Les inédits de Lester L. Gore

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les inédits de Lester L. Gore

Message par Léonox le Dim 13 Oct 2013 - 19:10

J'ouvre ce topic un peu particulier en espérant qu'il retiendra votre attention.
"Particulier", car les récits dont il sera ici question ne figurent pas dans la bibliothèque du forum, ni dans le recueil Les douze heures de la nuit.
En revanche, ils sont hébergés sur le blog de Monique Douillet http://www.recits-et-reflexions.com/ et les PDF sont accessibles en un clic.
Huit textes en tout, dont Conte de poivrot et Dans la peau, à propos desquels j'ai déjà posté mon opinion sur les sujets dédiés. Restent six nouvelles, que je me propose de vous présenter au rythme d'une par semaine. C'est parti.

Le portrait.
Un superbe texte, à la fois angoissant et sensuel. L’on pense bien sûr à d’autres fameux portraits, tels celui de Dorian Gray, ou un autre de forme ovale, mais aussi à certaines nouvelles de Théophile Gautier, comme La morte amoureuse ou Spirite. Cependant, ces illustres modèles ne nuisent en rien à la force indéniable du récit, conduit de main de maître par un auteur jamais captif de ses influences. Car si l’écriture ciselée de Lester L. Gore peut bel et bien entraîner son lecteur « dans l’abîme du temps », c’est pour mieux le rappeler au bon souvenir de certaines évidences contemporaines. La moindre d’entre elles n’étant pas qu’il rôde encore devant le seuil de notre 21ème siècle des nouvellistes de talent persistant dans la voie d’un Fantastique en dehors des clous. Alors oui, messieurs les éditeurs, ce Fantastique-là est peut-être celui d’hier, mais il sera aussi celui de demain, quand vos modes périssables seront retournées au néant dont elles n’auraient jamais dû sortir.


"Entre deux mots, mieux vaut choisir Léo." Raven

Léonox
—No name No slogan— Compagnon collectif TRASH
—No name No slogan— Compagnon collectif TRASH

Messages : 2675
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 96
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://trasheditions.wix.com/trasheditions

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par lester l gore le Mar 22 Oct 2013 - 10:27

Merci à toi, Léonox, d'avoir ouvert ce sujet.

lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1769
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par Léonox le Mar 22 Oct 2013 - 10:50

Merci à toi de mettre à notre disposition d'aussi bons textes, surtout. Wink 
Le fait de relayer leur existence ici par de brèves chroniques me paraît tout naturel.
Ce qui me fait penser que j'ai lu une autre nouvelle. Et je l'ai trouvée très différente du Portrait évoqué ci-dessus, mais tout aussi maîtrisée. La preuve:

Irish tale.
Bien senti, bien dosé, bien mené, voilà un texte qui fleure bon l’invitation au voyage. Et c’est à un périple pas comme les autres que nous convie ici l’auteur, sinon ce serait trop facile. Alors l’Irlande oui, certes, avec ses vertes vallées, ses pubs enfumés, ses rudes et chaleureux autochtones, mais une Irlande insolite, terre de mythes, de magie et de mystères… Un monde celte riche en « démons et merveilles », prêt à laisser à quelques rares élus des souvenirs impossibles et pourtant inoubliables. Et contrairement à un Arthur Machen, qui aurait fait de cette histoire un conte épouvantable, Lester L. Gore opte quant à lui pour la voie d’un Fantastique en apparence apaisé et serein… Jusqu’à cette chute tout à fait adaptée, dont la sécheresse tombe à point nommé pour nous rappeler que non, décidément, nous n’avons pas ici affaire à une Irlande de carte postale. Merci pour cette vue imprenable sur la lande sauvage, à déguster près d’un bon feu de cheminée un verre de pur malt à portée de main.


"Entre deux mots, mieux vaut choisir Léo." Raven

Léonox
—No name No slogan— Compagnon collectif TRASH
—No name No slogan— Compagnon collectif TRASH

Messages : 2675
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 96
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://trasheditions.wix.com/trasheditions

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par chasseuse de la nuit le Mar 22 Oct 2013 - 11:58

Hello !

J'ai littérallement adoré le texte "les enfants ne sont pas comme nous" !
Je suis maman, je sais de quoi je parle, et là j'ai vraiment ri ! C'est excellent, un texte drôle digne de Desproges ou Proust (Gaspard, pas l'écrivain !). Et tellement vrai ! Finement observé !
Merci pour ce bon moment de rire (mais aussi de réflexion sur le manque d'autorité de bien des parents !)

A+ 

chasseuse de la nuit
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 101
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 45
Localisation : Chez wam !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par lester l gore le Mar 22 Oct 2013 - 16:02

Merci, "chasseuse de la nuit" (c'est pas interdit, ça ?). Content que tu apprécies mes pochades chez Monique. Ce qui serait bien aussi, c'est que tu lui en fasses part sur son blog.
Être comparé au grand Desproges est un honneur, que je ne mérite sûrement pas.
Et ça, tu en penses quoi ?
http://www.recits-et-reflexions.com/wp-content/uploads/2012/03/BIT-LIT-28-2-12.pdf

lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1769
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par Blahom le Mar 22 Oct 2013 - 16:24

Je viens de lire "Le Portrait" et "Irish Tale". J'aime beaucoup : des textes courts, efficaces. Un fantastique "classique" comme je l'apprécie. Une ambiance bien rendue, notamment celle de l'Irlande. "Le Portrait" m'a fait penser, par son thème et sa structure, à "L'Araignée" de Ewers. Amusant aussi une vague similitude avec ma propre nouvelle "Les Appâts",
Spoiler:
la fille du portrait étant à la fin remplacée par le malheureux jeune homme.


Laisse toute espérance...

Blahom
Écritoirien suprême
Écritoirien suprême

Messages : 1003
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par lester l gore le Mar 22 Oct 2013 - 16:45

Pour l'histoire irlandaise, tout est vrai... Ou presque ! Le Portrait a paru dans les années 90 dans le défunt fanzine "Nouveaux mondes", c'était avant Internet...
J'ai toujours le projet de publier un deuxième recueil, comprenant ces "nouvelles anciennes" et quelques inédits. Me reste à trouver encore un peu de temps libre...

lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1769
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par Léonox le Jeu 31 Oct 2013 - 10:58

lester l gore a écrit:J'ai toujours le projet de publier un deuxième recueil, comprenant ces "nouvelles anciennes" et quelques inédits. Me reste à trouver encore un peu de temps libre...
J'attends cela avec une impatience non dissimulée. Cool 
Heureusement qu'il y a ces récits sur le blog de Monique Douillet pour aider à patienter !
Et comme ce soir c'est le Samain (fête célébrant l'ouverture vers le monde des Dieux), l'occasion est toute trouvée pour vous présenter un nouveau texte:

Baphomet.
A l’instar de Dans la peau, Baphomet est une nouvelle référentielle mais pas que. Et tout comme Dans la peau, ce texte prouve de façon éclatante que Lester L. Gore dispose du brio nécessaire pour jouer avec un feu qui a déjà brûlé nombre de suiveurs sans personnalité. Semant son récit d’allusions subtiles au reclus de Providence (un amateur d’art féru d’occultisme nommé d’Erlette mentionne le livre maudit d’Al Azred, avant que l’un des protagonistes croie entendre des rats dans les murs), l’auteur parvient sans peine à fondre ces éléments dans une intrigue resserrée dont la substantifique moelle ne doit rien à personne. Mieux, l’on constate une vraie valeur ajoutée quand une malédiction immémoriale, loin de diluer son impact dans des descriptions cosmiques évasives, s’enracine effroyablement dans le quotidien de ceux qui l’ont réveillée. A ma gauche, les anciens Dieux qui dorment et rêvent. A ma droite, le conteur dévoilant leur histoire cachée. Un seul gagnant : le lecteur.


"Entre deux mots, mieux vaut choisir Léo." Raven

Léonox
—No name No slogan— Compagnon collectif TRASH
—No name No slogan— Compagnon collectif TRASH

Messages : 2675
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 96
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://trasheditions.wix.com/trasheditions

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par lester l gore le Mer 6 Nov 2013 - 17:17

Beaucoup de talent dans tes chroniques, Léonox, je ne te remercierai jamais assez de mettre ta plume brillante au service de mes petites histoires. Si j'en avais les moyens, je t'embaucherais illico comme attaché de presse. Heureux aussi de voir que quelques happy few saisissent les petits clins d'oeil que je sème parfois dans mes nouvelles...

lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1769
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par chasseuse de la nuit le Mer 6 Nov 2013 - 18:56

lester l gore a écrit:Merci, "chasseuse de la nuit" (c'est pas interdit, ça ?).

Ben pourquoi ?Very Happy 

Content que tu apprécies mes pochades chez Monique. Ce qui serait bien aussi, c'est que tu lui en fasses part sur son blog.

A l'occas', yes !

Être comparé au grand Desproges est un honneur, que je ne mérite sûrement pas.
Et ça, tu en penses quoi ?
http://www.recits-et-reflexions.com/wp-content/uploads/2012/03/BIT-LIT-28-2-12.pdf

Bon Dieu, ce que j'ai ri ! Le passage sur la Beauce comme paradis des alpinistes, j'ai failli me faire pipi dessus !
C'est très finement observé, on ne peut plus réaliste. Je n'ai pas beaucoup lu de Bit-Lit, pas même Twilight (c'est dire) mais je suis fan de True-Blood, la série TV. Plus pour adultes que pour ados boutonneux, donc.
Sans faire aussi cru que TB, j'écris de la Bit-Lit (du moins j'essaie) et j'avoue tenter de m'éloigner de ces clichés : héroines adultes qui n'attendent pas le mariage pour hum, enfin bref !
On ne peut évidemment pas tous les éviter et j'en reproduis certains, honte à moi !
Merci pour cette analyse fine et acérée comme des crocs, et cette tranche de rire en cette fin de journée pluvieuse !
A+

chasseuse de la nuit
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 101
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 45
Localisation : Chez wam !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par lester l gore le Jeu 7 Nov 2013 - 16:28

Merci de ton appréciation. J'avoue que j'ai un sérieux problème avec ce produit-là, la "bit-lit", pour de nombreuses raisons que je n'ai pas vraiment le temps ni l'envie d'exposer.

lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1769
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par Eimelle le Jeu 7 Nov 2013 - 19:32

Coucou !
Je viens de finir de lire "Le portrait"... J'ai pas mal aimé. Sympa. Et c'est vrai aussi, comme le dit Blahom, que ça m'a fait penser à sa propre nouvelle Les appâts !
Bises
Eimelle

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par lester l gore le Ven 8 Nov 2013 - 10:13

Tu sais, Eimelle, le portrait chargé de sens maléfique est récurrent dans le fantastique, il est donc normal qu'il y ait des similitudes entre des textes différents qui abordent ce thème. Ce que je trouve intéressant, justement, c'est la façon de traiter le motif, la petite broderie supplémentaire qu'on peut ajouter au thème soi-disant "éculé". Masterton ne s'en jamais caché d'avoir réécrit "Le Portrait de Dorian Gray" dans "Le Portrait du Mal", et il est parvenu à fournir une oeuvre aussi forte et personnelle que l'original.
Mon "Portrait" traîne sur le blog de Monique depuis plus de deux ans, et est paru vers '92 ou '94 dans un ou deux fanzines aujourd'hui disparus (je crois que c'était "Nouveaux mondes" ou "Creeps"). Maintenant, tu as attisé ma curiosité : où peut-on lire le texte de Blahom ?

lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1769
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par Léonox le Ven 8 Nov 2013 - 10:23

Ici, Lester: http://ecritoiredesombres.forumgratuit.org/t1583-les-appats

Et pendant ce temps-là, moi je file sur le blog de Monique Douillet pour te lire. Wink


"Entre deux mots, mieux vaut choisir Léo." Raven

Léonox
—No name No slogan— Compagnon collectif TRASH
—No name No slogan— Compagnon collectif TRASH

Messages : 2675
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 96
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://trasheditions.wix.com/trasheditions

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par Eimelle le Ven 8 Nov 2013 - 11:19

Je crois que je me suis mal fait comprendre : le fait que la fin ressemble à celle de Blahom n'était absolument pas une critique ! Je ne t'accusais absolument pas de plagiat, ne t'inquiète pas !^^ Et d'une manière générale, je sais bien qu'aujourd'hui, tous les thèmes sont éculés, qu'il n'y a plus d'originalité dans l'histoire, mais seulement dans la manière de raconter... Et j'ai bien aimé, justement ta manière de raconter cette histoire... Parce que jusqu'au dernier moment, malgré le fait que j'avais lu Blahom il n'y a pas longtemps, je n'ai pas anticipé ce qui allait se passer ! Je me suis laissée avoir comme une bleue en lisant ton histoire, en découvrant au fur et à mesure, malgré le fait que justement, ce sont des thèmes archi-traités ! Et ça, c'est plutôt fort justement ! Et j'ai bien aimé aussi ton style efficace sans trop de fioriture, qui va droit au but, plutôt vivant !
Désolée de ne pas m'être mieux exprimée la première fois, mais j'ai fait le commentaire à la va-vite, j'étais assez pressée !
Bises
Eimelle

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les inédits de Lester L. Gore

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum