu as sans doute raison au sujet du dernier point. Disons que ce n'est pas cet aspect du texte qui a retenu prioritairement mon attention lorsqu'il m'a fallu améliorer certains détails.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Catherine Robert le Jeu 21 Nov 2013 - 15:18

Un texte bien écrit, une belle ambiance, de belles descriptions, des personnages bien faits. Oui tout est bien fait. Même l'histoire est bien. Mais tout cela reste trop propre, trop détaché. Néanmoins, j'ai lu avec plaisir.
Pour le respect du thème, je trouve que "vieux" n'est que secondaire, mais malgré tout, je vais dire que ça respecte à peu près.
Désolée de mon commentaire un peu bref, mais en fait, ton texte souffre de peu de défauts à part ce côté trop propre, trop descriptif peut-être.
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9267
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Blahom le Jeu 21 Nov 2013 - 22:10

Ce côté "trop propre, trop détaché" vient peut-être de l'utilisation de la troisième personne. Ainsi que de ma volonté de me rapprocher un tant soit peu d'un certain fantastique classique.
La prochaine fois, je tenterai quelque chose de plus fiévreux et malsain, sans pour autant faire comme notre excellent davidoff...
Si l'option Première Guerre mondiale est retenue, je pense que ça devrait fonctionner : j'ai déjà deux idées d'histoires fort prometteuses...


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum