Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Paladin le Dim 20 Nov 2011 - 12:58

Je précise, parce que j'ai eu quelques malentendus, qu'en raison de l'origine de la légende qui m'a inspiré j'ai donné un ton "musulman" à cette histoire, mais que j'aurai tout aussi bien pu l'écrire dans un contexte chrétien (Peut-être un jour!). J'ai juste au départ aimé l'idée que les anges ne peuvent juger des faiblesses humaines depuis leurs demeures celestes et qu'il ne faut pas s'empresser de juger les autres!







Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9827
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Zaroff le Dim 20 Nov 2011 - 15:17

Désolé mon Paladin mais il faut croire que les récits mystico-religieux ne sont pas ma tasse de thé. C'est bien écrit mais je n'ai pas réussi à me plonger dans le récit. Mais alors pas du tout !


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12523
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Invité le Dim 20 Nov 2011 - 17:24

Je n'ai lu que l'aperçu du fichier, et j'avoue que moi non plus je n'acroche pas trop, et j'ai eu surtout du mal à comprendre qui était le narrateur ! De plus, il y a des éléments qui me semblent incohérent : dans l'histoire de l'humanité, le paganisme, l'adoration des idoles, précèdent l'arrivé du Dieu unique ! Or dans ce que j'ai lu, il y a des confusions me semble-t-il à ce propos ! Cela m'a gêné ! Après, ayant trouvé l'aperçu confus, je n'ai pas poursuivi la lecture !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Paladin le Dim 20 Nov 2011 - 18:07

Ha ben j'ai pas de succés avec celle-là!



Il ne s'agit pas de faits historiques mais d'une légende. Le contexte est celui des livres sacrés monothéistes. hors si on lis aussi bien la Bible que le Coran ils cherchent à accréditer le fait que la religion du Dieu unique a toujours existé et que les hommes se s'en son détournés pour adorer les idoles. Historiquement faux bien sûr, mais j'ai pris pour parti de faire comme si c'était vrai...Enfin c'est pas clair ce que je dis...Je veux dire que j'ai écris une histoire à partir de cette croyance.

Merci en tout cas Malek de ton avis et n'hésite pas à lire d'autres textes et à les commenter, il y en a beaucoup!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9827
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Zaroff le Dim 20 Nov 2011 - 18:50

La critique de Malek me semble très pertinente.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12523
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Paladin le Dim 20 Nov 2011 - 18:53

J'ai peut-être voulu faire un style trop pseudo-mystique!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9827
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Perroccina le Mar 14 Jan 2014 - 22:14

J'avoue que j'ai été surprise par le thème et l'histoire. Malgré tout la lecture est agréable et la chute développe une philosophie bien en accord avec le reste de l'histoire.
Merci Pala pour ces instants de lecture.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Paladin le Mar 14 Jan 2014 - 22:20

Merci Perroccina!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9827
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Truc le Mar 21 Jan 2014 - 16:32

J'ai eu un peu de mal à rentrer dedans au début. Je ne saurais pas dire pourquoi, mais quelque chose m'a un peu gêné dans la première page. Cela dit, comme j'aime plutôt les textes religieux et que c'est bien écrit, ça m'a finalement permis d'accrocher au récit Smile

C'est une lecture agréable, qui fait réfléchir et dont j'ai bien apprécié la chute. Tout comme toi, j'apprécie cette idée que les anges ne puissent pas juger des faiblesses humaines en restant des êtres de lumière là-haut, tout là-haut, et le sujet est bien traité dans ta nouvelle. J'ai trouvé l'évolution de tes personnages crédible et intéressante, les voir tout d'abord rejeter les maladresses humaines, chercher à les combattre, pour ensuite y succomber, ça m'a bien plu.
avatar
Truc
Apprenti égorgeur

Messages : 27
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 30

http://erwindoe.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Paladin le Mar 21 Jan 2014 - 21:56

Merci Truc!

En fait ce texte n'a pas en général soulevé d'enthousiasme, je me rend compte qu'il est trop surchargé de considérations et références mystiques et ésotériques, qui alourdissent le style.

La réponse de je ne sais plus quel concours auquel je l'avais envoyé me disait même que je me laissais aller à des terrains glissants en traitant du pardon dans l'Islam, alors ce que n'était pas du tout mon intention! J'avais donné une couleur "orientale" à cette histoire parce qu'elle s'inspirait d'une légende arabe, mais j'aurais aussi bien pu la raconter dans un contexte chrétien sans rien y changer de fondamental !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9827
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par mormir le Jeu 17 Juil 2014 - 22:45

Ben moi j'ai apprécié ce texte. Il n'a pas vocation à changer notre approche et notre compréhension personnelle de la divinité, ni des religions. Il est juste fait pour raconter une légende au lecteur. Et en celà, il réussit. J'ai tant lu de contes de partout dans le monde, que celui-ci ne dénote en rien avec la plupart d'entre eux.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2238
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Paladin le Jeu 17 Juil 2014 - 23:00

Merci Mormir!

J'avais surtout retenu de la légende originelle qu'il est facile de condamner quand on est pas en situation, mais j'ai un peu trop surchargé l'ensemble, ce que je ne ferais plus aujourd'hui !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9827
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Murphy Myers le Ven 30 Jan 2015 - 12:40

J'ai moyennement accroché aussi pour cette histoire. La première page m'a paru difficile (j'ai vu dans les anciens commentaires que je n'étais pas le seul) et je pense que ça vient d'un "manque d'image". Dans le sens où ce début pose le contexte religieux, deux anges parlent de leur univers, mais on a pas vraiment de description. Du coup, difficile de visualiser qui parle, qui fait quoi, où ils sont, etc.

Pour le thème, le fait que je n'y accroche pas n'a rien d'une surprise, quoi que la lecture m'a paru fluide quand même.

J'ignore où est la part de légende "réelle" et où est la part d'invention de ta part mais je trouve la fin assez incohérente : on les balance sur Terre pour prouver un propos (autant dire qu'on les piège), le propos est prouvé, on leur pardonne soit-disant, mais on les laisse quand même crever sur Terre en punition... Le prétexte d'avoir révélé le vrai nom de leur maître me semble léger comme explication : on les balance dans l'espoir qu'ils se bourrent la gueule et fassent des conneries, fallait bien se douter que ça pourrait déraper comme ça.
Enfin, ils tuent un type, on s'en fout c'est pas grave, mais s'ils disent le vrai nom, là c'est la fin. C'est pour ces 3 points que je pense que ça tient surtout à la légende originelle, parce que ça ne me surprend pas comme "logique" si ça vient d'anciennes croyances (dans L'enfer de Dante par exemple, tuer sa femme est moins grave que renier dieu si je me plante pas...). Mais d'un point de vue moderne, c'est une logique qui ne tient plus vraiment pour la plupart des gens, ça peut expliquer ce manque d'adhésion parmi les commentaires. C'est évidemment qu'une supposition.

J'imagine bien que mon avis te sera pas très utile pour un texte si ancien mais je me dis qu'un commentaire n'est jamais totalement vain, ça peut toujours servir si un jour tu pense rependre cette histoire ou en tenter une similaire.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3065
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Paladin le Ven 30 Jan 2015 - 13:50

Merci Murphy !

Il faut bien aussi comprendre que, dans les traditions sémitiques, le nom est l'être, et connaitre le véritable nom de quelqu'un donne le pouvoir sur lui. On trouve ce thème dans une légende égyptienne: Isis devient déesse parce qu'elle a réussit a soutiré le véritable nom de Râ. C'est aussi pourquoi il est interdit de prononcer le nom de Dieu dans la tradition hébraïque. Je me place là dans la perspective de ces traditions bien sûr, pas de notre vision moderne.

Je ne reprendrai sans doute pas cette histoire, peut-être quelque chose de proche, mais pas celle-là. Mais ce qui m'avait plu surtout dans la légende, c'est l'idée qu'on ne peut pas juger quand on ne se trouve pas dans la situation. A partir de là je suis parti un peu trop dans des considérations trop mystiques et ésotériques. Je ne pouvais pas décrire l'univers de anges, qui ne pourrait correspondre au nôtre, et je ne suis pas Dante!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9827
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Murphy Myers le Ven 30 Jan 2015 - 14:32

C'est vrai que la morale est un peu "noyée" par l'aspect mystique.

Effectivement, je n'avais pas pensé au pouvoir du nom. Ceci explique cela.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3065
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qu'ignoraient les anges (D'aprés une légende arabe)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum