Le deal à ne pas rater :
Sélection de Blu-Ray 4K à 10€
10 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -40%
Sosh : forfait mobile 80 Go sans engagement à ...
Voir le deal
14.99 €

Psaume 151

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Psaume 151 Empty Psaume 151

Message par Doumé le Lun 29 Avr 2013 - 16:01

Voici un psaume, un psaume de David (?)

Attention : il n' y a pas de prosélytisme ni d'intention religieuse cachée de ma part, rassurez-vous. Juste le désir de faire découvrir un genre littéraire que peu d'entre vous connaissent : l'hymne ou le psaume de la Bible, incitant donc à psalmodier ; la psalmodie au ton de l'ancien testament...

Regardez le rythme, la construction de l'écrit ; si besoin, cherchez dans les psaumes de David voir cette construction particulière et presque enivrante, une spirale, une parabole... Et trouvez l'erreur  Wink



Edit : texte supprimé à la demande de l'auteur !


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
Doumé
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1867
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 59
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Paladin le Lun 29 Avr 2013 - 18:56

J'aime beaucoup les paumes: ils ont une puissance poétique et mystique sans égal!

Par exemple le 104 et sa louange cosmique:



1 Mon âme, bénis Yahweh! Yahweh, mon Dieu, tu es infiniment grand, Tu es revêtu de majesté et de splendeur!
2 Il s'enveloppe de lumière comme d'un manteau, il déploie les cieux comme une tente.
3 Dans les eaux du ciel il bâtit sa demeure, des nuées il fait son char, il s'avance sur les ailes du vent,
4 Des vents il fait ses messagers, des flammes de feu ses serviteurs.
5 Il a affermi la terre sur ses bases: elle est à jamais inébranlable.
6 Tu l'avais enveloppée de l'abîme comme d'un vêtement; les eaux recouvraient les montagnes.
7 Elles s'enfuirent devant ta menace; au bruit de ton tonnerre, elles reculèrent épouvantées.
8 Les montagnes surgirent, les vallées se creusèrent, au lieu que tu leur avait assigné.
9 Tu poses une limite que les eaux ne franchiront plus: elles ne reviendront plus couvrir la terre.
10 Il envoie les sources dans les vallées; elles s'écoulent entre les montagnes.
11 Elles abreuvent tous les animaux des champs, les onagres viennent y étancher leur soif.
12 Les oiseaux du ciel habitent sur leurs bords, et font résonner leur voix dans le feuillage.
13 De sa haute demeure il arrose les montagnes; la terre se rassasie du fruit de tes oeuvres.
14 Il fait croître l'herbe pour les troupeaux, et les plantes pour l'usage de l'homme; Il tire le pain du sein de la terre,
15 et le vin qui réjouit le coeur de l'homme; il lui donne l'huile qui brille sur sa face, et le pain qui affermit son coeur.
16 Les arbres de Yahweh sont pleins de sève, et les cèdres du Liban qu'il a plantés.
17 C'est là que les oiseaux font leurs nids, et la cigogne qui habite dans les cyprès.
18 Les montagnes élevées sont pour les chamois, les rochers sont l'abri des gerboises.
19 Il a fait la lune pour marquer les temps, et le soleil qui connaît l'heure de son coucher.
20 Il amène les ténèbres, et il est nuit; aussitôt se mettent en mouvement toutes les bêtes de la forêt.
21 Les lionceaux rugissent après la proie, et demandent à Dieu leur nourriture.
22 Le soleil se lève: ils se retirent, et se couchent dans leurs tanières.
23 L'homme sort alors pour sa tâche, et pour son travail jusqu'au soir.
24 Que tes oeuvres sont nombreuses, Yahweh! Tu les as toutes faites avec sagesse; La terre est remplie de tes biens.
25 Voici la mer, large et vaste: là fourmillent sans nombre, des animaux petits et grands;
26 Là se promènent les navires, et le léviathan que tu as formé pour se jouer dans les flots.
27 Tous attendent de toi que tu leur donnes la nourriture en son temps.
28 Tu la leur donnes, et ils la recueillent. Tu ouvres ta main, et ils se rassasient de tes biens.
29 Tu caches ta face: ils sont dans l'épouvante; tu leur retire le souffle: ils expirent, et retournent dans leur poussière.
30 Tu envoies ton souffle: ils sont créés, et tu renouvelles la face de la terre.
31 Que la gloire de Yahweh subsiste à jamais! Que Yahweh se réjouisse de ses oeuvres!
32 Il regarde la terre et elle tremble; il touche les montagnes, et elles fument.
33 Je veux chanter Yahweh tant que je vivrai, célébrer mon Dieu tant que j'existerai.
34 Puisse mon cantique lui être agréable! Moi je mets ma joie en Yahweh.
35 Que les pécheurs disparaissent de la terre, et que les méchants ne soient plus! Mon âme, bénis Yahweh! Alleluia!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Psaume 151 580024Paladin
Paladin
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 12186
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 62
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Doumé le Mar 30 Avr 2013 - 7:23

Merci de ton passage, Paladin, et d'apprécier le poésie des psaumes bibliques. Very Happy


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
Doumé
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1867
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 59
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Jack-the-rimeur le Mar 30 Avr 2013 - 19:30

Chers et très chers amis, oserais-je vous faire remarquer que les discours de propagande ne sont pas construits sur un autre modèle : une litanie d'affirmations gratuites et péremptoires où l'exaltation tient lieu de démonstration ?
Au mieux, une forme archaïque et artisanale de lavage de cerveau ; au pire, une logorrhée extatique et bêtifiante.
"Mort aux pécheurs ! Alléluia !"


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
Jack-the-rimeur
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2299
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 68
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Doumé le Mar 30 Avr 2013 - 20:20

C'est plus fort que toi, Jack, de contester, mais c'est ton droit
et ce qui fait ton charme, espèce d'anticlérical Very Happy

As-tu bien lu mon avertissement soulignant l'intérêt littéraire de cette forme méconnue du grand public avec qui je voulais la partager ? Et pas autre choses ?

Un hymne reste une louange, que l'on partage ou non avec d'autres.

La propagande, elle, s'impose, se distille avec ruse ou force, s'insinue, s'incruste...
Lorsque David était heureux, il l'écrivait, et cela sans penser qu'on utiliserait ses écrits pour de la propagande ou du prosélytisme.

A ce compte, tous les poètes lyriques seraient des propagandistes...

As-tu remarqué, sinon, l'anomalie du psaume ?


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
Doumé
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1867
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 59
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Zaroff le Mar 30 Avr 2013 - 20:54

Doumé a écrit:

As-tu remarqué, sinon, l'anomalie du psaume ?

Le nombre de pieds ?


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre groupe Facebook

Psaume 151 944765flame
"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
Zaroff
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 13169
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 48
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Paladin le Mar 30 Avr 2013 - 21:09

Jack-the-rimeur a écrit:Chers et très chers amis, oserais-je vous faire remarquer que les discours de propagande ne sont pas construits sur un autre modèle : une litanie d'affirmations gratuites et péremptoires où l'exaltation tient lieu de démonstration ?
Au mieux, une forme archaïque et artisanale de lavage de cerveau ; au pire, une logorrhée extatique et bêtifiante.
"Mort aux pécheurs ! Alléluia !"

Faudrait peut-être voir aussi, Jack, à modérer tes propres affirmations péremptoires!

Moi qui ne suis pas croyant, je ne suis pas très perméable à la propagande religieuse et j'apprécie la force poétique des psaumes: dans le 104 que je cite, si on adhère pas à la croyance en Yahweh, on peut y voir un hymne au Cosmos. La propagande est dans l'usage qu'on en fait.

Mais surtout, n'oublions pas qu'ils ont été écrits à des périodes bien lointaines qui ignoraient nos conceptions de la liberté de pensée comme de la propagande, alors replaçons-les dans leur contexte au lieu de porter des jugements où l'exaltation tient lieu de démonstration!



Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Psaume 151 580024Paladin
Paladin
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 12186
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 62
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Doumé le Mar 30 Avr 2013 - 22:59

Très bonne analyse objective !

Merci Paladin.


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
Doumé
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1867
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 59
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Doumé le Mar 30 Avr 2013 - 23:01

Zaroff a écrit:
Doumé a écrit:

As-tu remarqué, sinon, l'anomalie du psaume ?

Le nombre de pieds ?

Non, Zaroff, l'anomalie n'est pas technique.

Tu trouveras deux indices dans le 1er post. Wink


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
Doumé
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1867
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 59
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Paladin le Mar 30 Avr 2013 - 23:07

En tout cas l'hymne que tu cites en premier n'est pas un psaume de l'Ancien Testament, sinon il ne pourrait pas parler de "Dieu Un et Trine,
Père aimant, l’Éternel, Fils rédempteur, le Messie, Esprit Saint qui les unit !" La Trinité est une conception chrétienne ignorée du judaïsme ancien!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Psaume 151 580024Paladin
Paladin
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 12186
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 62
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Doumé le Mar 30 Avr 2013 - 23:12

Ben voilà : tu as trouvé l'anomalie. Psaume 151 161200265 Paladin !

David a écrit 150 psaumes ; donc pas de 151ème comme dans le Titre.

Celui-ci, c'est votre serviteur qui l'a écrit.


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
Doumé
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1867
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 59
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Doumé le Mar 30 Avr 2013 - 23:17

Je précise que les élus ne sont pas forcément des chrétiens, ou même des croyants... Ce sont ceux qui portent du fruit, ce peut être toi, Paladin, ou d'autres qui l'ignorent tout autant...


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
Doumé
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1867
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 59
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Jack-the-rimeur le Jeu 2 Mai 2013 - 19:07

Propos lapidaires et maladroits de ma part, O.K. Je m'explique :
Jules Renard disait en parlant de la poésie de Lamartine que l'intérêt, finalement, n'était pas dans ce qu'elle racontait mais dans la musique des mots qui vous berçait.
C'est un fait, les rythmes réguliers et soutenus ont pour effet d'abaisser le seuil de conscience du lecteur (ou de l'auditeur) et de rendre celui-ci plus perméable aux influences extérieures.
Dans le cas de Lamartine, c'est presque insignifiant. C'est déjà moins innocent quand Guillaume de Normandie fait donner "la Chanson de Roland" la veille de la bataille d'Hastings pour doper ses troupes. Qu'on le veuille ou non, c'est le propre des hymnes que de "chauffer" les esprits autour de quelques valeurs simples, que leur bien-fondé soit établi ou pas.
Exalter les esprits, certes oui, c'est magnifique !... Mais, pour ne citer que ceux-là, combien de ceux qui ont suivi la musique de la patrie, de l'honneur, de Dieu, de la gloire, de la revanche, du devoir, se sont réveillés à 18 ans dans l'enfer des tranchées à achever les blessés ou à servir de chair à canon ? On parle de millions !
Alors, s'il vous plaît, laissons la poésie en dehors de ça. Discuter de valeurs, oui, les brandir à tort et à travers au nom d'une esthétique, c'est un pas que je me refuse à franchir.
Je ne m'inquiète pas pour Paladin et je ne prends pas Doumé pour un émule de Savonarolle, non, mais tout le monde n'est pas armé contre les naïvetés apparentes, et la beauté d'un texte n'est pas un gage d'innocence ou de sincérité.
Verlaine, patachon s'il en fût, a écrit d'admirables poèmes religieux et, quant au très pieux roi David, je crois me souvenir qu'il a envoyé au casse-pipes son plus fidèle général (et du même coup tous les hommes sous ses ordres) juste pour pouvoir lui piquer sa femme.
Alors, si des jeunes gens me lisent, je leur conseillerai de commencer par apprendre à bien regarder autour d'eux. Après, libre à eux de se laisser éblouir mais que ce soit en connaissance de cause. Pas avant.
Voilà le genre d'avertissement que j'aurais aimé lire en intro de ton "psaume", Doumé.
(C'est moins péremptoire comme ça, Palad ?)


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
Jack-the-rimeur
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2299
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 68
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Doumé le Jeu 2 Mai 2013 - 19:54

Jack-the-rimeur a écrit:Propos lapidaires et maladroits de ma part, O.K. Je m'explique :
Jules Renard disait en parlant de la poésie de Lamartine que l'intérêt, finalement, n'était pas dans ce qu'elle racontait mais dans la musique des mots qui vous berçait.
C'est un fait, les rythmes réguliers et soutenus ont pour effet d'abaisser le seuil de conscience du lecteur (ou de l'auditeur) et de rendre celui-ci plus perméable aux influences extérieures.
Dans le cas de Lamartine, c'est presque insignifiant. C'est déjà moins innocent quand Guillaume de Normandie fait donner "la Chanson de Roland" la veille de la bataille d'Hastings pour doper ses troupes. Qu'on le veuille ou non, c'est le propre des hymnes que de "chauffer" les esprits autour de quelques valeurs simples, que leur bien-fondé soit établi ou pas.
Exalter les esprits, certes oui, c'est magnifique !... Mais, pour ne citer que ceux-là, combien de ceux qui ont suivi la musique de la patrie, de l'honneur, de Dieu, de la gloire, de la revanche, du devoir, se sont réveillés à 18 ans dans l'enfer des tranchées à achever les blessés ou à servir de chair à canon ? On parle de millions !
Alors, s'il vous plaît, laissons la poésie en dehors de ça. Discuter de valeurs, oui, les brandir à tort et à travers au nom d'une esthétique, c'est un pas que je me refuse à franchir.
Je ne m'inquiète pas pour Paladin et je ne prends pas Doumé pour un émule de Savonarolle, non, mais tout le monde n'est pas armé contre les naïvetés apparentes, et la beauté d'un texte n'est pas un gage d'innocence ou de sincérité.
Verlaine, patachon s'il en fût, a écrit d'admirables poèmes religieux et, quant au très pieux roi David, je crois me souvenir qu'il a envoyé au casse-pipes son plus fidèle général (et du même coup tous les hommes sous ses ordres) juste pour pouvoir lui piquer sa femme.
Alors, si des jeunes gens me lisent, je leur conseillerai de commencer par apprendre à bien regarder autour d'eux. Après, libre à eux de se laisser éblouir mais que ce soit en connaissance de cause. Pas avant.
Voilà le genre d'avertissement que j'aurais aimé lire en intro de ton "psaume", Doumé.
(C'est moins péremptoire comme ça, Palad ?)

Ton problème, Jack, n'est pas forcément dans tes propos mais dans la manière. Tu es trop passionnel et tu vois des intentions où il n'y en a pas toujours, intentions venant sans doute de ton vécu et de tes blessures.

Mon but n'avait que la prétention de partager une forme d'écriture peu connue, non de convaincre du contenu : je l'ai bien précisé au début.

Ceci dit, je te réponds :
A l'insu des auteurs, généralement, les politiques récupèrent souvent chants, hymnes et écrits (sauf ceux commandés pour) afin d'entraîner foules et troupes ; faut-il pour autant s'interdire d'écrire ?

Si tu veux un cours historique, David n'a pas écrit tous les psaumes, certains datant de l'exil de Babylone (6° et 5° siècle avant J-C) et l'essentiel dans le seul but de louer Dieu, le remercier. Les quelques psaumes guerriers ont peut-être servi à entraîner ses troupes (il était Roi en plus d'être prophète - chose rare) mais je ne crois pas.

Quant à sa faute célèbre, que celui qui n'a jamais péché jette la première pierre. Tu me suis Jack ? David n'a jamais prétendu être parfait et il a payé chèrement son erreur avec humilité. Si tu veux attaquer à un roi glorieux et pécheur, lis plutôt la vie de son fils : Salomon, à la fin de son règne. Alors, faire un parallèle entre la vie et les écrits de David, c'est facile et ridicule...

Mais où allons-nous cher Jack, n'est-ce pas ici un forum sur la littérature avant tout ?
Ici, cela reste mon but premier. Very Happy


Dernière édition par Doumé le Ven 3 Mai 2013 - 7:18, édité 1 fois


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
Doumé
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1867
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 59
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Zaroff le Jeu 2 Mai 2013 - 20:20

Mais au moins Jack a l'ambition de débattre avec des arguments. Après, il faut faire la part des choses et garder un respect mutuel pour éviter des éventuels débordements. Avec l'expérience des forums, ça finit toujours en quenouilles. Et Doumé a raison : littérature et écriture avant tout. Le reste est important mais secondaire.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre groupe Facebook

Psaume 151 944765flame
"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
Zaroff
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 13169
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 48
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Psaume 151 Empty Re: Psaume 151

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum