Kainsmal ou la marque de Caïn

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Zaroff le Sam 23 Mar 2013 - 9:34

On trouve des théories dessus. Moi, ça me sert surtout pour agrémenter mon récit.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Zaroff le Lun 1 Avr 2013 - 20:06

J'ai envoyé ce récit en soumission pour l'anthologie Malpertuis 2014. Y a plus qu'à attendre leur avis.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Perroccina le Lun 1 Avr 2013 - 20:36

On peut envoyer en AT des textes qui ont déjà été publiés ? En tout cas, je pense, que la marque de Cain devrait aller loin.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3062
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Zaroff le Lun 1 Avr 2013 - 20:40

Nos textes nous appartiennent. Si ce récit est pris, le lien PDF sera supprimé. La version imprimée ultérieurement sera forcément différente. Par contre, une fois publiés, l'éditeur a les droits d'exploitation durant un an en moyenne. C'est le cas pour Ténèbres.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Perroccina le Mer 3 Avr 2013 - 18:17

C'est toujours bon à savoir


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3062
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Maerlyn le Mar 23 Avr 2013 - 18:42

Un texte très bien rythmé, et qui illustre bien le thème demandé.

Par contre niveau histoire, je sais pas trop quoi en penser. Parce que si ça commence de manière assez crue et réaliste, tu t'embourbes très vite dans une histoire de complot arrivant de nulle part, avec des twists impossibles, quelques incohérences par-ci, par-là, et un final qui fait très film de série Z. Du coup, j'ai bien aimé, mais en prenant ça au second degré (ou même au douzième).



I'm just a soul whose intentions are good
Nostroblog, where no blog has gone before
avatar
Maerlyn
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 210
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 31
Localisation : The Black Lodge

https://podcloud.fr/podcast/expeditionyggdrasil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Zaroff le Sam 27 Avr 2013 - 20:52

Merci Maerlyn. Il est certain que j'ai écrit ce texte à l'aveugle et au fun. Cela se ressent logiquement dans sa construction. Mais ce fut une bonne expérience d'écriture pour moi.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Naëlle le Mer 8 Mai 2013 - 18:29

« En suivant Paulo, nous avions longé le quai, dépassé l’ancienne capitainerie et approché d’un tunnel à moitié barricadé de ferraille, de palettes, de broussailles et de béton effrité. »
=> Il aurait fallu que tu places avant une petite phrase comme quoi ils se sont mis à marcher, parce que tout le long de leur conversation, je pensais qu’ils avaient pas bougé.

« Je tenais moins l’alcool que Paulo mais je compris aussitôt qu’il avait quelque chose à me dire. Je m’approche de lui car il articule difficilement. »
=> Pas sûre que le passé simple soit approprié. Le plus-que-parfait, plutôt.

C’est dommage qu’au début l’écriture soit très fleuri (j’adore « Son nez ressemblait à un sémaphore battu par une tempête de pinard » !) et que par la suite, elle redevienne assez neutre. Les dialogues sont pas très réalistes parfois, avec la présence de la négation « ne » la moitié du temps, les inversions interrogatives (« Comment comptes-tu y arriver ? »), le « nous » au lieu du « on » plus familier (« Nous faisons quoi maintenant ? »).

Sinon, ça se lit tout seul. Impec’. Mais c’est parfois un peu capillotracté. Comme les autres, j’ai haussé un sourcil lorsque l’autre lui fait des révélations après un mois de cohabitation.
Pour la fin, j’étais pas au courant de cette autre légende urbaine. Du coup je sais plus ce que je dois comprendre :
Spoiler:
J’avais compris que Paulo avait le sida et que, en se faisant saigner, il le refilait aux nazis. J’ai tout faux ?

Sur tes délires de temps et de points de vue : le présent ne m’a pas gêné, mais le passage à la P3 m’a plus emmêlé les pinceaux qu’autre chose. D’autant que les noms changent, ce qui désoriente encore plus. Par contre, je m’interroge sur l’emploi de la P1, à cause du retournement de situation :
Spoiler:
Yves se pose des tas de questions sur les révélations au compte-goutte de Paulo, il stresse à l’idée d’entrer dans la salle de réunion, tout ça, donc je comprends pas comment il peut nous cacher ce qu’il pense et est vraiment : on est dans sa tête !

Bon, je vois que ce que je raconte rejoint ce qu’ont dit les autres dans les pages qui suivent (Françoise, Jack). Et il semblerait aussi que j’aie vu juste sur la fin.

Bref, conclusion : tu gères niveau écriture, mais sur le fond ça me paraît un peu trop incohérent. La légende urbaine est là, donc de ce côté, tout va bien.

Par contre, juste une question comme ça : on a le droit de proposer un texte qui ne soit ni du fantastique, ni de la fantasy, ni de la SF dans les concours de l’Écritoire ? Parce que le tien n’est rien de tout ça. Moi, je m’en fiche, que ça ne le soit pas, j’en tiendrai pas compte dans mon classement. C’est juste que le thème du forum étant les littératures de l’imaginaire…


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Zaroff le Mer 8 Mai 2013 - 18:53

Mon texte relève surtout de l'uchronie à mon sens. Merci pour tes avis éclairés. Tu as noté que j'ai un peu foiré sur les changements de temps mais j'ai tenté une expérience. C'était pas terrible, je ne le referai plus. Concernant Paulo, il lui refile ce virus sans le savoir car le SIDA n'était pas encore découvert.
La principale légende urbaine est quand même :
Spoiler:
Hitler n'est pas mort !
Concernant le virus, l'idée m'est venue à la fin. Tu as remarqué également que j'ai écrit ce récit sans plan ni idées quelconques. J'ai commencé à écrire deux lignes et je me suis laissé embarqué dans l'intrigue sans savoir où aller. Ce récit est parti en soumission chez Malpertuis. Avec les corrections envisagées (si il est accepté), je pense que ça peut rendre un truc sympa et original.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Jack-the-rimeur le Mer 8 Mai 2013 - 22:40

Je me suis renseigné, Hitler est bien mort. Lui et tous ses sosies ont été poursuivis et exécutés par Tarzan, le Poisson Chinois et Captain America.
Selon Ira Levin, il resterait quelques clones créés par Mengele en Amérique du sud (Ces garçons qui venaient du Brésil).
Parmi les bouquins imaginant la victoire des Forces de l'Axe, tu connais déjà "Le son du cor" et, sans doute, "Le maître du haut château" de Phil Dick.
Signalons aussi "Fatherland" de Robert Harris, où l'on voit, en 1964, Kennedy s'apprêter à signer une alliance avec Hitler. (J'ai oublié le titre du film avec Rutger Hauer qui en a été tiré.)
Plus dark fantasy, "Svastika" et les trois romans suivants du "monde de la Terre creuse" d'Alain Parîs (FN, coll. Ant.).
Avec le "Rêve de fer" dû à Norman Spinrad, il n'y a pas eu de guerre. Les Bolcheviques ont envahi l'Europe avant la montée du nazisme. Réfugié aux Etats Unis, Hitler, aigri, n'aurait plus eu que la S-F pour illustrer son idéal pangermaniste. Le "rêve de fer" que Spinrad nous donne à lire est en fait le seul roman écrit par Adolf Hitler. Un exercice de style gonflé et bluffant !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Zaroff le Mer 8 Mai 2013 - 22:44

Merci pour les titres. Le téléfilm est "Le crépuscule des aigles" mais c'est une grosse bouse. A ne pas confondre avec le film éponyme de 1966.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Doumé le Mer 8 Mai 2013 - 22:58

Jack-the-rimeur a écrit:Je me suis renseigné, Hitler est bien mort. Lui et tous ses sosies ont été poursuivis et exécutés par Tarzan, le Poisson Chinois et Captain America.
Selon Ira Levin, il resterait quelques clones créés par Mengele en Amérique du sud (Ces garçons qui venaient du Brésil).
Parmi les bouquins imaginant la victoire des Forces de l'Axe, tu connais déjà "Le son du cor" et, sans doute, "Le maître du haut château" de Phil Dick.
Signalons aussi "Fatherland" de Robert Harris, où l'on voit, en 1964, Kennedy s'apprêter à signer une alliance avec Hitler. (J'ai oublié le titre du film avec Rutger Hauer qui en a été tiré.)
Plus dark fantasy, "Svastika" et les trois romans suivants du "monde de la Terre creuse" d'Alain Parîs (FN, coll. Ant.).
Avec le "Rêve de fer" dû à Norman Spinrad, il n'y a pas eu de guerre. Les Bolcheviques ont envahi l'Europe avant la montée du nazisme. Réfugié aux Etats Unis, Hitler, aigri, n'aurait plus eu que la S-F pour illustrer son idéal pangermaniste. Le "rêve de fer" que Spinrad nous donne à lire est en fait le seul roman écrit par Adolf Hitler. Un exercice de style gonflé et bluffant !

Quel est le livre que tu préfères, Jack, parmi ceux que tu cites ?

Et "Le maître du haut château" de Phil Dick est-il aussi bien qu'on le dit ?


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 58
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Zaroff le Jeu 9 Mai 2013 - 6:22

Pour ma part, "Le son du cor" fut une belle expérience. J'ai été happé par le récit. Cette longue traque dans des forêts immenses. Je ne suis pas Zaroff pour rien ! Razz


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Jack-the-rimeur le Jeu 9 Mai 2013 - 16:54

"Rêve de fer" m'a vraiment impressionné. Se mettre dans la peau d'un Hitler frustré et brisé avant d'avoir pu prendre son élan, c'est un sacré numéro d'auteur.
"Le son du cor" est bref mais dérangeant à souhait, une atmosphère presque aussi malsaine que "le journal d'un monstre" de Jannifer. (Zaroff, tu peux aussi le noter, celui-là.)
"Svastika" relève avant tout du divertissement d'action.
"Fatherland" est poussif et a le défaut majeur de reposer sur un postulat selon lequel, en 64, les Américains et la plupart des Allemands ignoreraient encore tout de l'existence des camps de la mort. Grosse couleuvre !
"Le maître du haut château", je l'ai lu deux fois. La première, je n'avais pas bien compris, mais la seconde m'a laissé tout aussi perplexe... plutôt frustrant pour un chef d'oeuvre unanimement salué. (S'il y en a qui l'ont lu ici, leur avis m'intéresse.) Pour moi, il reste loin derrière "Ubick", mon Dick préféré.
Voilà, c'était la chronique de l'archiviste fou. (Mais je la trouverai un jour la sortie, je la trouverai !)


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Doumé le Jeu 9 Mai 2013 - 18:35

Merci Jack et Zaroff pour vos avis très intéressant.

Va falloir que je déniche Le son du cor et Rêve de fer.


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 58
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kainsmal ou la marque de Caïn

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum