Richard

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Richard

Message par Zaroff le Mer 8 Mai 2013 - 6:26

Dieu que tu as raison.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11836
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard

Message par Doumé le Mer 8 Mai 2013 - 8:27

Léonox a écrit:J'aime cette dernière réponse, car elle témoigne d'un changement d'approche radical.
En effet, ces petits textes sont certes très bons, mais sans un solide travail complémentaire, ils ne peuvent être considérés ni comme des micronouvelles ni comme des chapitres d'un roman.
Alors reprendre, développer, peaufiner, ça peut certes sembler moins glamour que la fureur frénétique du premier jet, mais ce travail demeure indispensable, même sur un format court.

En gros, il me semble que l'on peut distinguer trois étapes/regards dans un processus d'écriture:
- durant la première, l'auteur est livré à lui-même, et cette situation ingrate l'amène à laisser un certain nombre de scories, par manque de lucidité/recul ou parce qu'il brûle du désir légitime d'avancer coûte que coûte.
- ensuite arrive l'indispensable regard d'autrui, qui doit amener l'auteur à améliorer les points qui pèchent.
- enfin, si ces deux étapes ont porté de beaux fruits, le directeur de collection n'a plus qu'a les cueillir... Wink

Je plaisante, mais le labeur induit par la deuxième étape ne doit pas éteindre la flamme de l'immédiateté: au contraire, elle doit être considérée comme la "deuxième naissance" du texte.
Et puis, le fait de perfectionner soi-même sa propre matière brute en la retravaillant est toujours gratifiant.
Je suis même persuadé que ce processus permet d'atténuer le pénible sentiment de frustration qui nous étreint quand on se "débarrasse" d'un écrit.

En pareil cas, l'auteur atteint un stade où il a la conviction d'avoir fait de son mieux.
Et la patience et la persévérance ainsi acquises, loin de se révéler tétanisantes, se transformeront dès lors en une mécanique bien huilée qu'il sera possible de réutiliser à tout moment par la suite.
Enfin, et surtout, il me paraît criminel - ça tombe bien, avec ce dont il est ici question - de ne pas transformer d'aussi prometteurs homoncules en un golem surpuissant quand on maîtrise cette science impie...

Tu l'as dit bouffi Very Happy

Ça veut pas dire que tu es gros, hein...


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...

Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1870
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 56
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard

Message par Jack-the-rimeur le Ven 17 Mai 2013 - 19:56

Charmant garçon, ce Richard, mais je n'aurais pas aimé l'avoir comme voisin.
Je me suis intéressé aux tueurs en série, autant les grands précurseurs (Gilles de Rais, Erzébeth Bathory) que les Zodiac, Dahmer ou Bundy modernes, mais la fascination qu'ils exercent reste pour moi un mystère. Hormis peut-être Geins (un type qui a empaillé sa belle-mère ne peut pas être tout à fait mauvais), les autres méritent si peu le nom d'humains que je trouve foncièrement malsain le statut de "stars" auquel ils accèdent si facilement, comme si leurs victimes n'étaient que des faire-valoir.
Ce n'est pas une critique, c'est juste que j'ai du mal à comprendre.
Mais ce qui m'amène, c'est un aspect du problème qui me semble passer singulièrement inaperçu : Les Etats-Unis, 5 % de la population mondiale, 80 % des serial killers de la planète, avec un pic significatif pour la Californie !
Ce qui implique un lien direct entre un certain type de société et l'expansion du phénomène. En question la sacro-sainte liberté individuelle qui favorise à la fois, au sein de la cellule familiale, les maltraitances qui sont un facteur aggravant reconnu dans les pathologies déviantes chez l'enfant, et, dans l'isolement social, la possibilité de passer inaperçu assez longtemps pour pouvoir multiplier les atrocités.
A contrario, il n'existe pas de psycho-killers en série chez, par exemple, le gitans. Chez eux, quand un individu montre des signes manifestes de déviance, il disparaît tout simplement et la police n'en entend jamais parler.
Je ne sais pas si ce genre de réflexions est susceptible d'apporter de l'eau au moulin de ton inspiration mais c'est un point qui m'intrigue depuis longtemps et dont même Stéphane Bourgoin ne parle guère.
Si cela peut te servir...


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK

Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2035
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 64
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard

Message par Zaroff le Ven 17 Mai 2013 - 20:17

Ed Gein est un modèle d'inspiration pour moi tant Psychose m'a marqué étant gamin. Concernant le manque de psycho-killers chez les gitans, tu aurais pu utiliser ce mythe pour notre défunt concours "Légendes urbaines." Est-ce vraiment vrai ? Et chez les Inuits ? On disait la même chose pour les tueurs de masse et, pourtant, nous avons eu le même phénomène en Finlande.
Pourquoi sommes-nous attirés ? Je crois sincèrement une chose : ils exploitent ce que nous cachons tous au fond de nous sans oser franchir le pas : l'instinct de domination et de servitude.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11836
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard

Message par Paladin le Ven 17 Mai 2013 - 21:53

Jack-the-rimeur a écrit:


A contrario, il n'existe pas de psycho-killers en série chez, par exemple, le gitans. Chez eux, quand un individu montre des signes manifestes de déviance, il disparaît tout simplement et la police n'en entend jamais parler.

...Par exemple un gitan qui ne veux pas voler et qui envoie ses enfants à l'école?

Ben quoi je me met à l'air du temps moi aussi, je fais mon Zemmour...


Dernière édition par Paladin le Ven 17 Mai 2013 - 22:12, édité 1 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard

Message par Léonox le Ven 17 Mai 2013 - 22:07



Une phrase plus effrayante encore que tous ces fragments consacrés à Richard Chase réunis.
Belle performance.
Bravo Paladin.

Léonox
—No name No slogan— Compagnon collectif TRASH
—No name No slogan— Compagnon collectif TRASH

Messages : 2676
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 96
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://trasheditions.wix.com/trasheditions

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard

Message par Paladin le Ven 17 Mai 2013 - 22:11

Moi aussi je peux faire trash!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard

Message par Jack-the-rimeur le Ven 17 Mai 2013 - 23:09

Et cela m'apprendra à essayer de dire quelque chose de censé dans cet asile d'incurables !
Quand un gamin de douze ans vous aura mis un cutter sous le nez, venez pas pleurer qu'on ne vous a pas alertés.
J'espère qu'il sera trop tard...
Truly yours.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK

Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2035
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 64
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard

Message par Paladin le Ven 17 Mai 2013 - 23:23

Je ne suis pas sûr non plus que le fait de s'abstenir de dire de conneries après tes posts va régler le problème des sérial-killers et de la délinquance !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard

Message par Jack-the-rimeur le Sam 18 Mai 2013 - 0:51

Pour répondre à Zaroff, on peut envisager plusieurs options :
- Soit les pulsions meurtrières concernent une minorité d'individus et il faut un milieu spécifique pour qu'elles puissent se développer et s'épanouir.
- Soit elles sont latentes en chacun de nous mais restent chez la plupart inféodées à la raison et l'éducation.
- Soit elles sont indissociables d'une autre pathologie qui serait l'intelligence elle-même. En ce cas, quoi que nous essayions de construire, tout se retournera fatalement contre nous.
Dans la nature, les prédateurs sont des régulateurs, pas des exterminateurs. Si ce genre de frein instinctif n'existe pas chez l'homme, la civilisation n'est qu'une illusion. Mais alors, quid de la compassion ? une pure hypocrisie ?...

Ce que je disais des gitans, c'est un gitan qui me l'a fait remarquer. Mais c'est assez logique : dans une structure sociale de type tribal où les individus vivent en communauté resserrée, un comportement sociopathe n'a aucune chance de passer inaperçu.
Voler, c'est la tradition. Tripoter un gosse, le coup d'arrêt sera définitif et discret.
Ils ont bien des défauts, mais aussi quelque chose que nous avons perdu : le respect des principes. Ils oublieront les ardoises chez l'épicier mais un cercueil sera payé le jour même. Ou qu'une fille maltraitée par son mari s'en plaigne à son père et les frères auront tôt fait de débarquer.
Leurs gamins se baladent peut-être à poil mais, chez eux, il n'y en a pas dans les placards...
Bon, c'est vrai aussi qu'ils n'ont pas de placards assez grands.
(Vaudrait mieux que j'aille me coucher, non ?)


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK

Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2035
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 64
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard

Message par Jack-the-rimeur le Sam 18 Mai 2013 - 1:08

Mais, Paladin, je ne veux surtout pas que vous arrêtiez de balancer des conneries ! Il me semblait clair que ma réponse n'était qu'une bouffonnerie, un trait d'humour noir et doucement sardonique. J'ai vraiment du mal à faire passer ce genre de choses.
Je m'attendais plutôt à un retour, genre : "On t'aura découpé en rondelles avant, marchand de salades !"
Tant pis, c'est raté. Désolé.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK

Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2035
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 64
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum