Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Les appâts

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Les appâts

Message par davidoff le Mar 22 Oct 2013 - 19:48

Bonsoir !
Même si le fantastique classique n'est pas ma tasse de thé, j'ai apprécié ce court texte. Je trouve que la vieille, sans être omniprésente est tout de même là, de façon sous-jacente. Comme c'est le premier texte du concours que je lis... Après, au niveau du style, je le trouve très agréable quoique très classique, effectivement. La retenue dont parlent plusieurs lecteurs est-elle volontaire ou t'auto-censures-tu ? Te relis-tu au point de modifier certains passages pour les rendre plus académiques ?
Bon, et puis j'ai appris un nouveau mot : vultueux !!! 
avatar
davidoff
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 218
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Blahom le Mar 22 Oct 2013 - 22:12

davidoff a écrit: Après, au niveau du style, je le trouve très agréable quoique très classique, effectivement. La retenue dont parlent plusieurs lecteurs est-elle volontaire ou t'auto-censures-tu ? Te relis-tu au point de modifier certains passages pour les rendre plus académiques ?
 
J'écris naturellement de la sorte. Le travail de relecture a surtout porté sur la correction de certaines répétitions. Quitte à me répéter, justement, cette histoire m'est venue très rapidement, très naturellement. Il n'est bien évidemment pas question d'autocensure. Après, cette histoire de "retenue" est assez amusante... L'époque actuelle ne s'y prête certes pas et l'on regarde de travers les gens qui refusent de se "lâcher" en permanence...



Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Perroccina le Dim 27 Oct 2013 - 16:21

Atmosphère et lieux qui laissent augurer la venue d'un vampire et là apparaît un succube. Qu'à cela ne tienne, l'atmosphere et l'auberge sont très bien rendues, l'aubergiste compliçotage (craint un peu ce néologisme) joue bien son rôle. Le succube tire les ficelles comme une araignée au centre de sa toile, on le suppose et les autres ne sont que des marionnettes. L'histoire se lit très facilement et le style est agréable. Tout serait pour le mieux sans la contrainte du concours.
Le succube même s'il est la raison d'être de l'histoire n'en est pas le personnage principal, plutôt un personnage de l'ombre (du coup je dirais que tu es sur le bon forum). Par ailleurs peut-on considérer un succube comme une personne âgée, même si ça vit vieux (les succubes) ?


Une nouvelle fois les limites de l'espace où situer les consignes du concours sont floues et chacun peut les appréhender selon sa sensibilité. Pour certains peut être cadreras-tu bien dans le thème, pour moi en tout cas c'est très tangent.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3078
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Blahom le Dim 27 Oct 2013 - 22:09

La créature se nourrit de la force vitale de ses victimes. Cela en fait-il un succube ? Pas forcément. Il s'agit cependant d'une vieille femme, du moins en apparence.

Et elle n'est en rien un personnage secondaire. Pas plus que Dracula dans le roman de Bram Stoker... Pas plus que le grand Cthulhu dans les nouvelles de Lovecraft...


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par lester l gore le Ven 8 Nov 2013 - 11:00

En tant qu'amateur de fantastique "classique", j'ai énormément apprécié. L'écriture est maîtrisée, l'ambiance, plus que celle de Stoker, me rappelle celle des contes de Gogol, et ce récit évoque aussi les maîtres belges, Owen et Ray.
Ce qui est reproché (écriture "retenue", "crainte de se lâcher") est pour moi un avantage : je préfère l'évocation en demi-teinte aux "effets spéciaux pyrotechniques", et l'allusion aux longues descriptions sanguinolentes.
Pour moi -notez que ce n'est qu'un avis personnel- le fantastique ne consiste pas en l'étalage de massacres sanglants ou d'héroïnes mamelues vêtues de vinyle collant qui combattent des monstres de fête foraine : c'est un trouble insidieux, allusif, qui met mal à l'aise et induit à douter de la "réalité"...
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2173
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 56
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Blahom le Ven 8 Nov 2013 - 14:59

lester i gore, en dépit de son patronyme trompeur, m'a compris. Je me sens soudain moins seul. Merci...


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par lester l gore le Ven 8 Nov 2013 - 15:56

C'est une "L", mais c'est pas grave Very Happy 

Je crois que nous sommes quand même assez nombreux à apprécier le "classique", le problème est que les projecteurs de l'actualité se braquent toujours sur ce qui fait "le buzz". Quand les modes -par définition éphémères- s'éteindront, il restera la littérature.
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2173
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 56
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Blahom le Ven 8 Nov 2013 - 16:08

lester l gore a écrit:C'est une "L", mais c'est pas grave Very Happy 

Désolé... Je crois que je deviens presbyte...


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Jack-the-rimeur le Dim 10 Nov 2013 - 1:30

Une farce macabre plutôt bien menée. Certains ont évoqué Stoker, Le Fanu ou Bava mais, pour ma part, ce que je mettrais en avant, c'est l'humour féroce qui ressort de ta nouvelle, le côté Creepy ou Bal des Vampires. Jouer avec les clichés pour leur faire des enfants dans le dos est une activité réjouissante à encourager absolument.
Ta vieille est sinistre et répugnante à souhait et tes appâts ont le charme qu'il faut pour endormir la méfiance du lecteur.
Mon seul reproche au niveau du style, ce n'est pas son académisme, mais peut-être une certaine lourdeur  dans l'expression descriptive (le trajet jusqu'à la chambre, l'accueil de l'aubergiste, l'arrivée de l'équipage de la comtesse) mais qui, à mon sens, relève d'un simple manque de pratique. Visualiser une scène, c'est une chose ; la restituer en langage clair, c'est toujours un casse-tête. Mais, dans ton cas, avec ton bagage déjà solide en français et vocabulaire, c'est juste un tour de main à travailler.
Sinon, tournure d'esprit et forme d'inspiration, rien que du bon.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Blahom le Dim 10 Nov 2013 - 18:24

Le côté humoristique de la nouvelle constitue une émanation logique des lectures qui m'ont fait vibrer dans ma jeunesse, en particulier les fameuses BD "comics pocket" caractérisées par une fin surprenante et souvent caustique. On retrouve cet esprit dans les films à sketchs de la Amicus et aussi dans Creepshow, ainsi que dans la méconnue série Tales of the Unexpected (je fais bien sûr référence à la série américaine produite par Quinn Martin, pas à celle de Roald Dahl).

En tout cas, merci pour tes conseils.



Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Purple-fan le Dim 10 Nov 2013 - 19:00

La lecture de ton texte est agréable. L'atmosphère est propice à quelque chose de pervers comme une araignée. J'ai trouvé les chutes mal mises en valeur (Quand il "chevauche la vielle" et quand l'appât suivant notre dans l'auberge) à cause de cette retenue. La retenue (à mon avis, hein?) c'est bien quand tu lâches tout au bon moment après. Mais c'est un bon texte je trouve.



My Wonderland is shattered. It's dead to me.
It's not a dream. It's a...memory. And it makes me sick!
Alice (Madness Returns) 
avatar
Purple-fan
— — Impératrice pourpre — — Disciple de Square Enix
— — Impératrice pourpre — —  Disciple de Square Enix

Messages : 3045
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 21
Localisation : Gironde

http://kylie-darkworld.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Jack-the-rimeur le Lun 11 Nov 2013 - 23:34

Eclipso, le Manoir de fantômes, Creepshow ou Twilight zone, une école inégalée dans l'art du récit décalé, bref et percutant. Pas de prétention ni rien d'intello, juste des modèles diaboliques d'efficacité. A recommander absolument !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Blahom le Mar 12 Nov 2013 - 17:26

Purple-fan a écrit:Quand il "chevauche la vielle"
Mon personnage a tout du mélomane pervers...


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Paladin le Mar 12 Nov 2013 - 18:42

Dans Vij de Gogol, il y a une vieille qui est chevauchée... Une vieille sorcière qui est aussi une belle jeune fille, à d'autres moments!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10813
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Blahom le Mar 12 Nov 2013 - 19:18

Une vieille, peut-être. Mais une vielle ?


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les appâts

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum