L'armure ternie [ancien atelier]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Jack-the-rimeur le Sam 9 Mar 2013 - 11:58



"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Zaroff le Sam 9 Mar 2013 - 17:07

La bibliothèque de l'Écritoire va finir par s'écrouler ! Gloire au préfacier de Jean Ray.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12752
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Zaroff le Sam 9 Mar 2013 - 23:11

Jamais lu un Bob Morane mais j'ai bien aimé ce récit trépidant et Diabolik (vive la Jaguar E). Et puis, tu te transformes en un Poul Anderson ! Par contre, je n'ai pas saisi un truc :

Spoiler:
Si ils peuvent retourner dans le passé et changer le destin, pourquoi la femme est-elle tuée par Morane ?


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12752
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Jack-the-rimeur le Dim 10 Mar 2013 - 17:36

Poul Anderson et Vernes ont réinventé, chacun à leur façon, une "patrouille du temps", en 55 pour le premier (nouvelles réunies en volume en 196O) et en 57 pour le second.
Je dis "réinventé" parce que le premier à avoir exploité l'idée, c'est Jack Williamson, en 38, avec "La Légion du temps".
Chez Vernes, cette patrouille est la face cachée du phenomène ovni et on la retrouve dans une douzaine de romans.
(Pardon pour ce préambule mais, si tu n'en as jamais lu un, je suis obligé de préciser.)

Modifier le cours du temps, c'est un peu comme faire un pontage définitif. Il ne suffit pas d'installer une dérivation, il faut nettoyer la partie contournée, c'est à dire supprimer les acteurs directs.
Dans cette logique (si je puis dire), la fille devant être fatalement éliminée aussi, j'en ai profité pour en rajouter une couche d'ombre trouble sur un personnage trop lisse et trop nickel, ce qui au fond était le but du récit.

Et je l'ai fait avec d'autant moins de scrupules que Vernes est loin d'être l'écrivain blanc et propre sur lui qu'on s'imagine. Il a publié en 49 un roman noir halluciné "La Belle nuit pour un homme mort" que Léo Malet situait au même niveau que "J'irai cracher sur vos tombes" : "Je me demande même s'il n'est pas un peu au-dessus", ajoutait-il.
Il a été réédité pour la première fois en 2007 aux éditions "Lucien Souny".
Si tu as cinq minutes, jettes-y un coup d'oeil. Tu ne devrais pas être déçu.
Merci d'être passé.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Zaroff le Dim 10 Mar 2013 - 19:23

Merci pour l'info. je vais me renseigner. Et Léo Malet avait toujours raison.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12752
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Perroccina le Dim 10 Mar 2013 - 20:09

Sympa ce Bob Morane. Un bon rythme dans le texte, à la vitesse d'une Jaguar E.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2989
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Léonox le Lun 25 Mar 2013 - 11:34

Félicitations, Jack !
Voilà un récit tout à fait enthousiasmant, aussi fidèle au cahier des charges moranien que profondément personnel. J'ai déjà lu quelques pastiches de Bob Morane (ceux du regretté Alain De Bussy notamment), et jamais je n'y avais trouvé jusqu'ici cette délicieuse touche d'humour noir et de froide brutalité.
Le plus étonnant est que cette greffe prend immédiatement, passé un premier cap qui m'a presque fait bondir de surprise (cette poule ! Comme c'est absurde et amusant ! Ce meurtre de sang-froid ! Tellement improbable de la part de notre commandant !)
Malgré l'introduction de cette violence explicite et sèche (ou peut-être devrais-je commencer cette phrase par "grâce à", car il s'agit ici d'une véritable valeur ajoutée et de la signature de l'auteur), le récit fonctionne comme une mécanique parfaitement huilée. Aucun temps mort, ça file à toute allure, et l'ensemble s'avère fort bien écrit, ce qui ne gâche rien.
Les dialogues entre Bob et Bill sont eux aussi soignés, et imprégnés de ce délicieux humour vernien là encore détourné par l'auteur lors d'une chute astucieuse et originale. Bref, une nouvelle très maîtrisée, à la fois fluide et rafraîchissante, qui a l'immense mérite de trouver un improbable équilibre entre classicisme respectueux et iconoclasme piquant.
Une belle réussite, vraiment.
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2994
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://www.riviereblanche.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Jack-the-rimeur le Lun 25 Mar 2013 - 23:10

Comment ne pas être flatté par les commentaires d'un tel connaisseur !
J'ai découvert Morane en BD vers 7-8 ans quand il a remplacé Moustache et Trottinette, à la mort de Calvo, dans "Femmes d'aujourd'hui" (merci, maman). Autant dire que j'ai appris à lire avec lui. Un peu plus tard, j'ai sauté sur les romans, les plus S-F d'abord, puis tous les autres (ou presque) et, même aujourd'hui, je ne peux m'empêcher de rechuter de temps en temps. Peut-être que j'ai besoin de ce contact épisodique avec ce duo inaltérable, une façon de se rassurer dans un monde tellement fuyant.
Je me suis toujours demandé pourquoi Vernes ne s'était jamais servi de la patrouille du temps pour justifier le non-vieillissement de ses principaux personnages. Puis je suis tombé sur "la belle Nuit pour un homme mort", le côté sombre de Charles Dewisme, d'où l'idée que Morane n'était peut-être pas aussi nickel qu'il y paraissait... j'ai mixé le tout, et voilà.
Et puis il y avait tellement longtemps que j'avais envie d'entendre Ballantine tutoyer Morane ! Rien qu'une fois ! Tu ne peux pas savoir ce que je me suis régalé.
Heureux et honoré que tu sois passé.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Naëlle le Sam 11 Mai 2013 - 21:06

Ça faisait un moment que je voulais lire ce texte, alors voilà.

Je vais être très originale: j'ai bien aimé. Mais, parce que je connais rien de Bob Morane à part la chanson "L'aventurier" d'Indochine, j'ai pas saisi toutes les références, les petites modifications que tu as apportées (c'est pas un reproche, hein, vu que c'est dû à mon inculture).


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Léonox le Dim 12 Mai 2013 - 1:24

Merci pour ta réponse, Naëlle, car elle me donne l'occasion de préciser la mienne.
Tu dis avoir apprécié la nouvelle de Jack, bien que ne connaissant aucun des canons de l'univers moranien, et cela prouve, non seulement que le texte fonctionne, mais que l'esprit est respecté.
Peu importe en effet de reconnaître les détails qui font plaisir aux habitués: un délit d'initiés n'aurait qu'un impact limité, et l'essentiel reste de se laisser porter par le souffle de l'Aventure.
Alors certes, le fait d'avoir lu une cinquantaine de Bob - cela ne fait pas de moi un expert, loin s'en faut, car il en existe plus de 200 ! - m'a peut-être aidé à savourer certains clins d'oeil, mais les bouteilles (de Zat 77 Wink) lancées à la mer par Henri Vernes ont toujours eu un solide arrière-goût d'universalité.
En résumé, un bon pastiche doit être autosuffisant, tout en donnant envie de découvrir ou redécouvrir l'oeuvre dont il s'inspire: c'est pourquoi nous pouvons parler ici de franche et belle réussite.

Et il faut vraiment que je lise cette sacrée Belle nuit pour un homme mort !
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2994
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://www.riviereblanche.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Jack-the-rimeur le Lun 13 Mai 2013 - 20:03

Lis-le, Léonox. Connaissant tes goûts, ce trip halluciné devrait t'emballer. L'argument est minimaliste : un type vient d'être démobilisé (on est en 47). Ayant éprouvé dans la guerre tout les sensations et toutes les jouissances qu'un homme peut ressentir et n'ayant que dégoût pour la normalité, il juge que la vie n'a plus rien à lui apporter et décide d'en finir après une dernière virée nocturne dans Paris. Et quelle virée ! Un cocktail de sexe, de cynisme, de violence, entrecoupé de visions trash et de souvenirs dégueu.
Ecrit au présent et à la première personne, ce pourrait être un concentré de Kaput avec, en sus, des fulgurances de pure démence qui le rendent inclassable.
Bon appétit.
(Si tu n'arrives pas à le dénicher, je peux t'envoyer mon exemplaire.)


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Léonox le Lun 13 Mai 2013 - 20:23

Pas à dire, tu sais comment donner envie !
Je transforme donc grâce à toi mon "il faut que je lise..." en "je vais lire Une belle nuit pour un homme mort".
Merci beaucoup pour ton offre généreuse, mais je m'en voudrais de te priver d'un tel ouvrage, encore disponible semble-t-il auprès de certains revendeurs: je vais me débrouiller. Wink

Dans le même ordre d'idées, connais-tu ce livre ?



Il m'avait fortement impressionné, et j'en avais fait une chronique ici:
Tête en l'ère n° 9
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2994
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://www.riviereblanche.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Paladin le Lun 13 Mai 2013 - 21:37

Moi je ne connais pas le livre mais la collection était dirigée par Jean Rollin, n'est-ce pas?


Jack-the-Rimeur a écrit: un type vient d'être démobilisé (on est en 47). Ayant éprouvé dans la guerre tout les sensations et toutes les jouissances qu'un homme peut ressentir et n'ayant que dégoût pour la normalité, il juge que la vie n'a plus rien à lui apporter et décide d'en finir après une dernière virée nocturne dans Paris. Et quelle virée ! Un cocktail de sexe, de cynisme, de violence, entrecoupé de visions trash et de souvenirs dégueu.

L'argument me fait beaucoup penser à "Baise-moi" de Virginie Despentes, qui avait lancé à l'époque une certaine mode trash...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10338
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Zaroff le Mar 14 Mai 2013 - 6:20

Vous faites envie avec vos bouquins. Je vais attendre juin pour les commander.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12752
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Jack-the-rimeur le Mer 15 Mai 2013 - 2:58

N'allez pas vous ruiner chez les revendeurs d'originaux :
"La Belle nuit..." a été rééditée en 2007 (12 euros) aux
Editions Lucien Souny - Le Puy Frau. 87260 Saint-Paul.
Collection "Sortis de l'oubli" et préface de J-B Baronian.

"Le festin des charognes" m'a tout l'air d'une de ces pépites que tout amateur de vieilleries rêve de dénicher. C'est au "Scorpion" que Salva et Vian ont fait leurs premières armes (et dans un dépôt Emmaüs que j'ai trouvé "Les morts ont tous la même peau"). La passion des lecteurs et des "chasseurs de météores" est encore le dernier rempart contre les oublis injustes.
En passant, j'ai recroisé sur ton lien le diptyque de Farmer : "Comme une bête" et "Gare à la bête". Croustillant aussi le loustic !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'armure ternie [ancien atelier]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum