Kainsmal ou la marque de Caïn

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Jack-the-rimeur le Sam 11 Mai 2013 - 2:03

Tout compte fait, Doumé, à n'en lire qu'un, choisis plutôt "Ces garçons qui venaient du Brésil" d'Ira Levin. L'auteur y traite d'une question qui ne peut que t'intéresser : Le mal chez un individu est-il une fatalité héréditaire ou la résultante de facteurs acquis ?


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2224
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Doumé le Sam 11 Mai 2013 - 7:47

J'avais vu le film, mais y a longtemps...


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 57
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Catherine Robert le Dim 12 Mai 2013 - 22:37

Voilà, me suis enfin penchée sur le long machin à Zaroff !... euh... son texte bien sûr !
Spoiler:
Ce qui m'a le plus gênée dans ce texte est la fin, lorsque l'on change de perspective. Cela perturbe la lecture. On passe du personnage qui parle au "je" à un personnage au "il" (et je reste avec un doute : est-ce le même. Bien que je sache que c'est le même). De plus, pendant tout le texte nous sommes dans les pensées de ce personnage au "je" et rien ne laisse présager le changement. Hors ses pensées ne devraient pas être ce qu'elles sont. Même avec un entrainement extrêmement martial, je ne puis croire qu'il arrive à penser totalement comme un loqueteux qui tombe des nues. Il peut faire semblant, une façade parfaite pour les autres, mais dans sa tête, c'est pas pareil. Du coup, le retournement ne marche pas sur moi.
Pour le reste, je dirais que le début est trop fleuri, trop d'images qui se suivent rapidement, un peu trop pour moi, mais peut-être est-ce une question de goût.
J'ai relevé un petit anachronisme. Tu prévois d'abord un uniforme de capitaine pour ton bonhomme, ensuite il enfile un de colonel.
Passé ces quelques points (importants malgré tout), le texte se lit plutôt plaisamment, même la fin si on la prend en morceau séparé.
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9442
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Zaroff le Dim 12 Mai 2013 - 22:40

Merci Cath. Bien vu pour l'uniforme, je me suis un peu embrouillé entre la Wermacht et la SS !


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12724
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Zaroff le Mar 13 Aoû 2013 - 6:29

Jack-the-rimeur a écrit:Tout compte fait, Doumé, à n'en lire qu'un, choisis plutôt "Ces garçons qui venaient du Brésil" d'Ira Levin. L'auteur y traite d'une question qui ne peut que t'intéresser : Le mal chez un individu est-il une fatalité héréditaire ou la résultante de facteurs acquis ?
Vu le film hier soir. Intrigue excellente et un Gregory Peck remarquable dans le rôle de Mengele. J'ai passé une bonne soirée. Par contre le doublage de Lieberman n'est pas terrible.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12724
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Paladin le Mar 13 Aoû 2013 - 8:07

L'histoire est quand même un peu tirée par les cheveux!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10241
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Zaroff le Mar 13 Aoû 2013 - 15:34

C'est certain, surtout les jumeaux qui ressemblent à un mélange de Damien et des enfants de Midwich ! Par contre, l'idée est géniale. Ira Levin était vraiment un as. Faudra que je lise le bouquin un jour.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12724
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum