Sous le masque de l'éventreur

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sous le masque de l'éventreur

Message par Jack-the-rimeur le Dim 16 Juin 2013 - 19:00

Quand Londres marchait dans la terreur...
Jack l'Eventreur, un jeu de dupes ?
Une étude en glauque pour Sherlock Holmes...
et décryptée par Harry Dickson en guest star !
(Au diable l'avarice !)

Des perspectives potentielles aussi inattendues que bassement commerciales me contraignent à retirer le lien de cette nouvelle. J'en suis désolé pour vous tous. (Désolé, mais pas mécontent du tout, ha ça, non !)
Allez, je trouverai bien d'autres bêtises à vous raconter.


Dernière édition par Jack-the-rimeur le Mer 19 Fév 2014 - 16:39, édité 2 fois


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2214
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Ulysse le Ven 21 Juin 2013 - 13:32

Salut Jack,

Par un curieux téléscopage, je suis en train de relire l'intégrale de Sherlock Holmes et voilà que je le retrouve dans ton récit.
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire . Même si je n'ai pas toutes les références littéraires, cela ne nuit pas à la compréhension du texte.
Pas de relâchement dans le rythme du récit et une évocation du Londres de la fin du 19 siècle qui est très séduisante, on s'y croirait !
Spoiler:
La construction du récit sur plusieurs niveaux est intéressante, un peu comme une mise en abyme qui donne au texte de la profondeur, j'aime bien cette idée de mystification de Waston par holmes et du lecteur par Watson..  

Bref j'ai adoré l'idée et sa mise en place.
Côté forme je trouve quelques phrases un peu trop longues qui nuisent un peu à la fluidité du récit et quelques répétitions qui pourraient peut-être évitées ( contrairement à certaines très bien utilisées qui mettent l'emphase sur une idée ou un sentiment), tout cela reste très personnel les voici :
Spoiler:

Page 2 , 3ème ligne : phrase commençant par " Quel.." elle n'est pas claire pour moi.
Page 3 , 2ème paragraphe commençant par "maintenant.." , un poil long mais bien compréhensible
Page 12,vers le milieu de la page répétition de gibier et quelques lignes plus loin d'atmosphère , par exemple la répétition du mot crime toujours sur cette page  ne me gêne pas du tout
Page 13 : phrase commençant par "jusqu'au Palais " je trouve la formulation un peu bizarre,pas très fluide
Pour terminer voilà les coquilles que j'ai relevées :
Spoiler:

page 6 :dernier paragraphe " patients qui avaient survécu
page 12: "comme prévu, l'effet fut ... "
même page : je trouve le cops un peu anachronique
page 13 : tout début je mettrais témoin involontaire et complice au pluriel mais je ne pense pas que ce soit faux en l'état
page 17 :dernier paragraphe je sombrais

Voilà , en tout cas merci pour ce texte et son ambiance


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 874
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Jack-the-rimeur le Sam 22 Juin 2013 - 19:39

Grâce à toi, Ulysse, je peux dire à présent que je suis lu jusqu'en Allemagne. Mais gardons la tête froide. Je suis d'autant plus touché que tu te sois arrêtée sur ce récit que je te croyais déjà partie en vacances.
Je te remercie surtout pour avoir pris la peine et le temps de formuler tes remarques, toutes judicieuses, sauf une me semble-t-il :
- p 17, je sombrai(s) ? En cas de doute, je conjugue à la première personne du pluriel : "Après un tel choc, nous sombrâmes", donc passé simple, donc "je sombrai".
Pour le reste, je m'incline :
- les coquilles "avaient" et "fut", p 6 & 12, impardonnables !
- p 13, "témoin" et "complice" au pluriel ? oui, c'est plus naturel, d'autant que je l'ai mis à "instigateurs" juste après. Ou tout l'un, ou tout l'autre.
- "cop", anachronique ? chez les romanciers sans doute, mais dans le petit peuple de Londres, j'en suis moins sûr. Dans le doute, je remettrai "sale flic".
- "Quel horrible méfait..." (p 2) vient après "un regard noir de reproche". Reproche, motif répréhensible, mauvaise action, méfait. Peut-être le raccourci est-il un peu trop elliptique ? Zut, moi qui étais si content de ma "lecture de pensées" !
- p 12, la répétition "d'atmosphère" avait pour but de rajouter au pesant de la description. Quant à celle de "gibier", les deux expressions "gibier de potence" et "gibier d'eau douce" était si éloignées par le sens que j'ai préféré une redite à une difficulté de compréhension presque inévitable. Pas forcément des choix heureux, j'en conviens.
- Enfin, comme tu le soulignes (p 3 : "Maintenant..."), j'ai encore trop souvent la mauvaise manie des phrases à rallonges. Et quand j'essaie de les tronçonner (comme p 13 : "Jusqu'au palais..."), l'artifice se sent et fait bizarre. Faudra que je trouve une autre forme de combinaisons.

Un grand merci pour ta lecture avisée et tes précieuses annotations.
Profite bien de tes vacances et, à l'occasion, donne le bonjour à mon vieux copain Giles Lestrade. Mais je crois qu'il m'en veut encore...


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2214
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Similien le Sam 22 Juin 2013 - 20:25

Je n'ai pas lu ton texte mais le débat sur le mot "cop" m'intéresse...

Tout d'abord, il me semble que "cop" est surtout employé aux États-Unis mais qu'en Grande-Bretagne, ils en sont restés à "copper" qu'il serait donc préférable d'employer dans le cadre d'un récit sur Jack l'Éventreur. Je me trompe peut-être (c'est une impression qui s'est formée au travers de mes lectures ou de films que j'ai vus) mais ce second terme me semble en tout cas moins anachronique que l'autre.

Ensuite, comme Jack-the-rimeur, je ne suis pas certain que le petit peuple n'employait pas déjà un tel terme d'argot dans les années 1880. Il est cependant difficile de vérifier car il me semble qu'il y a débat sur l'origine du terme. Personnellement, j'ai lu qu'il proviendrait des badges en cuivre de la police (en ce cas, il suffirait de savoir quand ils sont apparus) mais également que ce serait une déformation du latin "capere" (prendre, attraper/capturer), auquel cas le mot pourrait être plus vieux. En sauriez-vous d'aventure davantage sur le sujet ?
avatar
Similien
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 773
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 27
Localisation : Belgique

http://noeljulien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Zaroff le Sam 22 Juin 2013 - 22:04

Mon récit sur Jack the Ripper (anthologie Ténèbres 2013) est peuplé aussi de "flics" londoniens. On ne dit pas "cops" mais "Tobbies".
[Mode Capello Off]


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Pensée zaroffienne : "Ne pas laisser au lendemain ce que les domestiques peuvent faire le jour même."
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12479
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Tipram le Sam 22 Juin 2013 - 22:15

Je crois que c'est "bobbies" en anglais britannique.

J'ai regardé pour "cops" dans le Oxford UK en ligne. Il ne mentionne pas que ce mot est américain. Je l'aurais pourtant juré.

Tipram
avatar
Tipram
— — Sérénité du Levant — — Disciple du mot juste
— — Sérénité du Levant — —  Disciple du mot juste

Messages : 1647
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 66
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Zaroff le Sam 22 Juin 2013 - 23:58

Euh oui... "Bobbies"... faute de frappe ! Embarassed


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Pensée zaroffienne : "Ne pas laisser au lendemain ce que les domestiques peuvent faire le jour même."
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12479
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Jack-the-rimeur le Dim 23 Juin 2013 - 0:42

"Bobbies" est familier, presque amical. "Cop" avait ce côté péjoratif qui cadrait au poil.
Cop signifie pincer, attraper. En argot anglais, to cop it, c'est en prendre plein la gueule, ce qui me fait penser que le terme ne date pas d'hier. Ceci dit, comme je n'utilise ce mot qu'une fois dans un dialogue, ça ne vaut pas le coup d'en faire un fromage. Je le change en "flic" et on verra bien comment le traducteur s'en tirera pour l'édition anglaise. (On peut toujours rêver, non ?)


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2214
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Léonox le Lun 11 Nov 2013 - 19:16

J'ai lu ce magistral récit il y a déjà un moment et je m'aperçois que, comme la grosse buse que je suis parfois, j'avais omis de laisser une trace de mon passage. Voici maintenant plusieurs années que je ne me suis plus replongé dans les vapeurs brumeuses et opiacées des récits doyliens, mais il ne m'a pas fallu plus d'une page pour en retrouver tout le charme victorien. Les descriptions sont formidables (vraiment, on s'y croirait, dans ces bouges infâmes en train de beugler des chansons paillardes avec des prostituées avinées à l'accent cockney), les dialogues entre Holmes et Watson brillants et facétieux à la fois, et l'ensemble du récit possède un souffle faisant qu'il est quasi impossible de ne pas le lire d'une traite.

Enfin, le croisement Sherlock Holmes-Jack l'éventreur-Harry Dickson est une merveilleuse idée. D'autant qu'elle est ici pleinement justifiée par une enquête irrésolue se prolongeant sur plusieurs dizaines d'années. Loin de se cantonner au simple hommage, cette nouvelle porte en outre la marque, non seulement d'une érudition à toute épreuve, mais aussi d'une maîtrise suffisante pour livrer une véritable réinterprétation. Voici donc un texte de haute volée, qui n'a selon moi rien à envier à ceux signés par certains continuateurs "officiels". Je pense même qu'il aurait tout à fait sa place dans l'anthologie permanente des Compagnons De l'Ombre, chez Rivière Blanche. Jack, si tu veux, je peux l'envoyer à Jean-Marc Lofficier. A toi de me dire.


"J'ai vomi sur une tortue." Amaranth
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2880
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 99
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://trasheditions.wix.com/trasheditions

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Jack-the-rimeur le Mar 12 Nov 2013 - 16:46

Hé bien ! Tant de compliments me laissent sans voix. Ou presque. Assez quand même pour dire "oui", tu penses bien !
Je ne suis pas certain que cette nouvelle entre précisément dans les critères de "Compagnons de l'Ombre" mais tu es sans doute mieux placé que moi pour en juger. Il y a aussi que j'ai écrit ça il y a déjà 25 ans et que, depuis, les rencontres Holmes-l'Eventreur sont devenus une sorte de poncif. Reste le jeu autour des personnages de fiction auxquels, en vieux sentimental, je reste attaché... Mais je n'ai rien à perdre, pas vrai ?
Alors, bien sûr que je suis d'accord. Ce serait la cerise sur le gâteau, le petit plus qui s'ajouterait au grand bonheur de tomber sur un lecteur aussi réceptif que toi.
Je n'ai pas de mots pour te remercier.
Si, un : Merci ! (Mais il faudra que je trouve mieux, sûr !)
Amitiés.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2214
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Tipram le Mar 12 Nov 2013 - 16:56

Je viens de le télécharger.
L'appréciation de Léonox me donne envie de lire ce texte. C'est ce que je ferai dès que les eaux dans lesquelles je navigue seront redevenues plus calmes. Ou lors de ma prochaine crise insomniaque.
Je suis vraiment curieuse de découvrir ce que le rimeur peut écrire sur l'éventreur. (Avez-vous noté que je fais des rimes à présent ? Embarassed )

T.
avatar
Tipram
— — Sérénité du Levant — — Disciple du mot juste
— — Sérénité du Levant — —  Disciple du mot juste

Messages : 1647
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 66
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Léonox le Mar 12 Nov 2013 - 17:17

Voilà des rimes bien élégantes et tout à fait opportunes, Tipram. Wink 
J'espère que tu aimeras ce texte autant que moi, et que tu ne jugeras pas mon appréciation trompeuse (mais je n'ai guère de crainte, car le talent de Jack nous est déjà familier).

Jack: je vais donc transmettre cette nouvelle à qui de droit.
C'est évidemment sans garantie, mais je pense qu'il serait regrettable de se passer de l'avis de Jean-Marc. D'autant que le chef d'orchestre des Compagnons est toujours ravi de pouvoir intégrer à ses sommaires des auteurs français capables de réaliser de bons pastiches, hommages ou/et crossovers. En effet, selon ses propres termes, "nous sommes bien moins doués pour cela que les Américains". Voilà pourquoi il m'a semblé justifié d'intervenir ici.
Une précision quand même: j'ignore totalement quand est prévu le 14ème volume des Compagnons De l'Ombre. Je suis on ne peut mieux placé pour savoir que le 13ème paraîtra en février 2014 (j'en reparlerai en temps et en heure), mais il reste encore quelques trous dans le planning de la collection "Noire" l'année prochaine. Je devrais en savoir davantage bientôt.
Il va de soi que je ne manquerai pas de t'informer, ici ou en MP, de la suite des évènements.


Dernière édition par Léonox le Mar 12 Nov 2013 - 19:44, édité 2 fois


"J'ai vomi sur une tortue." Amaranth
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2880
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 99
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://trasheditions.wix.com/trasheditions

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Zaroff le Mar 12 Nov 2013 - 17:47

Merci pour ta prévenance Léonox. Tu es un révélateur de talents.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Pensée zaroffienne : "Ne pas laisser au lendemain ce que les domestiques peuvent faire le jour même."
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12479
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Jack-the-rimeur le Mar 12 Nov 2013 - 19:31

Et ce forum, Zaroff, à toi et à Paladin, qui est une plate-forme inespérée pour les jeunes plumes prometteuses ou les vieux clodos du verbe égarés comme moi dans leur désert intellectuel.
Sans vous, j'en serais encore à écrire pour mes tiroirs.
Et ça, je ne pourrai jamais l'oublier. (Enfin, tant que cette saloperie d'Alzheimer voudra bien me foutre la paix.)
Et tant pis si je pique, je vous embrasse tous.
Tipram aussi, bien sûr.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2214
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Zaroff le Mar 12 Nov 2013 - 19:32

Merci Jack. Votre épanouissement est notre récompense.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Pensée zaroffienne : "Ne pas laisser au lendemain ce que les domestiques peuvent faire le jour même."
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12479
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous le masque de l'éventreur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum