Scalia, l'entente des quatre planètes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Perroccina le Jeu 8 Aoû 2013 - 17:27

Comme je l'avais promis je vous propose le premier chapitre de Scalia, comme il n'est pas très long, je le mets comme ça dans un spoiler :
Spoiler:
Chapitre I
« Tant qu’il n’est question que de détruire, toutes les ambitions s’allient aisément »
Jules VERNE

Le Haut Saphir Camalis aspirait à devenir Rubis, et même Haut Rubis, depuis longtemps. Il avait, un à un, gravi les échelons de la hiérarchie scalienne depuis la fin de ses études qui lui avaient permis d'être nommé Topaze, jusqu'à son poste actuel de Haut Saphir. Encore deux et il serait le personnage le plus important après le Pur Diamant. Ce parcours, assez rare dans la hiérarchie scalienne, n'était pas le simple fruit d'un travail intense, plusieurs collègues ou groupes économiques avaient fait les frais de cette ascension improbable.
Pour l'heure, il attendait dans l'antichambre du Pur Diamant Décalis. Il avait en tête et dans son Peck un plan qui lui assurerait l'accès à ses aspirations. Comme pour tout scalien, son Peck avait été implanté, alors qu'il était encore un jeune enfant. Une petite injection de nanobots avait suffi pour que la liaison entre le cortex préfrontal, la zone tampon de la mémoire et l'interface de la main se développe et s’adapte lors de la croissance. A présent, son Peck faisait partie intégrante de son organisme, au même titre que son cœur ou ses poumons. Il attendait patiemment depuis près de trois quarts d'heure à présent, il avait pleinement conscience que cette attente était voulue, délibérée. Sa réputation le précédait et chacun se méfiait de lui, même aux plus hauts échelons. On prenait la peine de l’étudier. C'était bon signe, il prenait de l'importance. Cela ne lui posait aucun problème, qu'ils épient tout leur saoul, ils n'apprendraient rien, et s'ils attendaient un signe de nervosité, ils en seraient pour leurs frais.

La porte s'ouvrit enfin. Le Pur Diamant Décalis l'attendait dans son fauteuil. Le Haut Saphir entra d'un pas décidé dans la pièce. Il s'inclina très respectueusement devant le Pur Diamant et attendit que ce dernier l'invite à se relever.
« J'attendais votre rapport Camalis, puis-je savoir pourquoi vous avez tant tardé ? interrogea Décalis.
— Le rapport est terminé depuis trois jours, Pur Diamant, répondit Camalis, ses conclusions recoupent en tout point ce que vous aviez pressenti. Alors je ne voulais pas vous livrer ce rapport catastrophique sans être en mesure de proposer une solution.
— Ainsi j'avais raison, une fois de plus.
— Oui, Pur Diamant, vous faites toujours preuve d'une clairvoyance remarquable, acquiesça Camalis sans se départir de son sérieux. Il était à l'origine de cette demande de rapport.
— Oui, faites-moi voir ce rapport et vos préconisations, ordonna Décalis. »

Le Haut Saphir Camalis plaqua sa paume sur la boule qui trônait sur le bureau et une quantité importante de données chiffrées, de graphiques apparut en projection tridimensionnelle au milieu de la pièce. Il donna les explications afférentes à ces données :
« Comme vous pouvez le constater les exploitations de mangamécie sont à présent incapables d'honorer les commandes projetées de cette année. Sans nos réserves, que vous avez eu la sagesse de constituer, on se dirigerait vers une crise grave de l'Entente des quatre planètes. Par exemple, l'exploitation d'Homéole qui pouvait extraire près d'une tonne par jour, il y a dix ans, parvient à peine à produire deux cents kilos aujourd'hui. Cela fait plus de six ans que les filons ont commencé à s'appauvrir et il semble inéluctable qu'ils vont tout bonnement se tarir définitivement dans les deux ou trois ans qui viennent.
— C'est inacceptable ! Vous en êtes conscient, j'espère ! La mangamécie est notre principale, pour ne pas dire notre unique source de pouvoir au sein de l’Entente. Elle est la clef du voyage entre les planètes. Il nous faut une solution immédiatement. J'entends une solution qui ne nous fasse pas perdre notre hégémonie.
— J'ai une solution, mais elle ne sera pas facile à mettre en œuvre : il faut conquérir SACALA, leur sol est aussi riche que le nôtre l'était il y a trois siècles et demi.
— Votre solution n'est pas simplement difficile, elle est impraticable. J'attendais mieux de votre part Camalis. Une telle annexion, même si elle permettait de sortir SACALA de sa fange nous est interdite. Nous subirions immédiatement un embargo de la part des autres planètes, avec le risque qu'elles découvrent nos difficultés et s'arrogent le droit de gérer nos affaires.
— J’implore votre patience, Pur Diamant. Laissez-moi vous exposer une idée. »
Le peck toujours en contact avec la boule de lecture, le Haut Saphir Camalis exposa au Pur Diamant, un plan infaillible pour conquérir les terres convoitées sans risquer l’opprobre des autres planètes de l’Entente.
— Je suis subjugué par votre ingéniosité Haut Saphir, peut-être devrais-je dire Rubis Camalis, le complimenta le Pur Diamant.
— Je suis votre humble serviteur, Pur Diamant. Je fais tout mon possible pour vous satisfaire, et votre approbation est pour moi la seule véritable récompense.
— Demain, je proclamerai officiellement votre promotion. Je vous attends à huit heures précises. Le Grand Or Demanes devra accepter tous les aspects de votre plan.
— Je pense qu’on peut lui en révéler tous les aspects, mais par étapes.
— Ce serait plus judicieux en effet. Vous pouvez disposer à présent, conclut le Pur Diamant Décalis, mettant ainsi fin à l’entretien. 

Camalis sortit de la pièce, comme il se doit en présence du Pur Diamant, courbé et à reculons. Calmement, il quitta le palais gouvernemental, et partit se promener sur la plage, seule concession à son sentiment de jubilation. Il était encore surpris de la facilité avec laquelle il avait manœuvré le Pur Diamant. Il avait simplement suffi de communiquer aux équipes d’exploitation des directions de forage s’éloignant asymptotiquement de la veine de biominerai. Puis il avait habilement suggéré au Pur Diamant d’enquêter sur les exploitations de mangamécie.
Le Pur Diamant croyait qu’il avait découvert seul l’improbable chute de production, et il était trop avide de pouvoir et de richesses pour résister à la promesse d’en acquérir encore davantage. Camalis ne s’attendait malgré tout pas à une nomination aussi rapide. Mais de cela, il n’allait pas se plaindre.

Il s’assit sur un banc face au front de mer. Une bruine fine rafraichissait agréablement ses micro-écailles. Il pouvait sentir les parfum des massifs de fleurs partout présents dans la ville. Le ciel de SCALIA avait beau être uniformément gris tous les jours de l’année ou presque, les couleurs de la végétation communiquaient constamment une sensation de gaité et de légèreté. Les scaliens ayant terminé leur journée de travail, profitaient eux aussi de la belle soirée qui s’annonçait. Beaucoup d’entre eux paraissaient avoir décidé de dîner au restaurant, d’autres flânaient devant les devantures des magasins. La grande île de SCALIA était vraiment la perle du continent archipel, il faut dire que le Pur Diamant n’aurait pas admis y croiser la misère, alors tous les scaliens vivants là avaient des revenus supérieurs à la moyenne. L’annexion de SACALA allait sans doute poser quelques problèmes à ce sujet, le régime sacalan était une terrible dictature. Ses habitants avaient un niveau de vie extrêmement bas, sans le minimum nécessaire à la civilisation. D’une certaine façon, il allait faire une œuvre humanitaire. D’ici une génération ou deux, ils auraient compris le bien-fondé de la compétitivité libérale, ils pourraient alors commencer à s’élever dans la société. Dans trois ou quatre générations, les plus doués pourraient même attendre le rang d’Agathe. Et tout cela grâce à lui. Camalis se leva et rentra chez lui, satisfait de lui-même et de toutes les perspectives qu’ouvrait son plan.

Je viens d'envoyer le manuscrit aujourd'hui à une maison d'édition, maintenant y'a plus qu'à attendre.
J'ai également modifié un peu mon nom d'auteur en Amaranthe Perro, mais je conserverai Perroccina sur les forums.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Didier Fédou le Jeu 8 Aoû 2013 - 21:00

Pas encore lu, mais je tacherais.
Un seul éditeur ? Hum...


Le châtiment de l'ange
Les Terres de Légendes
Le livre en noir
La couronne de Lucifer
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 39
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Perroccina le Jeu 8 Aoû 2013 - 23:00

Pour l'instant...


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Perroccina le Dim 15 Déc 2013 - 14:58

Il vient de me répondre non. Texte digne d'intérêt mais pas dans sa ligne éditoriale. Entre temps j'ai procède à un second envoi et je travaille à un troisième.
PUTAIN ! Y'a pas un endroit où on peut acheter du temps libre ?


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Jack-the-rimeur le Lun 16 Déc 2013 - 13:28

Perroccina a écrit:
PUTAIN ! Y'a pas un endroit où on peut acheter du temps libre ?

Ou même du temps tout court, je suis preneur !

Je te lis ce soir.
(Amaranthe, hein ? Y aurait-il de l'émancipation dans l'air ?)
Bises.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2212
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Jack-the-rimeur le Mar 17 Déc 2013 - 1:46

Je parie que le refus de ton éditeur commence par : "En dépit d'évidentes qualités d'écriture, nous sommes au regret..."
Jadis, j'en ai reçu deux du Masque et un du Fleuve Noir (pour ceux qui ont daigné répondre). Après, j'ai arrêté parce que l'envoi de manuscrits papier, entre les frais de reprographie et d'expédition, ça me revenait cher la déception et je n'étais pas maso à ce point.
Pour moi, les PDF et les clés USB sont arrivés un peu trop tard, mais toi, tu as encore toutes tes chances. Les éditeurs, il faut les pilonner sans relâche ni pitié, comme le fait Didier. Ils finiront par craquer.
J'ai eu peu de loisir pour lire en août et ton début de roman m'avait échappé. Si j'en crois ton prologue, tu t'es attaquée à une intrigue de type
"ambition et jeux de pouvoir". Cela demande un esprit imaginatif et retors. Pas simple à maîtriser mais c'est un beau défi.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2212
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Tipram le Mar 17 Déc 2013 - 11:42

J'aime beaucoup la transposition que vous faites du principe du "calife à la place du calife". Je trouve aussi que la hiérarchie des pierres précieuses est très originale.

Vous nous emmenez immédiatement au cœur de votre univers où l'on reconnaît bien l'ambition et la servilité des fonctionnaires devant ceux qui détiennent un pouvoir supérieur aux leurs. On retrouve aussi la volonté de s'emparer des ressources naturelles d'un autre pays, ainsi que le despotisme de certains régimes totalitaires.
Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à la célèbre (en son temps) formule de Soekarno après Marx, "L'exploitation de l'homme par l'homme, l'exploitation de la nation par la nation".
Ce premier chapitre donne envie d'en savoir plus.

Comme le souligne Jack, le sujet est extrêmement complexe. Parce que les thèmes traités sont imbriqués, riches et sérieux, je suppose que vous avez soigneusement conçu le déroulement de l'intrigue.

Si vous me permettez une suggestion, ne mettez aucun nom propre entièrement en majuscules, sauf si vous vouliez donnez une note administrative au récit.
J'ai lu très rapidement, mais il me semble qu'il y a quelques petites fautes de ponctuation et une erreur de conjugaison.

Grâce à l’Écritoire et à Lester, j'ai découvert tout récemment House Made of Dawn, une maison sérieuse, réactive et sympathique. Pourquoi ne pas leur envoyer votre manuscrit ?

Bonne continuation.

Tipram
avatar
Tipram
— — Sérénité du Levant — — Disciple du mot juste
— — Sérénité du Levant — —  Disciple du mot juste

Messages : 1647
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 66
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Jack-the-rimeur le Mar 17 Déc 2013 - 14:08

"House Made of Dawn" ! Sans rire, c'est un vrai nom d'éditeur ?
Selon qu'on le lit "Maison faite d'aube" ou "Fait-maison de l'aube", cela m'évoque plus une secte déguisée qu'un réceptacle de littérature française.
Ah, cette manie de mettre de la sauce anglaise n'importe où !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2212
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Tipram le Mar 17 Déc 2013 - 14:19

Un peu comme vous, Jack, je me suis interrogée sur le choix de ce nom, et j'ai découvert que c'est le titre d'un roman qui a remporté le prix Pulitzer à la fin des années 60. J'ignore si le créateur de la maison d'édition y a puisé son inspiration.

Je regrette souvent l'influence toujours croissante des Anglo-saxons sur la société française, mais dans le cas présent, si une maison à consonance US publie des livres en français qui sortent de l'ordinaire, cela ne me dérange pas.

Pardon, Perrocinna, de m'être un peu écartée de votre sujet.

Tipram
avatar
Tipram
— — Sérénité du Levant — — Disciple du mot juste
— — Sérénité du Levant — —  Disciple du mot juste

Messages : 1647
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 66
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Didier Fédou le Mar 17 Déc 2013 - 14:54

Jack-the-rimeur a écrit: Les éditeurs, il faut les pilonner sans relâche ni pitié, comme le fait Didier. Ils finiront par craquer.
Hop hop ! Je ne le fais plus. Et ne le ferai à priori plus. J'y ai passé et perdu trop de temps, et trop de pognon aussi (photocopies, impression, la poste, l'essence pour y aller, etc...)
Cependant, dans mes derniers essais, je me focalisais uniquement sur les éditeurs acceptant les manuscrits numériques. Ne pas oublier les cierges...


Le châtiment de l'ange
Les Terres de Légendes
Le livre en noir
La couronne de Lucifer
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 39
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par mormir le Mar 17 Déc 2013 - 16:48

Didier Fedou a écrit:Ne pas oublier les cierges...


D'accord ! C'est donc ça ton secret : tu leurs mets des cierges. Il faut vraiment que j'essaye cette approche !  

éditeur : Evil or Very Mad 

Didier :  

éditeur :

Didier :   

éditeur :   

mormir :  


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Perroccina le Mer 18 Déc 2013 - 20:58

Merci pour l'astuce du cierge, je retiens, ça peut servir.

Je me suis fait une liste d'éditeurs et je verrai bien ce que ça donne. Mais comme je photocopié au boulot, c'est un peu long, d'abord parce qu'en ce moment je ne touche pas terre et puis e ne peux pas surcharger le compte de photocopies trop vite. Pas grave, j'ai le temps. Malgré tout je n'ai pas tout mise sur l'édition papier.

Tipram, merci pour avoir relève quelques erreurs, ce manuscrit à pourtant été lu et relu et pas seulment par moi, je regarderai ça mais pas ce soir, chuis trop crevée.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Catherine Robert le Mar 23 Déc 2014 - 16:46

J'aime pas trop lire des premiers chapitres, mais comme c'est le dernier texte de toi que je n'avais pas encore commenté, je me suis dit : "pourquoi pas".
Le problème, c'est que je trouve encore moins à dire que sur un texte complet. Ça ne t'avance pas.

Mais à part ça, où en sont tes recherches d'éditeurs ?
As-tu reçu d'autres réponses ? Si oui, de qui ? Où as-tu envoyé ?
Combien de pages fait ton manuscrit ? Tu peux nous donner un pitch de l'histoire en plus de ce premier chapitre ?

Voilà, j'ai trouvé à causer même si ce n'est pas sur le chapitre posté. Rolling Eyes


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8805
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Perroccina le Mer 24 Déc 2014 - 16:48

Je viens de regarder la date de mon dernier post. En gros, je n'ai rien fait depuis un an. En revanche j'ai encore travaillé le texte et je ne suis toujours pas satisfaite, alors j'attends. J'attends d'autant plus que pour ce genre de truc il faut disposer d'un temps qui file plus vite que son ombre.
Je crois que je vais même vous envoyer le roman en entier en le découpant par chapitres, ça sera encore plus simple. Et là vous me direz ce que je sais deja, travaille encore avant d'envoyer quoi que ce soit. Mais bon, vous aurez peut-être des idées. En général vous en avez de bonnes.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Max le Ven 13 Fév 2015 - 17:07

Bon, j'ai voulu me lancer dans "Ils sont plus vieux que l'univers" (joli titre) mais j'ai retrouvé le même problème de mise en page. Je tenterai quand mes yeux seront motivés (le thème aidant). Du coup j'ai lu ce premier chapitre, et je suis un peu comme Catherine, sans trop savoir quoi dire, sinon que j'ai envie d'en savoir plus, en gros. Tu n'as pas opté pour un début in medias res ou plus punchy - facilité devenue à la mode - pour agripper le lecteur. Est-ce le meilleur choix que de commencer par ce genre de scène explicative ? Peut-être as-tu un prologue avant ? Sur la forme, l'écriture est fluide, rien à redire. Sur le fond je n'ai pas été convaincu par cette histoire de ressource naturelle qui s'épuise sans qu'on s'en émeuve plus tôt (le Diamant semble tomber des nues) ; ça malmène un peu le crédit du texte. Même s'il s'agit en réalité d'un subterfuge, si on en croit ceci : "Le Pur Diamant croyait qu’il avait découvert seul l’improbable chute de production" ? (Les petites affaires du Saphir paraissent d'ailleurs confuses, mais j'imagine que c'est voulu). Le coup des titres de hiérarchie basés sur les pierres précieuses est une idée amusante. Voilà, donc faut voir la suite, et effectivement, je rejoins Jack pour dire que pondre un roman avec des intrigues de cour, des jeux de pouvoirs, des stratégies et complots à grande échelle ça demande un certain niveau. Bon courage et bonne chance dans tes démarches auprès des éditeurs.
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scalia, l'entente des quatre planètes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum