Solve et Coagula

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Solve et Coagula

Message par Paladin le Jeu 17 Nov 2011 - 21:46

Ma première publication dans un fanzine papier! C'était dans Le Calepin Jaune N°16, qui fut d'ailleurs le dernier numéro (Mais je ne crois pas que ce soit de ma faute)

Je précise, pour qu'on ne s'étonne pas du style un peu pompeux de cette nouvelle, que le Calepin Jaune était consacré au fantastique du XIXeme siècle, ce qui explique le ton "XIXeme" que j'y ai adopté...Ici encore, j'ai privilégié le style à l'histoire, qui évoque le renouveau occultiste de la fin de ce siècle.





Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solve et Coagula

Message par Zaroff le Ven 18 Nov 2011 - 21:53

C'est aussi voluptueux qu'un conte de Maupassant. Je me suis plongé avec délice dans ce récit où la matière et le subtil sont liés pour l'amour d'une sylphide. Des récits de cette teneur, j'en suis friand. Cinq pages c'est court mais cela n'enlève rien à la magie de cette nouvelle. Dissoudre et coaguler. Après lecture je suis dissous ! Et dissous... c'est pas cher ! Ok je sors ! Twisted Evil


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11836
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solve et Coagula

Message par Similien le Jeu 27 Juin 2013 - 22:46

J'ai bien aimé cette nouvelle.

Je n'ai pas trouvé son style particulièrement pompeux, tout juste un peu rigide par endroits (notamment dans le paragraphe introductif, un peu longuet par rapport aux standards modernes) mais aucunement ardu. J'ai trébuché sur quelques fautes d'orthographe, ce qui est toujours un peu dommage lorsqu'un texte a été publié en version papier, mais l'écriture est, dans l'ensemble, très bien maîtrisée.

La grande qualité de cette nouvelle, c'est selon moi le tissu de référents dans lequel elle est cousue. Le travail de recherche et l'effort de cohérence sont vraiment visibles au cours de la lecture et donnent une véritable profondeur au texte. J'ai ainsi notamment été heureux d'y croiser rapidement le Sâr Mérodack Peladan, si injustement oublié aujourd'hui. Smile

Similien
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 765
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 26
Localisation : Belgique

http://noeljulien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solve et Coagula

Message par Paladin le Ven 28 Juin 2013 - 10:07

Merci Similen!
C'est vrai qu'il y a des fautes, mais Le Calepin Jaune étant paru à une centaine d'exemplaire il y a au moins 6 ans de ça seuls quelques amateurs doivent encore posséder la version papier de cette histoire!

Quand je parlais de "pompeux", je voulais dire que ce n'était pas le style d'écriture moderne, mais une imitation de celle de "La belle époque" où se passe l'histoire. C'est aussi un souvenir de mes 16 ans, quand je découvrais l'occultisme et que j'ai beaucoup révé à la lecture des ouvrages d'Eliphas Levy et de Papus...


Dernière édition par Paladin le Sam 29 Juin 2013 - 0:09, édité 1 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solve et Coagula

Message par Jack-the-rimeur le Ven 28 Juin 2013 - 23:34

Ton Alyssa pourrait être une petite cousine d'Aurélia ou de Carmilla, et tout aussi intemporelle qu'elles par ce style à la délicatesse délicieusement surannée. Un merveilleux hommage au romantisme fantastique.
Y aurait-il donc un coeur sous cette carcasse de zombie putride ?


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK

Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2035
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 64
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solve et Coagula

Message par Paladin le Sam 29 Juin 2013 - 0:08

Merci Jack!

Oui, j'ai un cœur qui bat encore un petit peu mais faut pas le dire, sinon je ferai moins peur!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solve et Coagula

Message par Doumé le Sam 29 Juin 2013 - 8:12

Surtout que tu vis à Marseille  


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...

Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1870
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 56
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solve et Coagula

Message par Paladin le Sam 29 Juin 2013 - 10:12

Hé ouais, faut que je fasse le MIA!

Chemise ouverte, mais pas chaîne qui brille, si ça ressemble à de l'or on se la fait arracher, en ce moment...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solve et Coagula

Message par Doumé le Sam 3 Aoû 2013 - 18:31

J'ai bien lu ton récit, Paladin : " Solvé et coagula ", la célèbre formule des alchimistes : Dissoudre et incarner. Tu sépareras le subtil de l'épais a-t-il été écrit.

Pardon de ne pas t'avoir répondu plus tôt. J'avais laissé le récit dans un coin de l'ordi et il s'était perdu au milieu des dossiers Embarassed 

J'ai largement préféré l'ambiance des masques de Carmina parce qu'on sent que, ici, tu as juste effleuré le sujet de l'occultisme en construisant davantage une fable poétique peu inquiétante.

Et qu'y a-t-il de plus inquiétant que le caché, l'occulte, les sciences maudites ? L'écriture est agréable, mais les gens connaissant ce domaine en attendent plus et restent frustrés. En d'autres mots, tu aurais pu aller beaucoup plus loin. Dommage, et merci quand même car cela a le mérite de donner des pistes sur le sujet. Very Happy 


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...

Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1870
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 56
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solve et Coagula

Message par Paladin le Sam 3 Aoû 2013 - 19:13

Merci Doumé!

En fait je ne comptais pas non plus développer sur l'occultisme, domaine dans lequel j'ai en fait peu de connaissance: il ne sert ici que de cadre pour une histoire sentimentale, que d'ailleurs je n'avais pas l'intention de rendre inquiétante.

Il faudrait que j'écrive une autre histoire sur à ce sujet qui irait plus loin...Mais celle-ci était, je le disais, pour Le Calepin Jaune, fanzine dont les textes ne pouvaient dépasser les 18 000 signes espaces compris, ce qui est court!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solve et Coagula

Message par Max le Dim 4 Aoû 2013 - 10:44

Doumé a écrit:J'ai bien lu ton récit, Paladin : " Solvé et coagula ", la célèbre formule des alchimistes : Dissoudre et incarner. Tu sépareras le subtil de l'épais a-t-il été écrit.



"Dissoudre et coaguler" (avec toutes les opérations dérivées), tout simplement, ou plus généralement "séparer puis rassembler". Principe cher aux alchimistes et notamment aux Spagyristes et à Paracelse. C'est d'abord ainsi qu'il faut entendre la formule : au niveau opératif. Ensuite viennent éventuellement les interprétations mystiques, "psychologisantes"... Wink

Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solve et Coagula

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum